Bali, l'île du bien-être

Envie d’évasion hors de France et sous le signe du bien-être ? Bali est l’endroit parfait pour ça ! Une atmosphère calme règne sur l’île, sans doute liée à la force de la spiritualité, qui occupe une place prépondérante dans la vie des habitants, rythmée par les cérémonies.

Au cœur de paysages dont l’harmonie semble contagieuse, nous pratiquons le yoga et la méditation. L’offre de retraites et de soins – ayurvédiques notamment – est importante. Partout, on succombe à la tentation des massages relaxants à l’huile, mais on peut aussi opter pour un soin thérapeutique, comme ceux pratiqués par les guérisseurs traditionnels, en cas de problème de santé.

Comme vous l’avez peut-être compris, en plus de ses attraits culturels, Bali est une destination de bien-être de premier plan. Encore un atout sur le bureau insulaire indonésien !

Bali harmonie

Bali harmonie

Dès qu’on arrive à Bali, tant qu’on s’éloigne des zones ultra-touristiques, on ne peut qu’être conquis par l’harmonie et la spiritualité qui imprègnent l’île, avec l’odeur de l’encens, le son enivrant des gamelans. , les couleurs vives des tenues de cérémonie des femmes et les offrandes déposées dans les temples. Même impression à l’entrée des boutiques et des rizières dont les courbes vertes sont aussi apaisantes pour les yeux, surtout dans la chaude lumière de l’après-midi.

Dès lors, il n’est pas surprenant d’apprendre que l’harmonie et le bien-être sont au cœur même de la culture balinaise, basée sur le concept philosophique du Tri Hita Karana, que l’on peut traduire par « Trois causes du bien-être » ou le  » Trois chemins vers le bien-être ». Cette philosophie est basée sur la recherche de l’harmonie entre les royaumes de l’esprit, le monde humain et la nature.

Un concept que l’on retrouve partout à Bali : par exemple, dans le sanctuaire sacré de la Monkey Forest (Monkey Forest), à Ubud, mais aussi dans le système subak, permettant l’irrigation des rizières et promouvant « des pratiques démocratiques et égalitaires » . l’agriculture », comme le souligne l’UNESCO.

Mange, prie, aime… à Ubud

Le roman d’Elizabeth Gilbert en 2008, Eat Pray Love (Eat Pray Love, 2008), sorti en 2010 (avec Julia Roberts), a contribué à façonner l’idée de Bali en tant que destination de ressourcement spirituellement.

C’est à Ubud que l’écrivain a rencontré Ketut Liyer, une femme balinaise, guérisseuse traditionnelle qui lui a dit qu’il reviendrait à Bali et y trouverait l’amour. La prédiction s’est avérée exacte, après la sortie du roman et du film, Ketut a vu des milliers de femmes chez lui rêvant d’être Julia Robert ou Elizabeth Gilbert, et a fait fortune en leur annonçant bonheur, chance et succès. avant de mourir en 2016.

Aujourd’hui, Ubud attire les adeptes du yoga ou de la méditation, sans oublier les néo-hippies en quête d’illumination. Alors, logiquement, dans le centre-ville, vous n’aurez aucun mal à trouver des endroits pour déguster des plats végétariens ou des boissons « healthy » et détox, le « bowl » est très à la mode, tout comme les graines de chia et le tofu !

Mais Ubud ne s’attendait pas à ce que Eat, Pray, Love soit le centre spirituel de Bali. La tradition remonte à plus d’un millénaire, lorsqu’un saint homme, Rsi Markandya, découvrit une rivière au pouvoir de guérison et la nomma Oos, abréviation du mot sanskrit osada (santé), transformé plus tard en ubad (remède, médecine). C’est ainsi qu’est née Ubud, qui est donc dès son origine une ville mystique et un centre de médecine traditionnelle.

Massages, yoga, méditation, cures et retraites

Massages, yoga, méditation, cures et retraites

A Bali, vous pouvez vous essayer au zénith. Première étape : le massage balinais, Pijat Bali, qui s’appuie sur les principes de la médecine ayurvédique et chinoise et vise à rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit en agissant sur les points d’acupuncture et en faisant circuler les énergies. A la fois relaxante et tonifiante, elle est pratiquée avec des huiles essentielles (ylang-ylang, santal, jasmin, etc.), en utilisant des techniques d’acupression, de défrisage, de pétrissage et de réflexologie.

Presque tous les hôtels, même les plus modestes, proposent des massages. Sinon, vous pouvez également vous rendre dans les nombreux salons de massage et spas de la ville. Les tarifs varient selon la localisation des établissements, mais en général ils sont très économiques.

Deuxième étape : le yoga et la méditation, que l’on a la possibilité de pratiquer partout. Encore une fois, de nombreux hôtels proposent des cours. Il existe aussi des écoles de yoga, notamment à Ubud, où l’on peut faire un stage de quelques jours ou une retraite plus longue. Tous les styles de yoga sont pratiqués : Hatha, Vinyasa, Kundalini…

Si vous êtes tenté par une cure ayurvédique ou une retraite détox ou bien-être, les offres ne manquent pas à Bali. Il y en a pour tous les goûts et tous les prix. A vous de choisir en fonction de votre budget et des différentes activités proposées : yoga, méditation pleine conscience, massages, reiki, ateliers de guérison par le son ou de respiration chamanique ou encore de danse extatique…

À la rencontre des balians

À la rencontre des balians

Si jamais vous avez un problème de santé, vous pouvez faire appel aux balinais, guérisseurs traditionnels balinais dont la mission est de soigner les hommes en rétablissant l’harmonie entre leur corps et leur esprit. Un pouvoir, expliquent-ils, qui vient directement des dieux. Tout le monde n’utilise pas les mêmes techniques. Ils peuvent traiter avec des aliments (fruits, légumes, etc.) et des plantes médicinales (dont l’utilisation est contenue dans un livre, le Taru Pramana), des points de pression et des massages.

Si par le passé les balinais n’exigeaient pas une rémunération spécifique (les dons étaient à la discrétion des patients), désormais ils fixaient souvent le prix, plus élevé pour les touristes que pour les balinais (ce qui est logique), certaines célébrités locales facturent des prix de environ 300 000 roupies (17 €) pour une consultation d’un quart d’heure.

Certains hôtels proposent les services d’un Balian. Dans les établissements de luxe, les prix peuvent monter en flèche. A l’hôtel Visesa à Ubud, pour un soin complet (consultation avec le balian, massage des pieds et du corps), il vous en coûtera 1700000 IDR (95€).

Comment être sûr d’avoir affaire à un vrai balinais ? Difficile de savoir, en fait… Les balinais vous diront que les bons guérisseurs sont ceux qui ne font pas de publicité et ne pratiquent pas de forfait, mais ils ne sont pas faciles à trouver !

Le pouvoir antistress de l’eau

Le pouvoir antistress de l’eau

Enfin, pourquoi ne pas essayer le melukat, la cérémonie de purification de l’eau ? Les hindous balinais pratiquent ce rituel pour se purifier des mauvaises énergies, à la fois physiquement et spirituellement. Une pratique ancestrale désormais accessible aux touristes. De nombreux hôtels et voyagistes proposent à leurs clients cette expérience qui aiderait à se débarrasser d’un mal très contemporain : le stress.

La source la plus sacrée se trouve au temple de Pura Tirta Empul (le « temple de l’eau bénite qui jaillit de la terre »), qui attire des milliers de fidèles et autant de visiteurs étrangers, qui viennent se baigner en vêtements (avec paréo) dans les cuves d’épuration. . On dit que ces eaux ont le pouvoir de guérir. Mais on peut aussi pratiquer le melukat ailleurs, dans les sources, les lacs, au confluent des rivières ou même en mer.

Et même sans melukat, les vertus relaxantes d’un bon bain de mer ne sont plus à démontrer !

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et informations utiles sur le Routard Bali, Indonésie en librairie

Pour préparer votre séjour, consultez notre guide en ligne de Bali

Office du tourisme indonésien (Merveilleuse Indonésie)

Chaque année au printemps, le festival Balispirit réunit à Ubud des passionnés de yoga du monde entier. Nous pratiquons tous les types de yoga et de méditation possibles. Sonothérapie et danse sont également au programme, avec de nombreux concerts, ainsi que du développement personnel, de la philosophie et de la spiritualité.

Quelques hôtels où l’on se sent bien

– Balila Beach Resort (Amed). Dans cet hôtel situé loin d’Amed, vous êtes dépaysé et profitez d’une vue paisible sur la mer, l’endroit est idéal pour pratiquer le yoga et se faire masser (1h : 150 000 IDR, soit 8,50 €). L’hôtel propose également des séances de thérapie par le son (« bain de gong » ou bol tibétain). Vous pouvez également consulter un Balian : 200 000 IDR (11,50 €) chez un guérisseur local, soit deux fois plus qu’un Balian réputé à Jakarta. Nuit : 60 € pour 2 personnes, petit déjeuner (très bon) inclus.

– Retraite de Sanak (Kayuputih). Ce havre de paix niché au coeur des rizières est propice à la détente. Au spa, c’est 240 000 IDR (13,50 €) pour 1h de massage balinais « Local Style », à la fois relaxant et énergisant. L’hôtel propose également des cours de méditation (reiki) ou de yoga le matin, une excursion aux sources sacrées pour le rituel du melukat (purification de l’eau) ou encore une consultation privée avec un balinais. Nuit à partir de 80 €.

– Tugu Bali (Canggu). Spécial fou ! Un hôtel d’exception (membre du réseau Secret Retreat), à l’architecture balinaise traditionnelle, face à la plage de Canggu. Il appartient à un collectionneur d’antiquités indonésien, qui y expose ses merveilles. Les suites en bois au plafond alang alang sont installées au cœur d’un jardin paisible, avec ses bassins où flottent des fleurs de lotus. Au Waroeng Djamoe Spa, nous pratiquons des soins inspirés des soins traditionnels balinais et javanais. Zénith assuré. À partir de 250 $ par nuit.

À Lire  Voyager entre la France et l'Inde en 2022 : ce que vous voulez savoir

– Épice Utama (Ubud). Petite boutique tenue par une famille attachée à l’artisanat de produits naturels, perpétuant le savoir-faire de l’utilisation des plantes. Ludique : on peut y fabriquer sa propre huile pour le corps, à base d’huile de coco, d’argan ou de jojoba, à laquelle on ajoute des huiles essentielles (139 000 IDR, soit 8 €).

En ligne : 6 juillet 2022

Comment bien visiter Bali ?

Visiter Bali : Quelles sont les meilleures choses à faire et à voir sur l’île indonésienne ?

  • Temple d’Uluwatu (Pura Luhur)
  • Temple de Tanah Lot (Pura Tanah Lot)
  • Temple d’Ulun Danu au lac Bratan (Pura Ulun Danu Bratan)
  • Les rizières
  • Observez les dauphins à la plage de Lovina.
  • Ubud.
  • Balade le long du volcan Batur.

Quel est le meilleur mois pour partir à Bali ? La saison idéale pour un voyage à Bali avec beaucoup de soleil et peu de pluie est d’avril à octobre. Dès lors, la randonnée dans les rizières et les montagnes de l’intérieur du pays se fait dans les meilleures conditions.

Quel circuit faire à Bali ?

Etape 1 : Kuta, Legian, Seminyak, Canggu ou le sud de Bali (2j) Etape 2 : Ubud ou l’étape incontournable d’un itinéraire de 3 semaines à Bali (4j) Etape 3 : Visite de Munduk entre cascades et rizières (2j) Etape 4 : Amed, sa plage et ses fonds marins (2j)

Quel est le plus bel endroit de Bali ?

Mont Batur C’est l’une des merveilles de Bali, le majestueux volcan qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude, qui a rejoint le réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO. C’est une destination de prédilection pour les amateurs de randonnée, surtout lorsque le soleil se lève et qu’une atmosphère magique se crée.

Quel est le plus bel endroit de Bali ?

Mont Batur C’est l’une des merveilles de Bali, le majestueux volcan qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude, qui a rejoint le réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO. C’est une destination de prédilection pour les amateurs de randonnée, surtout lorsque le soleil se lève et qu’une atmosphère magique se crée.

Quelle est la saison des pluies à Bali ?

La saison de la mousson à Bali, de novembre à février, connaît des pluies assez abondantes, mais pour des périodes relativement courtes. En effet, contrairement au Vietnam qui n’est pas loin, la saison des pluies n’a pas de pluie continue à Bali.

Quand partir à Bali pour pas cher ? Nous vous recommandons de prendre l’avion pour Bali en juin ou novembre. Vous éviterez les prix astronomiques mais aussi le pic touristique. La combinaison gagnante ! Pour les budgets serrés, optez pour un voyage à Bali pendant la saison des pluies, en début d’année vers février-mars-avril.

Quels sont les atouts de Bali ?

Bali est reconnue pour ses paysages exceptionnels qui sont ses principaux atouts. Sa chaîne de montagnes, avec des volcans éteints et d’autres actifs, qui s’élève du centre de l’île vers l’est, provoque de fortes pluies.

Comment est la vie à Bali ? Le coût de la vie à Bali Vivre à Bali est un privilège qui s’achète à bon prix : entre 550⬠et 1500⬠mensuels suffisent pour une personne seule. Pour les locaux, le salaire minimum est d’environ 130 € par mois, tandis que les seniors peuvent gagner jusqu’à 500 € par mois.

Quel type de tourisme à Bali ?

Le tourisme est plus concentré dans le sud et l’aéroport international de Denpasar Ngurah Rai, situé près de Jimbaran, facilite l’arrivée des touristes. Il existe un autre type de tourisme, le tourisme d’affaires, avec de nombreuses conférences internationales se déroulant sur l’île.

Quelle est l’importance du tourisme sur l’île de Bali ?

En fait, le tourisme est l’une des principales ressources de Bali, faisant de l’île l’une des provinces indonésiennes les plus riches. Bali Indonésie est une île aux multiples facettes. Elle est riche de culture, ses paysages sont éblouissants et pittoresques et ses habitants sont accueillants.

Quel est le plus bel endroit de Bali ?

Mont Batur C’est l’une des merveilles de Bali, le majestueux volcan qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude, qui a rejoint le réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO. C’est une destination de prédilection pour les amateurs de randonnée, surtout lorsque le soleil se lève et qu’une atmosphère magique se crée.

Pourquoi Bali est connu ?

Bali est connue pour être l’île des dieux. Et cela ne veut pas dire grand-chose. Les habitants sont très religieux et font quotidiennement des offrandes à leurs dieux. Dans la rue, en forme de grandes feuilles d’arbres, ils mettent du riz, des pétales de fleurs et de l’encens.

Quel sont les atouts de Bali ?

Bali est reconnue pour ses paysages exceptionnels qui sont ses principaux atouts. Sa chaîne de montagnes, avec des volcans éteints et d’autres actifs, qui s’élève du centre de l’île vers l’est, provoque de fortes pluies. La nature volcanique de son sol la rend très fertile.

Quel est l’impact du tourisme à Bali ?

Le tourisme a eu un énorme impact positif sur les Balinais, sur le développement local et sur l’économie mondiale. En favorisant cette industrie, l’île est rapidement devenue l’une des provinces d’Indonésie où la qualité de vie est supérieure à la moyenne, où le chômage est quasi inexistant.

Quelles sont les conséquences positives du tourisme à Bali ?

L’impact du tourisme sur l’économie balinaise De plus, la croissance de l’industrie du tourisme a eu plusieurs autres effets positifs comme la création de milliers d’emplois décents, l’augmentation des recettes fiscales et la promotion de l’artisanat balinais.

Quels sont les avantages de tourisme ?

Le tourisme, s’il est solidaire et responsable, permet de préserver toutes les facettes d’une culture. La venue de voyageurs permet ainsi de mettre en valeur les différentes richesses identitaires d’un pays et de favoriser leur préservation et leur maintien pour les générations futures.

Quelles sont les conséquences du tourisme ?

Et comme toute industrie, elle émet de la pollution : air, eau, bruit, déchets, déchets chimiques… Par exemple, un bateau de croisière produit 7 000 tonnes de déchets par an. Le tourisme représente également 60% du trafic aérien et est donc une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre.

Pourquoi Bali est connu ?

Bali est connue pour être l’île des dieux. Et cela ne veut pas dire grand-chose. Les habitants sont très religieux et font quotidiennement des offrandes à leurs dieux. Dans la rue, en forme de grandes feuilles d’arbres, ils mettent du riz, des pétales de fleurs et de l’encens.

Quels sont les atouts de Bali ? Bali est reconnue pour ses paysages exceptionnels qui sont ses principaux atouts. Sa chaîne de montagnes, avec des volcans éteints et d’autres actifs, qui s’élève du centre de l’île vers l’est, provoque de fortes pluies. La nature volcanique de son sol la rend très fertile.

Quel est l’impact du tourisme à Bali ?

Le tourisme a eu un énorme impact positif sur les Balinais, sur le développement local et sur l’économie mondiale. En favorisant cette industrie, l’île est rapidement devenue l’une des provinces d’Indonésie où la qualité de vie est supérieure à la moyenne, où le chômage est quasi inexistant.

Quelles sont les impacts du tourisme ?

Le tourisme génère plus de 2 millions d’emplois et représente 7% du PIB national. L’objectif du gouvernement est de dépasser les 60 milliards d’euros de recettes et les 100 millions de visiteurs étrangers d’ici 2020. Un double objectif qui devrait permettre la création de 300 000 emplois supplémentaires.

Quels sont les impacts positifs du tourisme ?

Impacts positifs du tourisme. Le tourisme joue un rôle important dans le développement social par la création d’emplois, la redistribution des revenus et la réduction de la pauvreté. De nombreux autres avantages découlent du tourisme, à la fois environnemental et social.

Quel type de tourisme à Bali ?

Le tourisme est plus concentré dans le sud et l’aéroport international de Denpasar Ngurah Rai, situé près de Jimbaran, facilite l’arrivée des touristes. Il existe un autre type de tourisme, le tourisme d’affaires, avec de nombreuses conférences internationales se déroulant sur l’île.

Quelle est l’importance du tourisme sur l’île de Bali ?

En fait, le tourisme est l’une des principales ressources de Bali, faisant de l’île l’une des provinces indonésiennes les plus riches. Bali Indonésie est une île aux multiples facettes. Elle est riche de culture, ses paysages sont éblouissants et pittoresques et ses habitants sont accueillants.

Quel est le plus bel endroit de Bali ?

Mont Batur C’est l’une des merveilles de Bali, le majestueux volcan qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude, qui a rejoint le réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO. C’est une destination de prédilection pour les amateurs de randonnée, surtout lorsque le soleil se lève et qu’une atmosphère magique se crée.

Quel est le plus bel endroit de Bali ?

Mont Batur C’est l’une des merveilles de Bali, le majestueux volcan qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude, qui a rejoint le réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO. C’est une destination de prédilection pour les amateurs de randonnée, surtout lorsque le soleil se lève et qu’une atmosphère magique se crée.

Comment on dit bonjour en Balinais ?

Dites bonjour à « Bahasa Indonesia ». Bonjour (matin) s’appelle « selamat pagi ». Bonjour (après-midi) s’appelle « selamat siang ». Bonne nuit s’appelle « selamat endolori ». Bonne nuit est dit « selamat malam X Research Source ».

Comment est votre balinais ? Il est également courant de dire « apa kabar ? qui se traduit par « comment allez-vous? D’autres expressions couramment utilisées dépendent de l’heure de la journée. Bonjour (matin) se dit « selamat pagi ».

Comment dire bonne nuit en balinais ?

Selamat Malam, Alan. Bonne nuit. Bonne nuit! Selamat malam !

Comment on dit bonne nuit en Afrique ?

En swahili, bonne nuit signifie : usiku mwema (nous avons trouvé 1 traductions).

Comment dire à bientôt en balinais ?

françaisbahasa indonesia
PardonPardon
Au revoirSélamat tinggal
accueillirSelamat datang
Merci beaucoup)Merci (beaucoup)

Comment dire merci beaucoup en balinais ?

Merci beaucoup) ! Terima kasih (beaucoup) !

Comment ça va indonésien ?

bahasa indonesiafrançais
Comment vas-tu?Comment vas-tu?
kabar baïkCa va bien
Baïk terima kasih banyakMerci beaucoup
Kalau Ibu/Pak bagaimana ?Et vous (Mme, M.) comment allez-vous ?

Comment on dit bonjour à Bali ?

« Selamat pagi !  » : Bonjour !

Comment dire au revoir en balinais ?

françaisbahasa indonesia
PardonPardon
Au revoirSélamat tinggal
accueillirSelamat datang
Merci beaucoup)Merci (beaucoup)

Comment on dit bonjour à Bali ?

« Selamat pagi !  » : Bonjour !

Comment dire merci en balinais ?

Pour remercier quelqu’un en balinais, dites « suksma », qui se traduit simplement par « merci source X Research ». Pour utiliser une expression plus polie, vous pouvez dire « terima kasih » ou « matur suksma » (merci beaucoup).