Baccalauréat : mardi a mis fin à la suspension pour plus de 700 000 lycéens

Par SudOuest.fr avec AFPPublié le 07/03/2022 à 10:05

Les résultats du secondaire seront annoncés mardi matin. Depuis sa réforme en 2019, la note repose à 40 % sur le contrôle continu et à 60 % sur les épreuves finales.

Dernière ligne droite avant les vacances : les candidats pourront découvrir ce mardi 5 juillet les résultats du baccalauréat, exposés dans les lycées ou directement disponibles sur Internet.

Sur les 709.399 candidats qui tentent d’obtenir cette année le diplôme tant convoité, plus de la moitié (53,7%) ont réussi le baccalauréat général, qui se compose désormais d’un tronc commun de matières, complété par deux filières de spécialité choisies à la carte par les élèves. Ils sont 26,2% à réussir le bac professionnel et 20% le bac technologique.

« Un moment culte »

« Un moment culte »

Les résultats seront publiés à partir de 8 heures du matin dans certaines académies mais surtout à partir de 10 heures du matin, dans les académies de Paris, Créteil, Versailles, Lyon, Bordeaux ou Toulouse notamment.

Depuis sa réforme en 2019, la note du lycée repose à 40 % sur le contrôle continu et à 60 % sur les épreuves finales (français écrit et oral, réussi en classe de Première, philo, épreuves de spécialité et grand oral, homologuées en Terminale).

« Mon année a été bonne, mais je suis toujours stressée parce que mon test de géopolitique, une spécialité, ne s’est pas déroulé comme je le voulais », a déclaré Cheryne, 18 ans, à la Terminale d’un institut parisien. Mardi matin à 10 heures, « parce que c’est l’heure du culte », Cheryne sera « avec une amie dans la cour de l’école » pour, espère-t-elle, « voir son nom sur la feuille de droite ».

À Lire  Formation au développement d'applications de réalité virtuelle

Épreuves de spécialité

Épreuves de spécialité

Cette année, les épreuves du nouveau baccalauréat général (pour lequel les élèves choisissent deux spécialités) ont été faites intégralement, pour la première fois après deux années altérées par le Covid-19.

Les deux épreuves de spécialité conduites par chaque candidat ont cependant dû être reportées de mars à mai et des aménagements ont été décidés en raison de la crise sanitaire. Les correcteurs de ces épreuves ont indiqué mi-juin que certaines notes avaient augmenté sans leur accord. Un début de polémique, traîné par le ministère de l’Education nationale, qui a affirmé qu' »il n’y avait pas de consignes nationales pour remonter les notes ».

Les notes des épreuves de spécialité, ainsi que celles de philosophie et du grand oral n’ont pas été prises en compte dans la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup, qui depuis début juin a donné ses réponses aux souhaits des candidats. . Mais ces notes sont au milieu du lycée, sésame nécessaire pour ceux qui veulent poursuivre leurs études.

En 2021, le contrôle continu comptait encore pour l’essentiel de la note finale de l’examen : la philosophie était la seule épreuve écrite, avec le français en première.

Les actes de récupération commenceront le lendemain des résultats, mercredi, et se poursuivront jusqu’à vendredi. Le taux de réussite au lycée dépasse les 80% depuis 2012. L’an dernier, près de 94% des candidats avaient réussi l’examen qui donne accès à l’enseignement supérieur.