En réponse aux directives européennes, l’obligation d’émettre des factures au format électronique est progressivement mise en place en France. A partir du 1er janvier 2024 pour les grands groupes, 2025 pour les ETI et 2026 pour les PME-TPE. Cette loi « Factur-X » est un moyen de favoriser la transition écologique en limitant l’usage du papier, mais aussi en limitant la fraude à la TVA.

L’opportunité que la startup toulousaine Axonaut, spécialisée dans le management numérique des TPE et PME, s’apprête à saisir. « Avec notre logiciel de gestion, Axonaut fait gagner du temps aux chefs d’entreprise. Pour créer des factures, faire des devis, suivre les impayés d’un simple clic, etc. Aujourd’hui, pour mener à bien cette tâche, les petites entreprises n’ont rien ou utilisent Excel mais les applications futures sur la facturation électronique ne le permettront plus », commente Nicolas Ricard, PDG et co-fondateur d’Axonaut.

La jeune entreprise créée en 2017 s’adresse principalement aux TPE de un à neuf salariés, dans les services et l’artisanat, qui ont généralement peu de temps pour l’administration. L’idée est de leur fournir les mêmes services que les grands groupes, équipés d’ERP complexes et non à l’échelle de cette structure plus simple.

Aller conquérir 500.000 usagers

En cinq ans d’existence, le jeune tireur a réussi à séduire 40 000 utilisateurs actifs. Cette performance a permis de générer un chiffre d’affaires mensuel récurrent de près de 300 000 euros. « En 2017, nous avons réalisé 200 000 euros de chiffre d’affaires sur l’année », se souvient le dirigeant. Depuis, Axonaut a vu son activité croître en moyenne de 10% par mois. Il vise actuellement 500 000 utilisateurs actifs d’ici 2026, avec l’espoir de capitaliser sur les futures réglementations.

« Contrairement à d’autres startups, nous n’avons pas besoin de lever de fonds pour survivre. Nous sommes désormais rentables. Mais nous venons de boucler le tour de table pour capter ce marché qui nous a tendu la main en nous concentrant sur la France. », précise Nicolas Ricard.

À Lire  Pourquoi éviter trop de redirections 301 en SEO ?

Axonaut vient d’inaugurer une levée de fonds de 10 millions d’euros en série A, auprès des groupes de business angels The Moon Venture et Matmut, ainsi que BPI. Ce dernier a participé à la première levée de fonds de l’entreprise, en 2019, d’un montant de 600 000 euros. « C’est comme la première fois, on a été nommé parce qu’on doit faire face à une forte croissance, mais ce n’est pas une obligation absolue », souligne l’homme d’affaires.

Bientôt des mini crédits proposés ?

L’entreprise toulousaine, qui permet aussi de gérer les paiements en ligne, a récemment été visée par l’Etat pour son savoir-faire. Depuis 2022, les solutions Axonaut sont présentes dans le programme France Num pour la gestion d’entreprise. Pendant la crise sanitaire, les petites entreprises peuvent dépenser leurs chèques numériques sur les abonnements Axonaut, aidant apparemment à numériser l’entreprise.

Maintenant qu’il a été identifié comme un acteur sérieux sur le marché, notamment à travers ce label, Axonaut veut aller plus loin. « Nous souhaitons ajouter des services supplémentaires au logiciel au fil du temps, comme le mini crédit, ce qui est très intéressant pour nous. Nous discutons de cette question avec nos partenaires pour proposer à nos partenaires un prêt très rapide de 10 000 voire 20 000 euros pour obtenir le direction que nous voulons très rapidement », conclut Nicolas Ricard.

Newsletter – Occitanie – Toulouse

Du lundi au vendredi, à 7h, recevez les principales actualités de

Inscription à la newsletter Occitanie – Toulouse

Toulouse et sa région

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Dans votre boîte aux lettres à 7 heures.

Dernière étape : confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Newsletter Actu

Pensez à vérifier vos courriers indésirables.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans notre newsletter,

Inscription à la newsletter Occitanie – Toulouse

La rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h.

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, les dernières nouvelles

Email envoyé !

Dans votre boîte aux lettres à 7 heures.

je n’ai pas encore de compte