Porto, Palma de Majorque ou encore Québec… Certaines destinations n’ont jamais été aussi abordables en avion, malgré l’inflation. Un aller-retour en classe économique vers Montréal, au Canada, ne coûte par exemple que 346 euros en moyenne cette année, soit 81 euros de moins qu’en 2019, selon les données du comparateur de vols de Kayak. Et l’économie est encore plus impressionnante aux heures de pointe.

Une baisse des prix justifiée par deux facteurs

Des voyageurs ont profité de cette opportunité inespérée, comme Clément, qui n’a pas hésité un instant. « Je voulais partir en vacances à la mi-octobre, j’ai trouvé des billets très pas chers, à 230 euros. Je n’ai jamais vu des prix aussi bas pour Montréal », raconte-t-il au micro d’Europe 1. « Ça m’a fait partir. Pour le Canada. » C’est pareil pour voyager en France : en moyenne 123 euros pour un aller-retour en octobre, 136 euros il y a trois ans.

Selon le président des voyagistes, Jean-Pierre Mas, cette baisse de prix s’explique par deux facteurs. « Le premier, c’est le passage de l’avion au train. Jusqu’à quatre heures on choisit le train plutôt que l’avion, donc les prix baissent. » Et d’autre part, le fait que Transavia remplace Air France sur deux grands axes : Biarritz et Montpellier. Cette compagnie est moins chère qu’Air France », note cet expert. Cependant, toutes les destinations ne sont pas dans le même bateau : pour les Antilles ou la Thaïlande, les prix ont augmenté de 50 %.

À Lire  Voyage : Air France lance un service de luxe