Il a été publié

17/11/2022 à 18h00, mis à jour le 18/11/2022 à 12h32

CITICISME GASTRONOMIQUE – Le chef, star du Solstice voisin, élève le niveau du quartier avec cette adresse tournée vers le partage, mi-bistrot mi-izakaya.

Le destin, des semaines travaillent pour nous faire mentir. Car au final ce quartier Mouffetard, si long à couper l’intérêt du resto en se cachant derrière un alibi touriste-étudiant roux, ce Mouffe de tous les baroufs dévalera la pente en même temps que le niveau ? Quelques saisons après l’excellent et avant-gardiste Flocon, quelques semaines après la courageuse Rôtisserie Sauvage, voici que les trois équipes allumaient le petit feu de ce mi bistrot mi izakaya.

Pour un bistrot, nul besoin de faire un dessin. En salle, les belles et élégantes têtes suffisent à se maquiller. Pour l’izakaya, rappelez aux retardataires un restaurant japonais où l’on « enferme » la vapeur en aspirant des brochettes cuites au charbon de bois du binchōtan. Beaucoup de rediffusions dans ces parties mais, par contre, toutes les explosions dont vous avez besoin pour appliquer des ingrédients qui oscillent entre terreur et m. La carte ici n’a pas de zone…

Cet article est réservé aux abonnés. Vous avez 70% pour le savoir.

-70% sur les paiements digitaux

Beaujolais nouveau : un cru 2022 amoindri mais de qualité

Déjà enregistré?

À Lire  Heineken® Canada invite DJ Alesso de renommée internationale à Montréal pour le retour du Grand Prix du Canada de Formule 1® AWS

Nos 10 meilleures tables pour un plateau de fruits de mer à Paris

Entrer

Guide Fooding 2023, en avant la province

Le produit a diminué principalement en raison des conditions météorologiques.

SÉLECTION DE FIGARO – Juste à temps pour les fêtes, notre sélection d’adresses pour les amateurs d’huîtres, de fouets, de palourdes, de gambas, de langoustines, de crabes et de homards.