Les statistiques le montrent ; Les 18-25 ans représentaient près du quart des victimes d’accidents. Par conséquent, la compagnie d’assurance a décidé d’appliquer une surprime pour les jeunes conducteurs. Pouvons-nous nous arranger pour payer un peu plus ?

&#xD ;

Par –

&#xD ;

Conduite accompagnée, surprime réduite

15 juin 2022 à 06:05

&#xD ;

Conducteur secondaire, un bon plan

– Temps de lecture :

&#xD ;

L’assureur peut appliquer une surprime à la souscription de votre contrat auto dans les deux cas suivants : vous avez moins de 3 ans de permis de conduire (jeune conducteur ou nouveau conducteur) ou vous avez plus de 3 ans de permis de conduire, mais vous n’avez pas assuré depuis plus de 3 ans.

Choisir le bon véhicule et la bonne assurance

En conséquence, vous obtenez beaucoup plus cher. L’assureur peut vous demander de doubler votre prime la première année ; moins si vous avez suivi le processus de conduite qui l’accompagne.

La conduite accompagnée présente plusieurs avantages. La première consiste à effectuer un véritable parcours de 3 000 kilomètres ; une formation utile pour éviter le risque de manque d’expérience.

En conséquence, la compagnie d’assurance réduit le montant de la surprime ; 50 % du montant de la prime de la première année au lieu de 100 %, puis 25 % la deuxième année sans sinistre, 12,5 % la troisième et dernière année sans majoration au terme de la 3e année sans sinistre. Il faut donc attendre 4 ans, mais il y a mieux.

À Lire  Assurance maladie : bénéficiaires jusqu'à 28 ans