Assurance voiture. Voiture modifiée, réparation : prévenez-vous votre assurance ?

Les pratiques de réglage, bien que supervisées, permettent toujours des modifications substantielles de la voiture. Quelles sont les implications pour l’assurance automobile ?

&#xD ;

Par –

&#xD ;

03 août 2022 à 06:05

Quelles modifications sont visées ?

Quelles modifications sont visées ?

&#xD ;

– Temps de lecture :

&#xD ;

Le réglage (ou ajustage) est autorisé et accepté dans le cadre légal du code de la route qui stipule qu’il est interdit de retirer les gaz d’échappement de l’échappement, ainsi que l’installation d’un filtre coloré trop fort pouvant nuire à la bonne visibilité du conducteur.

Vos obligations envers l’assureur

Vos obligations envers l’assureur

Les modifications ne doivent pas mettre en danger la vie du conducteur et des passagers et toute modification significative doit être approuvée par la Drire (Direction de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) ou la Dreal (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) qui doit statuer sur la réception du véhicule en isolation.

La personnalisation d’aujourd’hui se fait principalement par des modifications de jantes et de hauteur de caisse, avec des suspensions modifiées. DR. Photo

Les modifications dites importantes concernent : le moteur, la direction, les freins, le poids, le châssis, l’empattement, la voie, le nombre de portes, les jantes et les pneus, les phares et l’éclairage, ou encore le nombre de portes. et le nombre de places.

Vos risques en cas de non déclaration

Vos risques en cas de non déclaration

Le service de l’État doit inspecter le véhicule avant de délivrer une nouvelle carte grise.

Nous vous rappelons que sans consentement, vous ne pouvez pas circuler sur la voie publique.

À Lire  Assurance auto : la prochaine boîte noire obligatoire augmentera-t-elle les primes ?