Le Revenu sélectionne pour vous six assurances loyers impayés. (©DR)

La première angoisse des propriétaires bailleurs est de ne plus percevoir de loyer, la seconde est de retrouver un bien en piteux état. Bien que les mauvaises expériences ne soient pas légion, ces appréhensions sont légitimes. 6 assurances loyers impayés à la loupe

Il existe un filet de sécurité pour les propriétaires contre les loyers impayés : souscrivez une assurance pour réduire la perte de revenus locatifs en cas de problème.

Attention, cette assurance n’est pas cumulable avec le dépôt de garantie sauf si le locataire est étudiant ou stagiaire.

Tu dois choisir. Ces contrats spéciaux couvrent les risques locatifs (arriérés de loyer, détérioration, frais de justice, etc.) et offrent des garanties plus ou moins complètes tant sur le montant que sur la durée du remboursement.

Des cotisations de l’ordre de 2,5 à 3,8% du loyer y compris les charges annexes sont à assurer. Notre sélection de contrats.

Frais de Garantie Visale : Gratuit

Prise en charge des loyers impayés

: jusqu’à 36 mois de loyer impayé

À Lire  6 travailleurs sur 10 sont pour la mobilité électronique au travail | furets