(Crédit photo : © Jo Panuwat D – stock.adobe.com)

Les solutions des assureurs pour préserver le pouvoir d’achat des Français

Bruno Le Maire a appelé les assureurs à modérer la hausse de leurs tarifs qui interviendra début 2023. Mais, face aux enjeux de coûts, les compagnies d’assurance ne lui ont accordé que quelques concessions. Ainsi, les jeunes de moins de 25 ans au chômage bénéficieront d’un chèque voiture de 100 euros pour les aider à payer la facture souvent très chère car

coefficient bonus-malus

Pourquoi les prix des assurances habitation et auto vont encore augmenter ?

toujours faible.

Les autres propositions du gouvernement pour freiner la hausse des prix

Outre ce coup de pouce général, certains assureurs ont pris des engagements spécifiques. C’est le cas de la Macif et de la Matmut, qui ont décidé de faire des gestes commerciaux à destination des étudiants et des possesseurs de véhicules électriques. Les mesures qui ne parviennent pas à enrayer la hausse des cotisations seraient de l’ordre de +3 à +5% début 2023 pour l’ensemble des contrats d’assurance auto et habitation.

A lire aussi :

À Lire  Open Finance, une opportunité pour les épargnants