Tous les contrats d’assurance emprunteur couvrent le décès de l’assuré pendant la durée de remboursement. Veuillez noter que toutes les situations ne sont pas couvertes. Les décès survenus à la suite d’une activité sportive ou dus à une profession à risque peuvent ainsi être exclus.

La perte totale et irréversible d’autonomie survient le plus souvent lorsque l’assuré ne peut plus accomplir seul les tâches essentielles de la vie quotidienne (se laver, s’habiller, se déplacer, s’alimenter, etc.) et doit être assisté quotidiennement à la suite d’une maladie ou d’un accident.

En cas de survenance de l’un de ces événements, l’assureur verse à l’établissement bancaire le capital restant selon la quotité prévue au contrat d’assurance. Avec plusieurs emprunteurs, il est possible d’assurer une partie du capital en choisissant une quotité par emprunteur, mais il est aussi possible de garantir 100% sur chaque tête. Cela garantit le remboursement intégral des sommes dues.

À Lire  Immobilier : Unkle lève 10 M€ en France