L’assurance automobile est une obligation que chaque conducteur doit respecter. Les compagnies d’assurance définissent différentes catégories d’assurés, dont les jeunes conducteurs. Ces derniers doivent souscrire une assurance adaptée à leur profil. L’assurance auto jeune conducteur est proposée par de nombreuses compagnies d’assurance.

À qui s’adresse l’assurance auto pour jeune conducteur ?

L’assurance auto jeune conducteur est réservée aux conducteurs qui n’ont pas encore beaucoup d’expérience de conduite. Le profil d’un jeune conducteur n’est pas défini par le code de la route. Il est fixé par les compagnies d’assurances qui déterminent le risque à couvrir. Les assureurs déterminent la prime d’assurance en fonction de ces risques et du profil du conducteur.

L’assurance auto jeune conducteur s’adresse aux personnes titulaires du permis de conduire depuis moins de 3 ans. Il est également destiné aux conducteurs ayant retrouvé leur permis de conduire après son retrait. Selon les assureurs, tout titulaire de permis qui n’a jamais conduit une voiture assurée à son nom est un jeune conducteur. Autrement dit, même après avoir obtenu votre permis de conduire il y a plus de 3 ans, si vous avez conduit un véhicule assuré par un tiers, vous êtes encore un jeune conducteur.

L’assurance auto jeune conducteur est plus chère car l’assurance conducteur inexpérimenté présente un plus grand risque pour les assureurs que l’assurance conducteur expérimenté. Cependant, il est possible d’assurer son véhicule en tant que jeune conducteur avec un budget raisonnable. Comparer les offres disponibles est la solution pour trouver un tarif d’assurance auto jeune conducteur adapté à votre budget. Certains assureurs sont disposés à proposer un devis gratuit aux assurés potentiels qui en font la demande.

Quelle est l’assurance auto pour jeune conducteur la moins chère ?

Les tarifs de l’assurance auto jeune conducteur varient selon les assureurs, mais surtout selon le niveau d’assurance.

L’assurance auto au tiers pour jeune conducteur

L’assurance responsabilité civile est la formule de base pour les jeunes conducteurs. Il vous permet de profiter des garanties imposées par le code de la route. Cette protection couvre notamment la responsabilité civile. Cela signifie que les dommages causés à autrui sont couverts par la garantie. Cependant, les dommages subis ne sont pas couverts par l’assureur. La formule d’assurance auto TPL est la moins chère de toutes, quel que soit l’établissement choisi. Elle est idéale pour un jeune conducteur possédant une voiture d’occasion ou voulant assurer une vieille voiture peu sollicitée.

À Lire  Comment réduire les frais d'assurance-vie? LA [Entreprise lyonnaise]

L’assurance auto intermédiaire

Ce type d’assurance offre plus de garanties que la formule précédente. Il comprend, par exemple, les sinistres tels que bris de glace, vol et incendie. Logiquement, son prix est plus élevé que l’assurance responsabilité civile de la voiture. Cette formule d’assurance est recommandée pour un jeune conducteur qui souhaite assurer un véhicule neuf.

L’assurance auto tous risques

L’assurance auto tous risques est la formule la plus chère pour les jeunes conducteurs. Le taux élevé est justifié par l’étendue des assurances proposées aux assurés. Grâce à cette formule, ce dernier bénéficie d’une indemnisation en cas de dommages subis dans le trafic routier. L’assurance auto multirisque est faite pour vous si vous souhaitez assurer une voiture de grande valeur.

Informations supplémentaires sur les assurances auto

Il existe quelques astuces pour faire baisser le prix de votre assurance jeune conducteur.

Les parents peuvent-ils souscrire l’assurance pour leur enfant ?

Souvent, les jeunes conducteurs sont de jeunes adultes encore sous la garde de leurs parents. Certains sont de jeunes travailleurs qui n’ont pas encore mobilisé suffisamment de ressources financières pour couvrir le coût élevé de l’assurance automobile. Les assureurs leur offrent alors la possibilité de s’assurer au titre du contrat d’assurance de leurs parents.

Dans ce cas, le jeune conducteur est considéré comme un conducteur secondaire. Il doit donc utiliser le véhicule occasionnellement. Si le jeune conducteur devient l’utilisateur principal de la voiture, l’assureur doit en être informé. Cela évite les pénalités pour fausse déclaration.

Quels avantages en cas de conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée permet aux candidats au permis de conduire d’acquérir de l’expérience avant de passer l’examen. Cela a un impact sur la souscription d’une voiture de jeune conducteur. En effet, les assureurs estiment que la personne qui a participé à cette procédure a acquis des notions lui permettant de prendre rapidement le contrôle effectif de sa conduite.

Selon la réglementation, rouler avec un accompagnateur vous donne la possibilité de gagner 3 points pour un permis de conduire chaque année, jusqu’à ce que vous atteigniez le capital de points maximum. La seule condition à remplir est que vous ne commettez pas d’infraction au code de la route. Cependant, en passant par la procédure classique, vous n’aurez que 2 points. Lorsque vous voyagez avec un accompagnateur, la période d’essai sera réduite de 3 à 2 ans.