Un jeune homme, qui est aussi influenceur sur les réseaux sociaux, a été mis en examen en février à Paris pour « escroquerie et usage de faux. » Avec trois complices, dont une salariée d’un groupe d’assurance, ils revendaient de faux certificats d’assurance auto contre la somme de 50 euros.

Bien que la vignette verte d’assurance automobile puisse bientôt disparaître des vitres des voitures, elle remplit toujours les poches des escrocs. Un homme de 24 ans originaire de Seine-Saint-Denis a été incarcéré après avoir vendu le cher macaron à 50 euros. De toute évidence, il s’agit d’un faux document destiné à tromper la police lors d’une enquête routière et à éviter de payer une assurance automobile.

Le jeune homme, également influent sur les réseaux sociaux, a déclaré mercredi au Parisien avoir été mis en examen à Paris en février pour « escroquerie et usage de faux ». Accompagnés de trois personnes, ils ont proposé leurs services sur l’Ile-de-France. pendant plusieurs mois. De son côté, notamment, des employés du groupe d’assurances qui ont volé des attestations d’assurance. La police a estimé leur nombre à un millier.

Beaucoup de fausses vignettes sur le marché

Ce n’est pas un cas isolé. Les fausses vignettes d’assurance, « c’est un problème bien plus important qu’on ne le pense », poursuit un policier qui travaille dans de vastes zones. Beaucoup de jeunes conduisent des voitures avec ces tampons de pacotille sur les pare-brise et parviennent à échapper aux contrôles routiers », écrit le quotidien, citant des exemples d’enquêtes qui ont aussi trouvé de fausses attestations d’assurance.

À Lire  L'assureur ne peut se prévaloir d'une clause de déchéance de garantie dont l'assuré n'a pas connaissance

En France, plus de 65 000 infractions non assurées ont été enregistrées en 2020 selon l’Agence nationale de la sécurité routière (ONISR), tandis que le Fonds de garantie de l’assurance obligatoire des dommages (FGAO) a estimé à plus de 750 000 véhicules (hors deux-roues), soit. 2% des véhicules à moteur, ils circulent sans assurance.

Trouvez le prix le plus bas pour votre projet immobilier !

La France est l’un des derniers pays à exiger de ses citoyens qu’ils fournissent des documents papier pour l’assurance automobile. Par exemple, l’Allemagne a supprimé ce formulaire depuis 2008. De tels documents ne sont pas nécessaires pour voyager au sein de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) et de la Suisse.