La quotité d’assurance de prêt immobilier, qu’est-ce que c’est ?

La quote-part d’assurance est basée sur la part d’indemnisation garantie par la compagnie d’assurance. Il s’agit de votre couverture maximale en cas de sinistre pouvant survenir tel qu’une perte d’emploi, un décès, une invalidité, un accident du travail, etc. L’emprunteur peut demander un devis d’assurance habitation à la banque avant que le pourcentage de la quote-part ne soit défini.

Si vous empruntez seul, l’assurance minimale requise est de 100 %. La totalité de votre prêt sera alors remboursée. Aucun remboursement ne sera accordé en cas de réclamation. L’assurance paie vos primes mensuelles. Cependant, si vous empruntez conjointement, la part est partagée entre vous et l’autre emprunteur. Vous pouvez donc choisir un quota de 50% pour l’emprunteur et obtenir 100% en tout. Dans ce cas, vous serez protégé à hauteur de 50% du capital emprunté en cas de décès ou d’incapacité de votre partenaire emprunteur. Vous devez toujours rembourser votre part du capital. Il est également possible de choisir un quota de 100% chacun, ce qui signifie 200% tous. Tout le monde sera protégé à 100 %. Si votre coemprunteur reçoit des réclamations, la totalité du montant principal est couverte par l’assurance.

Comment bien choisir sa quotité d’assurance de crédit immobilier ?

Pour choisir le montant de l’assurance, il est important de prendre en compte la capacité financière de l’emprunteur. Il faut s’assurer qu’ils ont le même revenu. Un quota de 100% par emprunteur est fortement recommandé pour offrir à chacun la meilleure protection. Cependant, son prix est plus élevé. Pour les emprunteurs ayant les mêmes revenus, mieux vaut choisir une quotité de 50% chacun. Il existe différents quotas, par exemple 60 % – 40 %, 70 % – 30 %, etc. Cette option convient si les ressources des créanciers sont plus diversifiées. Celui qui a plus de revenus aura plus de quota afin de protéger son proche en cas de difficultés.

Depuis la loi Lemoine de septembre 2022, le quota a un gros impact sur le fait que vous ayez ou non une question de santé. Bien sûr, si votre police d’assurance est inférieure à 200 000 euros, vous n’aurez aucune question de santé. Cela peut donc être un argument supplémentaire pour utiliser le quota (en le réduisant le moins possible) afin qu’il soit en dessous du seuil de 200 000 € et donc exempt de conditions médicales. Ou un seul des emprunteurs s’il a des problèmes de santé et préfère ne rien dire à l’assureur.

À Lire  Cartes volées, biens mobiliers et contrat d'entreprise

Lorsque vous choisissez le quota, vous devez tenir compte de l’état de santé et du commerce de chaque article. En général, vous êtes libre de choisir le quota. Dans certains cas, l’institution financière peut l’appliquer. Bien que le partage des risques puisse réduire le coût de votre assurance, il est recommandé de choisir la meilleure offre pour économiser davantage. Vous pouvez par exemple utiliser le comparateur en ligne Réassurez-moi pour trouver des devis adaptés à vos besoins et ce spécialiste pourra, en plus de vous faire économiser, vous accompagner sans rémunération à chaque étape.

Quel est l’impact d’une quotité sur le coût de votre assurance emprunteur ?

Le pourcentage de la quote-part peut faire varier le montant de la contribution. Cependant, cela n’affecte pas le taux de l’assurance prêt hypothécaire. Si vous choisissez une quotité de 100%, le coût de l’assurance correspond au montant total du prêt. L’assurance à 200%, quant à elle, peut doubler le montant de vos cotisations. Plus la couverture est forte, plus le coût est élevé. Les prêteurs seront mieux protégés en cas de poursuite.

Comment changer la quotité de votre assurance emprunteur ?

Vous pouvez modifier le quota. Par exemple, si vous souhaitez plus de couverture, vous êtes libre de l’augmenter. Pour modifier votre quota, il est recommandé de vous rendre auprès de votre assurance. Ce dernier vous avisera du changement de votre échéance ainsi que de l’augmentation de votre prime due à l’utilisation de fonds supplémentaires.

Il est également intéressant de recourir à la fourniture d’une assurance prêt immobilier. Cela vous donne la possibilité de mettre différents contrats sur le marché en concurrence. Vous pouvez également créer un contrat qui correspond mieux à vos besoins. Vous bénéficiez ainsi d’une couverture étendue et d’un quota accru sans aucune difficulté financière. Pour rappel, la loi Lemoine stipule que les emprunteurs peuvent résilier leur assurance à tout moment. Notez également que l’établissement prêteur doit accepter votre offre d’assurance s’il offre la même assurance qu’auparavant. Cependant, sachez que lorsqu’un changement survient, la banque accepte rarement de baisser la quote-part initiale.

Si vous envisagez de réduire votre cotisation d’assurance de prêt, sachez que le montant de la quotité ne peut pas descendre en dessous de 100 %. Pour réduire, une lettre spéciale de l’institution financière doit être demandée pour confirmer l’autorisation de faire un changement.