Devant la difficulté d’une certaine frange de locataires et la réticence de certains propriétaires, l’Association pour l’accès aux garanties locatives (APAGL), organisme paritaire du groupe Action Logement, a été créée en 2016, sous forme de garantie, la Visale garantie , qui a depuis sécurisé les loyers de plus de 700 000 logements. Gratuit, ce dispositif à la fois vertueux et socialement utile bouscule de l’intérieur le marché de la location.

Accompagner bailleurs et locataires

La mission principale du programme Visale est de faciliter l’accès au parc locatif privé pour les locataires. Pour ce faire, l’objectif est de rassurer les propriétaires en proposant un système de garantie locative sécurisé par la caution d’une personne morale.

L’APAGL vise à éliminer les difficultés que l’on rencontre généralement lors du processus de location : faibles ressources et/ou situation professionnelle atypique. Ainsi, les moins de 30 ans, les contrats précaires, les CDI en période d’essai, les artisans ou encore les demandeurs d’emploi, premiers concernés par ces procédures, peuvent bénéficier de ce dispositif. Mais aussi pour faciliter la mobilité professionnelle des plus de 30 ans.

Du côté du bailleur, la garantie couvre les loyers impayés pendant toute la durée du bail, ainsi que les travaux de remise en état et le traitement des démarches avec les locataires impayés (procédure amiable ou contentieuse).

Changer les paradigmes locatifs

Si aujourd’hui la norme pour les propriétaires est de recourir à des garants physiques, un handicap parfois rédhibitoire pour de nombreux locataires, la pratique pourrait changer. Cette partie du système de location s’accompagne généralement d’une sélection des candidats selon leur taux d’effort, soit un rapport revenus/ressources inférieur à 33% et un contrat à durée indéterminée (CDI). Un parcours d’obstacles virtuel.

À Lire  Des locataires refusent de payer leur loyer depuis trois ans, les factures impayées dépassent 23 000 €

En les accompagnant en tant que garants, APAGL et la solution Visale ouvrent de nombreuses portes. Selon l’évaluation du CREDOC, 93% des propriétaires sont rassurés par la certification locataire. Cela permet aux candidats ayant un faible indice d’effort d’avoir un meilleur accès au logement et un meilleur logement.

« Visale a contribué à faire évoluer les pratiques d’accès au logement. Grâce au dispositif, les trois quarts des bailleurs assouplissent leurs critères de sélection lors du choix d’un locataire », précise Jérôme Drunat, directeur général de l’APAGL.

Dans une course au logement de plus en plus soutenue et face à la peur du non-paiement, un changement de paradigme s’impose. Une réponse que veulent donner les agents sociaux de l’APAGL. Aujourd’hui, plus de 70 % des nouveaux entrants dans le secteur privé sont éligibles au dispositif. C’est aussi dans les zones locatives resserrées que la garantie est la plus performante. De cette manière, il permet aux locataires souvent excentrés et aux usages imposés par le système locatif privé, d’avoir un avantage supplémentaire par rapport aux autres candidats qui n’ont pas la même solution et un meilleur choix de logement. En aidant les locataires et en rassurant les propriétaires, l’APAGL révolutionne les pratiques. Dès lors, Visale peut prétendre être un dispositif d’utilité sociale.

Ce contenu a été produit en association avec OpenMedias. La rédaction de BFM Business n’a pas été impliquée dans la production de ce contenu.