Ary Chalus a présenté ses « meilleurs vœux aux forces vives de la région Guadeloupe » pour cette année 2023. Il déclare un bilan correct pour l’année 2022, malgré les différents désagréments subis par les entreprises. Un budget qui nourrit un certain optimisme pour l’année à venir.

J. Rayapin et D. Quérin avec FJO.

Publié le 29 janvier 2023 à 10h40,

Mis à jour le 29 janvier 2023 à 11h01

Autour du Président de l’Exécutif Régional de La Kaz’Art, tous les principaux partenaires de la Région Guadeloupe sont également invités à commenter l’analyse qu’ils font des résultats de l’année écoulée et les perspectives qui s’annoncent pour la nouvelle année en le progrès.

Mais surtout, Ary Chalus a tenu à souligner tous les objectifs atteints en 2022 pour s’en réjouir et y voir un courant d’optimisme porté par la reprise de nombreux secteurs d’activité qui, après la sortie forcée de la crise sanitaire, affichent déjà des signes positifs. résultats.

Nous sommes satisfaits de ce qui se fait aujourd’hui, dans tous les secteurs, économiques, notamment en ce qui concerne le tourisme, une bonne croissance, une baisse du chômage, car la Région met les moyens à la disposition des entreprises. De grands chantiers sont en cours en Guadeloupe. Donc on ne peut qu’être satisfait, mais on peut aller encore plus loin, tant au niveau de l’Etat, du Département, de la Région, de l’EPCI, il y a un travail important pour les jeunes, mais ce sera très difficile, car on le sait. Tous les pays du monde vivent la même situation, mais nous avons pris à bras le corps la question de nos jeunes pour les soutenir.

À Lire  Sports d'hiver : les conseils des gendarmes du PGHM pour passer des vacances à la montagne en toute sécurité

Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe

Un optimisme partagé par les partenaires de la Région présents à cette présentation de vœux. Pour Simon Vainqueur, président de la Chambre des métiers et des métiers, il faut miser sur la formation des jeunes pour la pérennité des métiers artisanaux.