Arthrose du genou : tout ce qui aide à la soulager

En raison de la dégradation du cartilage recouvrant l’extrémité de l’os, l’arthrose de l’articulation du genou (gonarthrose) provoque parfois des douleurs intenses qui compliquent la vie quotidienne : il est difficile de s’accroupir pour se chausser, monter les escaliers, faire du sport et même marcher. sans provoquer d’inconfort, de raideur, de douleur.

Limiter les activités ne ferait qu’aggraver le problème : maintenir une bonne lubrification de l’articulation et prévenir les poussées d’arthrose nécessite au contraire la poursuite des mouvements, qui est même l’une des mesures clés de la réussite du traitement.

Lire aussi> Arthrose : Un implant révolutionnaire pour aider les articulations

Attention au poids… et à l’hérédité

L’incidence de l’arthrose du genou augmente avec l’âge : elle touche 65 % des personnes de plus de 65 ans et 80 % des personnes de plus de 80 ans. Mais l’âge est loin d’être le seul facteur. Le sexe (les femmes sont plus touchées), l’obésité et la participation intense à certaines activités telles que le football, le basket-ball ou le ski, sports qui provoquent des entorses du genou, sont également en cause. Autre élément important : l’évolution du poids entre 20 et 60 ans.

Selon une étude présentée au congrès européen de rhumatologie en juin 2022, une prise de poids importante durant ces quarante années augmente le risque d’arthrose du genou », note le Dr Augustin Latourte, rhumatologue à l’hôpital Lariboisière à Paris.

Vos parents en ont-ils déjà souffert ? L’hérédité joue aussi son rôle. « Certains gènes sont associés à la qualité du cartilage, le rendant peut-être plus fragile face à des traumatismes mineurs », poursuit le Dr Latourte. Autant de raisons d’adopter au plus vite les bons réflexes.

À Lire  5 conseils pour lutter efficacement contre le stress au quotidien

Faites du sport!

Faites du sport!

Première suggestion : bougez régulièrement, autant que possible. « L’activité physique est un véritable rempart contre les complications articulaires », explique le Dr Christophe Delong, spécialiste en médecine physique et réadaptation à Paris.

« Un mouvement pratiqué avec sens n’a que des avantages : il maintient la mobilité, la tonicité des muscles entourant l’articulation et stimule les cellules cartilagineuses nécessaires à sa régénération. » Aucune activité n’est interdite, du vélo à la natation, la danse, la musculation ou la course. Une étude récente confirme que la course à pied n’affecte pas le cartilage, y compris le genou.

Autre bienfait de l’exercice : il favorise la perte de poids, qui est un facteur aggravant de l’arthrose. « Le surpoids multiplie par quatre à six le risque d’arthrose de l’articulation du genou. En revanche, chaque kilogramme perdu réduit la pression sur les deux genoux de 4 kg », encourage Nathalie Negro, diététicienne-nutritionniste responsable du centre de nutrition à Thermes de Bridesles. -Bains qui se spécialise dans la perte de poids.

Vous aimez cet article ? Cet été, profitez de nos offres d’abonnement à prix réduits pour partager ensemble bonne humeur, conseils santé, astuces et infos essentielles ! Notre temps de santé & Sentez-vous bien, prenez soin de vous.