Un terme qui n’a pas de sens réel 

« Ménopause » signifie la fin des menstruations. Avec la même idée, on comprend donc que « l’andropause » – littéralement la disparition d’une personne – n’a pas lieu d’être. En revanche, la diminution de l’activité sexuelle, exprimée différemment chez les hommes et les femmes, ou très différente d’une personne à l’autre, est une chose connue et inévitable. A titre de comparaison, nous allons créer un nouveau terme médical à partir de l’équivalent grec de la menstruation. Chez l’homme, cela devrait s’appeler andromiose. Diminution de la production de l’hormone mâle par excellence, la testostérone.

Un homme se cache jusqu’à la fin de ses jours, contrairement aux hormones d’une femme. Cela explique pourquoi il peut devenir père si tard. L’histoire de la libération de cette hormone par les testicules résume l’histoire de l’homme. Il commence à être présent dans le sang du bébé, confirmant peut-être la différence entre les sexes. Elle s’arrête complètement à la naissance et reprend à la puberté. C’est lui qui est important pour l’apparition et le maintien de ce qu’on appelle le comportement sexuel. Une nouvelle répartition de la musculation, des modifications de la voix, l’apparition des cheveux, une augmentation de la libido, tout cela pour préparer le vrai travail de la testostérone, la production des spermatozoïdes, donc la fertilité masculine.

Un moyen de dopage

Puisqu’elle joue un rôle dans la croissance musculaire, on constate malheureusement une utilisation de plus en plus importante de cette hormone dans les salles de sport, ce qui, rappelons-le, est totalement interdit. On en parle dans la lutte contre le vieillissement. Face à une baisse de son taux dans le sang, de nombreux gériatres américains ont recommandé une contribution pour se réorganiser.

À Lire  Comment faire une téléconsultation avec un médecin à domicile, en...

Cependant, il est interdit en France en tant que médicament anti-âge. Mais on sait peu de choses sur les risques réels et surtout sur les doses minimales efficaces. Il existe des médicaments pour la dysfonction érectile. La promesse du médicament de plus de 100 ans de vie doit-elle s’accompagner de tranquillité d’esprit ou non ? Le débat est désormais ouvert dans notre pays.