Amis voyageurs : "Cet été, je suis parti en vacances avec 9 étrangers", raconte ce Breton

Des envies différentes, pas le même budget, des agendas compliqués à synchroniser… Passé la trentaine, organiser des vacances entre amis peut être un casse-tête. Charlotte, 35 ans, qui habite à Vannes (Morbihan) a choisi, cet été 2022, une visite avec une agence qui propose de partir avec d’autres jeunes femmes, « compagnons de voyage ».

Elles s’appellent Amandine, Laurie, Aissata, Laura, Marine, Sophie, Tiphaine et Raphaëlle. Originaires de Paris, Lille, Bordeaux ou Bretagne, ils ont entre 25 et 46 ans et sont professeurs des écoles, secrétaires médicaux, en informatique ou en marketing. Il y a deux mois, nous ne nous connaissions pas. Et pourtant, avec ces filles, nous avons passé une semaine de vacances à Palma de Majorque (Espagne), en juillet 2022.

« Partir seule mais avec d’autres filles »

« Partir seule mais avec d’autres filles »

Notre point commun ? Réservez par l’intermédiaire de Copines de voyage, une agence qui propose des séjours clé en main, partout dans le monde, réservés aux femmes. « J’avais envie de sortir, seule mais pas trop, alors j’ai tapé ces mots dans Google et je suis tombée sur le site », explique Marine, le premier soir, autour d’un cocktail. C’est vrai qu’entre amis d’un couple, enceintes, en plein projet de maison, ceux qui n’ont pas le budget, n’ont pas les mêmes envies ou vacances cet été, organisent des vacances, la trentaine est passée, nombreuse. se transforme rapidement en ferraille.-tête. Et nous n’avons pas tous l’âme de l’aventurier ou simplement l’envie de partir seul.

« Et si ça se passe mal ? »

« Et si ça se passe mal ? »

Dans notre groupe, pour huit d’entre nous, c’est la première fois avec CDV (Copines de voyage), les deux autres ont déjà tenté l’aventure l’an dernier. Pour ma part, je connaissais l’agence depuis sa création en 2016, mais ce n’est que cet été que j’ai osé franchir le pas. Dans mon entourage, cette décision a suscité des réactions très différentes : « Vous ne les connaissez pas, et si ça tourne mal ? » « Profitez, vous allez passer des vacances de folie ! » », « Je n’oserais jamais, tu es courageux ! »

« Il faut se respecter, c’est tout »

« Il faut se respecter, c’est tout »

Une fois le voyage réservé fin mai, parmi des centaines de destinations et des programmes très variés, les premiers échanges se font via WhatsApp. En effet, lorsque nous nous rencontrons enfin à l’hôtel, le contact est naturel, la rencontre facilitée. Nous parlons comme si nous nous connaissions depuis toujours. Important, surtout lorsque vous partagez votre chambre avec l’un des voyageurs. « Il faut se respecter, c’est tout. Nous avons chacun notre intimité. C’est du bon sens et des bonnes manières », confie Aissata, ma « colocataire » depuis une semaine.

Au programme de la semaine annoncée comme « chill and fun », de nombreuses activités : balade en voilier, canoë sur la mer, visite de la ville avec un artiste, restaurants, piscine, et une journée libre, où nous partons avec mes amis pour une randonnée épique à Kalank. « Bien sûr, cela ne nous dérange pas, nous devons suivre le groupe. Tout est sur le site (charte d’un bon ami, programme), tout est expliqué noir sur blanc. Nous savons dans quoi nous nous engageons, mais nous payons aussi pour cela », note Laurie. Dans ce prix, j’ai payé 1 190 € pour une semaine en demi-pension, activités et transferts aéroport-hôtel inclus.

À Lire  Orthez : un voyage au Moyen Age et le dernier arbalétrier de France

« Je ne regrette pas d’avoir osé »

« Je ne regrette pas d’avoir osé »

Le groupe, bien que différent, est dans le même état d’esprit : profiter des vacances, sans prise de tête et sortir de sa zone de confort. Et cela a été le cas toute la semaine. Le dernier soir, avant le départ, les larmes coulent et entre deux câlins, on se promet déjà de se revoir à l’automne. « C’était un super groupe. Nous avons vraiment eu de la chance de nous retrouver. Je ne regrette pas d’avoir osé », observe Amandine. La tête pleine de souvenirs, il est temps de rentrer à la maison.

Cet été, je suis parti avec neuf inconnus et je suis revenu avec neuf nouveaux amis.

Envie de partir à votre tour ?

Une sélection non exhaustive d’agences ou d’organismes qui proposent ce type de voyage.

Lesaventureurs : la version mixte du Voyage de Copines, site : www.lesaventureurs.com

UCPA : le classique mais l’indémodable. Pour des vacances sportives. Site Web : www.ucpa.com

Un voyage très sac : une start-up « sac à dos » agence de voyage au bout du monde. Site : www.verybagtrip.com

Les covoyageurs : agence de voyage mixte pour des voyages « solo ». Site Web : www.les-covoyageurs.com

Comment avoir un voyage gratuit ?

  • 1) Travailler à l’étranger avec le Service Volontaire Européen (SVE)…
  • 2) Travailler à l’étranger avec le Rotary Club. …
  • 3) Travailler dans les Parcs Disney à Orlando (Floride, USA)…
  • 4) Partir au pair. …
  • 5) Whoof. …
  • 6) Devenir assistant français. …
  • 7) Formation professionnelle Erasmus. …
  • 8) Le programme Eurodyssée.

Pourquoi partir en voyage organisé ?

Les avantages Un des avantages de ce type de voyage est que tout est organisé par une agence. Du transport aux différentes visites, en passant par la restauration, chaque détail est préparé à l’avance.

Pourquoi voyager est-il bénéfique ? Le voyage nous permet de nous évader de notre quotidien et de casser la routine dans laquelle nous sommes installés. Partir à l’aventure dans l’inconnu nous oblige à faire des choses extraordinaires dans un environnement souvent très différent de ce que nous pouvons connaître.

Pourquoi Veut-on partir en voyage ?

Pour apprendre, découvrir, vivre des expériences. Faire l’expérience d’un mode de vie plus nomade, avec moins de confort et plus d’imprévus, afin de gagner en autonomie et flexibilité. Enfin, nous voyons les choses de nos propres yeux et non à travers les médias, nous comprenons le monde et prenons conscience de ses réalités.

Pourquoi faire un voyage organisé ?

Un voyage de groupe organisé est un excellent moyen d’ouvrir de nouveaux horizons, car vous n’êtes pas seul. La sécurité d’un pays et/ou la barrière de la langue sont régulièrement un frein à la découverte de certaines destinations. Ensemble, nous voyageons toujours plus en sécurité.

Comment rencontrer des locaux ?

Rencontrez les locaux sur Couchsurfing Il s’agit d’un réseau social qui relie les voyageurs et les hôtes du monde entier. Grâce à cette plateforme, tout voyageur peut demander à un local de l’héberger gratuitement pour une ou deux nuits.

Où vas-tu pour rencontrer des gens ? Passer une journée au zoo, au musée ou à l’aquarium est une excellente façon de s’amuser et de rencontrer des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous. En effet, toutes les villes proposent une variété d’activités de ce type et puisque vous participerez à quelque chose qui vous plaît, vous serez détendu.