Le géant mondial de la bière Heineken s’apprête à racheter deux leaders sud-africains de la bière, les brasseries namibiennes et le groupe de vins et spiritueux Distell.

Le brasseur néerlandais a un accord combiné de 4 milliards de dollars, qui devrait entrer en vigueur en 2022.

Nous sommes ravis de réunir trois entreprises solides pour créer un champion régional des boissons qui sera en mesure de saisir d’importantes opportunités de croissance en Afrique australe », a déclaré le PDG de Heineken, Dolf van den Brink, dans un communiqué.

Le groupe rachètera la majorité des actions de la société qui produit principalement du vin Amarula, du cidre Savanna et Nederburg. Basé à Amsterdam, Heineken est le deuxième brasseur mondial derrière AB InBev de Belgique-Brésil. En 2016, la société a acquis South African Breweries dans le cadre du rachat de SABMiller et a détenu environ 80 % du marché de la bière en volume en Afrique du Sud.

À Lire  De nouveaux restaurants à tester en octobre 2022 à Paris