Après la mort de Mahsa Amini, une Iranienne de 22 ans arrêtée et torturée à mort par la police des mœurs pour avoir laissé ses cheveux hors de son voile, la contestation ne cesse de grandir en Iran. Pour soutenir ces femmes qui manifestent chaque jour au péril de leur vie, une cinquantaine d’artistes francophones ont décidé de se couper les cheveux, devant la caméra.

Dans une vidéo d’un peu plus de deux minutes, une cinquantaine d’artistes francophones se coupent les cheveux, devant la caméra. En arrière-plan, la version iranienne de la chanson de révolte italienne Bella Ciao. Ces images, devenues virales en quelques heures sur les réseaux sociaux, ont été filmées à l’initiative de trois avocates françaises en soutien à la lutte des femmes iraniennes.

Nous avons donc décidé de répondre à l’appel qui nous était adressé en coupant certaines de ces mèches

Le 13 septembre, Mahsa Amini, une Iranienne de 22 ans, a été arrêtée et torturée à mort par la police des mœurs du régime islamiste ultra-conservateur dirigé par Ebrahim Raisi. Son crime, laissant une mèche de cheveux sortir de son voile. Depuis l’annonce de sa mort, un large mouvement de contestation est né dans le pays.

Cotillard, Adjani, Gainsbourg, Angèle…

En dessous de la vidéo, transmise notamment par le compte Instagram @soutienfemmesiran, figure un message explicatif cosigné par les artistes. « Il est impossible de ne pas dénoncer une fois pour toutes cette terrible répression. (…) Nous avons donc décidé de répondre à l’appel qui nous a été fait en coupant, nous aussi, certains de ces bouclages ».

À Lire  Vitamine D : comment choisir et utiliser ?

Parmi les participants, on retrouve notamment la Gardoise Alexandra Lamy, mais aussi les comédiennes Marion Cotillard, Isabelle Adjani, Isabelle Huppert, Charlotte Gainsbourg, Mélanie Laurent, Juliette Binoche et les chanteuses Angèle, Angèle ou encore Jane Birkin.