L’assurance commerciale est essentielle pour éviter des problèmes avec la loi à l’avenir. Elle protège également les dirigeants et les employés. Notez toutefois que certaines assurances sont considérées comme obligatoires contrairement à d’autres. Il vous est donc recommandé de vous renseigner sur les clauses que vous devrez contracter pour votre entreprise.

L’assurance entreprise responsabilité civile et complémentaire santé

Vous devrez d’abord souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle avant de démarrer votre entreprise. Il est primordial de bien étudier la question même si votre activité n’est pas en rapport avec son périmètre. Il permet par exemple de ne pas indemniser de votre poche un client qui tombe dans votre immeuble. A noter donc que cette garantie tient compte des dommages qu’elle pourrait causer à des tiers. L’action peut également être entreprise par vos employés ou sous-traitants.

D’autre part, il y a la complémentaire santé d’entreprise. Cette option est imposée par la loi depuis 2016, notamment pour les employeurs du secteur privé. Cela permet en principe de compléter tout remboursement en cas d’assurance maladie. Vous devez vous assurer que chaque employé de votre entreprise y adhère, quel que soit son statut au sein de l’établissement.

L’assurance entreprise à garantie décennale ou multirisque

La loi impose la garantie de dix ans à toutes les entreprises du secteur de la construction depuis 1978. Vous devrez déterminer l’existence de cette assurance auprès de vos clients avant de débuter vos chantiers. Ceci est valable que ce soit dans le neuf ou sur un bâtiment déjà existant. Par exemple, vous avez besoin de cette garantie si vous représentez une entreprise de construction ou de plomberie. Cette assurance est également obligatoire pour les chefs de projet.

À Lire  Assurance auto : La Mutuelle des Motards mise sur les deux roues

D’autre part, il y a l’assurance multirisque professionnelle indispensable pour une entreprise couteau suisse. Cette option vous permet principalement de couvrir les actifs de votre entreprise tout en prenant en compte la responsabilité civile. Vous protégez votre entreprise en cas de vol et de braquage, mais aussi de dégâts des eaux. Il ne faut pas négliger les incendies, mais aussi la détérioration des marchandises sans oublier les événements climatiques.

L’assurance entreprise pour les véhicules ou la perte d’exploitation

L’assurance automobile pour votre entreprise est également essentielle. Celui-ci protège tout conducteur en cas d’accident dans l’exercice de ses fonctions. Sachez également que la responsabilité civile est la seule garantie dont vous aurez besoin. Vous pouvez alors indemniser un tiers qui subit des dommages matériels ou des blessures suite à un accident. A noter que vous pouvez ajouter des garanties optionnelles selon vos souhaits et besoins.

L’interruption d’activité est une autre assurance que vous devrez souscrire pour votre entreprise. Vous pouvez l’utiliser en cas de litige pouvant vous obliger à arrêter certaines activités au sein de votre entreprise. Vous pouvez également protéger votre entreprise en cas de problème causé par une inondation. Rappelez-vous que les catastrophes peuvent survenir à tout moment sans être préparées.

Autres assurances entreprises à ne pas ignorer

N’oubliez pas les dernières assurances suivantes avant de démarrer votre entreprise :