Une grève des médecins libéraux est annoncée les 1er et 2 décembre 2022. Un certain nombre de cabinets de la région seront ainsi fermés. Au regard des situations de fortes tensions rencontrées depuis plusieurs semaines dans les services d’urgences de la région, liées à la circulation concomitante de plusieurs virus hivernaux (bronchiolite, grippe, Covid-19…), l’ARS Grand Est appelle la population à éviter de reporter sur ces services une demande de soins qui pourrait être différée.

Les Urgences Régionales et le SAMU sont en alerte mais auront du mal à faire face à des retards massifs de patients ne trouvant pas de réponses en ville.Pour maintenir la capacité du système de santé à répondre aux besoins de soins urgents ou non différés, l’ARS recommande les principes suivants :

Si vous avez un rendez-vous avec votre médecin et qu’il tombe en panne, le médecin ou sa secrétaire vous appellera généralement pour reporter votre rendez-vous à une autre date. En cas de doute, appelez votre médecin.

Si votre médecin tombe en panne et que vous avez besoin de soins, privilégiez le recours au système de soins non programmés de la ville s’il est opérationnel (maison médicale de garde, centre de soins non programmés, etc.).

Chaque soir, un dispositif ambulatoire dédié (service d’affectation pour les médecins généralistes) serait assuré, avec des demandes faites en lien avec les professionnels libéraux. Pour toute demande médicale durant cette période, appelez directement le 15. Vous serez orienté selon votre situation médicale.

À Lire  Montpellier : l'influenceuse "Jenesuispasjolie" prend soin de sa communauté avec une journée spéciale

Appelez le 15 avant tout passage aux urgences pour une première intervention médicale immédiate et, le cas échéant, pour être bien informé sur votre état de santé.

En cas d’urgence, pour adultes ou enfants, appelez le 15, accessible 24h/24.

(Illustration)&#xD ;

Une grève des médecins libéraux est annoncée les 1er et 2 décembre 2022. Un certain nombre de cabinets de la région seront ainsi fermés. Au regard des situations de fortes tensions rencontrées depuis plusieurs semaines dans les services d’urgences de la région, liées à la circulation concomitante de plusieurs virus hivernaux (bronchiolite, grippe, Covid-19…), l’ARS Grand Est appelle la population à éviter de reporter sur ces services une demande de soins qui pourrait être différée.

Les Urgences Régionales et le SAMU sont en alerte mais auront du mal à faire face à des retards massifs de patients ne trouvant pas de réponses en ville.Pour maintenir la capacité du système de santé à répondre aux besoins de soins urgents ou non différés, l’ARS recommande les principes suivants :

Si vous avez un rendez-vous avec votre médecin et qu’il tombe en panne, le médecin ou sa secrétaire vous appellera généralement pour reporter votre rendez-vous à une autre date. En cas de doute, appelez votre médecin.

Si votre médecin tombe en panne et que vous avez besoin de soins, privilégiez le recours au système de soins non programmés de la ville s’il est opérationnel (maison médicale de garde, centre de soins non programmés, etc.).

Chaque soir, un dispositif ambulatoire dédié (service d’affectation pour les médecins généralistes) serait assuré, avec des demandes faites en lien avec les professionnels libéraux. Pour toute demande médicale durant cette période, appelez directement le 15. Vous serez orienté selon votre situation médicale.

Appelez le 15 avant tout passage aux urgences pour une première intervention médicale immédiate et, le cas échéant, pour être bien informé sur votre état de santé.

En cas d’urgence, pour adultes ou enfants, appelez le 15, accessible 24h/24.