Avez-vous déjà pensé à acheter votre propriété sans plan? Avec l’achat en VEFA, la transaction est réalisée avant la construction ou la réalisation du puits. Quelle est l’utilité? Comment financer un tel achat ? Quelles sont les étapes ? Nos commentaires.

Qu’est-ce que l’achat en VEFA ?

La vente dans le futur (VEFA), ou achat sur plan, est un contrat par lequel l’acquéreur acquiert un bien qui sera construit ou non achevé. Puis il devient propriétaire du terrain à la signature de l’acte de vente, puis il devient propriétaire du bien au fur et à mesure de sa construction. Quant à l’argent versé par l’acheteur, la banque le débloque pendant que le projet se poursuit, et le vendeur se charge de lui fournir un logement une fois le projet terminé.

Quels sont les avantages d’un achat en VEFA ?

L’achat d’un système standard présente de nombreux avantages. D’autre part, vous bénéficiez d’un bien neuf sur lequel vous n’avez aucun travaux à réaliser et qui répond aux dernières normes en matière de construction et d’environnement. Autre élément important à prendre en compte, notamment avec la réglementation exigée en matière de détection de performance énergétique (EPD). Avec une maison neuve, on attend donc de vous des économies d’énergie à court et moyen terme.

En revanche, avec l’achat en VEFA, vous payez en plusieurs fois le bien, selon un échéancier adapté à l’avancement du projet. De cette façon, vous devenez l’hôte tel qu’il a été construit. La propriété n’est payée à chaque étape que si l’avancement du projet est observé.

De plus, vous avez un avantage certain d’un point de vue financier, puisque les frais de notaire que vous paierez sont réduits de près de moitié (de 2 à 4%), par rapport à l’achat effectué en vieux pays (de 7). vous 8%). Vous bénéficiez également d’avantages fiscaux, comme l’exonération de la taxe foncière pendant 2 ans, ou l’application de la TVA à 5,5% au lieu de 20% sur l’immeuble dans les zones éligibles.

Sans oublier la garantie dont vous bénéficiez lors de l’achat du système déporté (voir ci-dessous : « offre et garantie système déporté »). Enfin, acheter hors programme, c’est aussi choisir un bien que vous pourrez personnaliser selon vos envies (couleurs, équipements…) et selon les options proposées par l’annonceur.

Comment financer un achat en VEFA ?

Comme pour tout prêt immobilier, la banque analysera la situation financière de l’acquéreur. Si votre objectif est d’acheter sur plan, et à moins que vous ne puissiez acheter au comptant, mieux vaut constituer un bon portefeuille et commencer à calculer votre capacité d’emprunt.

Meilleurtaux vous propose par exemple un simulateur. Renseignez les informations sur votre situation (achat seul ou en couple), votre salaire mensuel avant impôt, les éventuelles primes et autres compléments de revenu, et vos revenus. Vous pourrez alors déterminer votre capacité d’emprunt, et le montant de versement approprié pour votre prochain achat. Vous pouvez mieux faire pour vérifier votre propriété ou vérifier que la propriété que vous recherchez est dans votre budget.

Attention, lorsque vous êtes propriétaire d’un bien via un crédit immobilier qui va vous coûter beaucoup d’argent, vous paierez temporairement vos intérêts bancaires, qui viendront s’ajouter au coût total de votre emprunt. Leurs prix peuvent cependant être réduits en faisant appel à un courtier comme Meilleurtaux. Comme ces intérêts sont calculés en fonction de votre taux hypothécaire, obtenir plus d’intérêts doit avoir un effet positif sur votre taux d’intérêt.

Que doit contenir le contrat de réservation lors d’un achat en VEFA ? 

Dans la plupart des cas, la vente définitive est précédée d’un contrat d’acompte (le contrat précède le compromis de vente).

Lors d’un achat sur plan, les informations sur le bien à vendre doivent figurer dans le contrat, notamment le type de logement (maison ou appartement) ainsi que l’adresse et un descriptif détaillé du bien (zone d’habitation, numéro). un, etc). Le contrat doit également contenir des éléments liés à la vente elle-même, tels que le prix d’achat, les modalités de la quantité des travaux, ou encore le délai de livraison et toute pénalité en cas de retard dans les travaux.

La liste des prestations souhaitées par l’acheteur doit également figurer dans le contrat de vente (site, équipements prévus, mobilier, etc.). De plus, une commande importante du bien vendu et une notice comparative indiquant les équipements particuliers à ce bien doivent figurer au contrat. Dans le cas de la vente d’un logement dans un complexe d’appartements ou une maison, les règles doivent également être incluses dans le contrat.

Enfin, les coordonnées du vendeur et de l’acheteur doivent être clairement affichées pour que le contrat soit valide.

Côté garantie, le vendeur doit fournir au vendeur une garantie de paiement (GFR) ou une garantie d’achèvement de projet (GFA). Cela signifie que si le vendeur échoue financièrement et termine le projet, l’acheteur sera remboursé de l’argent que la banque ou l’institution financière a accordé sous forme de prêt.

À Lire  NICE : COFFEEL, le café des connaisseurs » Bulletin Economique et Politique PACA

Si l’acheteur échoue, par exemple parce qu’il n’a pas pu bénéficier de l’hypothèque qu’il a sollicitée, une condition peut être insérée dans le contrat qui lui permettra de renoncer à la transaction. Cependant, si le prêt est accordé, la vente est terminée. C’est-à-dire que le contrat doit être accompagné d’une attestation d’assurance dommages.

Après remise du contrat d’acompte, l’acheteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour notifier au vendeur sa décision de résilier la vente, par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR). Dans ce cas, l’éventuel dépôt de garantie pour l’achat du bien (non exigé) est intégralement restitué dans un délai de 21 jours à compter de la date de ce retrait. Le montant de la caution est limité à 5% du prix de vente si le contrat est signé dans un délai d’un an, ou 2% s’il est signé dans un délai de 1 à 2 ans.Attention, un acompte ne peut être demandé au-delà de 2 ans.

Quels sont les délais pour acheter en VEFA ?

Une fois les conditions de la vente remplies, et s’il n’y a pas d’abandon, il est réputé acquis. les parties doivent signer le contrat de vente définitif devant notaire, après avoir été avisées de la date (essentiellement 1 mois avant cette signature).

Un notaire, choisi par le vendeur ou parfois par l’acheteur, doit imprimer un acte de vente valide et officiel. Il conserve l’original du contrat et doit en remettre une copie à l’acheteur. À partir de là, les fonds seront retirés de la banque, puis les travaux commenceront. L’acquéreur sera locataire de plein droit à la date d’achèvement du projet.

Considérez que dans le contrat de vente, la date estimée d’achèvement du projet est indiquée. Il s’agit d’une indication de la date de livraison du bien, qui est généralement annoncée par trimestres, afin que l’acheteur ait une estimation du moment où il pourra emménager dans les lieux. Ce délai d’exécution s’ajoute au délai de réflexion précédemment annoncé, et au délai d’un mois avant la signature notariée.

On estime qu’il faut compter entre 1 et 2 ans entre la signature du contrat de caution et la remise des clés. Ce temps est en effet très variable selon les différents projets de construction. Soyez prudent, et considérez le fait qu’il est courant de retarder l’avancement du projet, en fonction de l’état des lieux. Le temps d’attente pour profiter du logement peut être long.

Quelles sont les étapes de déblocage des fonds lors d’un achat en VEFA ?

Dans le cadre du plan d’achat, les paiements sont effectués en fonction de l’avancement du projet et selon l’échéancier prévu dans le contrat de vente.

Ainsi, la banque débloque les fonds séquentiellement selon la formule suivante (en tenant compte du montant maximum pouvant être demandé) :

L’annonceur est responsable d’appeler de l’argent. Avant de payer, assurez-vous que le travail que vous payez est terminé.

La livraison du bien en VEFA et les garanties  

Lors de la livraison de la maison ou de l’appartement, l’acheteur doit faire attention à vérifier si les articles correspondent aux informations qui figurent dans le contrat. C’est le bon moment pour s’assurer que le logement est exempt de défauts, avant que le promoteur ne remette les clés à l’acquéreur.

A ce stade, ce dernier a encore la possibilité d’observer un dysfonctionnement. Il a un certain montant de garantie prescrit par la loi. Parmi eux, notamment :

FAQ sur la vente en l’état futur d’achèvement

Qu’est-ce que l’achat en VEFA ? 

La vente en état définitif d’avenir (VEFA) est l’achat des biens qui sont passés du programme, c’est-à-dire avant ou pendant la construction desdits biens. Lors de la signature de l’acte de vente, l’acheteur deviendra propriétaire du terrain, et au fur et à mesure de l’avancement du projet, bailleur. Comme prix payé par l’acheteur, le vendeur s’engage à lui livrer le bien une fois les travaux terminés.

Quels sont les avantages d’un achat en VEFA ?

Parmi les différents avantages de l’achat d’un système d’extinction, vous bénéficiez d’un nouveau matériel réparable sur lequel vous ne pouvez effectuer aucun travail, ainsi que du respect des dernières réglementations en matière de construction et d’environnement. De cette façon, vous pouvez économiser de l’énergie. Vous bénéficiez également d’un paiement strict et sécurisé du bien, selon un échéancier adapté à l’avancement du projet. Enfin, vous bénéficiez d’avantages fiscaux (exonération de taxe foncière pendant 2 ans et réduction possible de la TVA) et de frais de notaire réduits par rapport à un nouvel achat.

Quelles sont les étapes de déblocage des fonds lors d’un achat en VEFA ? 

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien neuf dont la construction n’est pas achevée (VEFA), vous étalez vos versements en fonction de l’avancement du projet et selon l’échéancier prévu dans le contrat de vente. De cette façon, la banque débloque les fonds du prêt immobilier d’affilée. En moyenne, 5% du coût est consacré au stockage, 30% à la fin de la construction, 35% à l’étanchéité du bien, 25% du coût à la fin des travaux et enfin 5% à la livraison.