On parle souvent de Proptech pour les transactions immobilières ou la construction. On oublie souvent la gestion des stocks. Comme la mauvaise relation de l’industrie. Cependant. C’est l’un des domaines qui sera le plus modifié par les nouvelles technologies et les changements profonds que le secteur immobilier pourrait connaître. Mais comment et doivent-ils s’adapter aujourd’hui en 2022 ?

Nous avons interviewé Julien DOURLEN, le fondateur de Lockimmo, afin qu’il nous donne de solides conseils pour les professionnels de la gestion immobilière.

C’est un professionnel qui utilise la technologie pour minimiser les risques

Pour cette première partie, nous pouvons facilement étendre ce conseil à tous les professionnels de l’immobilier. A ce titre, Julien Dourlen s’appuie fortement sur ses informations via sa pratique de gestion de listes. La santé de l’économie du pays n’est pas bonne et pleine d’incertitudes. Bien sûr, les professionnels de l’immobilier craignent que le portefeuille d’annonces et de locataires ne soit affecté.

« L’environnement économique n’est pas certain, selon notre interlocuteur. En gestion locative, certains experts (clients LOCKimmo) craignent la résurgence de dossiers de loyers frauduleux et la crainte d’augmenter les impayés de loyer.

Pour résoudre cette incertitude concernant une liste de fichiers, une solution s’impose : convertir en un code numérique pour trier le fichier de haut en bas. « Jusque-là, nous n’avons pas publié le détail du fichier liste. Nous allons nous pencher sur ce problème et fournir du travail pour y répondre », a assuré le fondateur de la solution logicielle LOCKimmo. Parmi ces projets : recevoir une liste de dossiers, rassembler et détailler le dossier puis noter les candidats.

Chaque préoccupation ou risque est une opportunité pour les agents immobiliers de renforcer leur offre à leurs clients. « Pour notre part, nous décidons de renforcer l’offre aux clients pour les rassurer et leur apporter assurance et sécurité. »

Il utilise un outil centralisé pour travailler plus efficacement

Lorsque vous traitez avec de nombreux réseaux et que vous devez faire beaucoup de travail, il est important de pouvoir travailler avec des outils spéciaux. Ceci afin d’éviter la publicité et de ne pas manquer une demande d’un client. Dans ce cas, LOCKimmo insiste sur la nécessité de travailler avec des API. L’entreprise elle-même a développé des API afin que sa solution puisse être facilement intégrée à d’autres outils utilisés par ses clients.

« C’est comme au restaurant quand un serveur prend votre commande, par rapport à Julien Dourlen. Ce service agit comme un lien entre vous [le client] et le système complexe de la cuisine entre les achats de produits ou le temps de cuisson. LOCKimmo lui-même a ses inconvénients dans sa mise en œuvre. Grâce à notre API, nous allons ouvrir notre logiciel à d’autres solutions qui peuvent se connecter et permettre à chacun de rester dans son travail.

Outre la bonne comparaison entre un restaurant et une API, le gérant prend une décision que nous partageons avec lui. Utiliser des solutions qui fournissent leurs API permet aux gestionnaires immobiliers (améliorations générales) de collaborer avec d’autres solutions et de faciliter la collaboration et leur vie au quotidien.

Il travaille avec un outil digital dédié à l’état des lieux

Caractéristique de l’évolution des fonctions de gestion vers le numérique, l’outil de recherche est central. La technologie numérique peut faire gagner du temps à tous les contacts et assurer la fiabilité, ainsi que la précision. C’est pourquoi le gérant de LOCKIMMO tient à utiliser une application pour effectuer la recherche des locataires entrants et sortants. Cette application doit être constamment améliorée pour permettre toujours plus d’ergonomie et faciliter la vie du professionnel.

Julien nous parle de la nouvelle version de leur application : « Nous avons beaucoup travaillé dessus pour la rendre plus ergonomique et plus pratique. Elle est disponible sur Android, ce qui permet d’être accessible à tous. Logiciel. »

Concernant l’ergonomie, le fondateur de LOCKimmo rappelle que le diable est dans les détails : « Le travail sur la nouvelle version nous a permis de faire de nombreux ajustements et l’application est plus ergonomique. Par exemple, nous avons amélioré la saisie et la description des images. Voici les détails, mais ils offrent la confirmation d’une situation qui est meilleure pour tout le monde « 

Il diversifie et complète ses compétences avec des outils qui facilitent la prise de décision

Le rôle d’un professionnel de l’immobilier est de donner des conseils. Comme nous le savons, ces conseils couvrent de nombreux domaines d’expertise. C’est pourquoi les gestionnaires doivent s’appuyer sur des outils qui facilitent la prise de décision et le suivi. Habituellement, au sujet des travaux, l’expert est amené à partager avec les propriétaires du terrain, il doit répondre à ses questions et le guider dans ses décisions. S’il dispose des bons outils, il pourra personnaliser son travail en menant des recherches et en s’analysant, pour être plus recommandable par son client.

À Lire  Bati Garanti, l'entreprise qui pourrait mettre Julien Courbet à la faillite

Note de la rédaction : LOCKIMMO a introduit une fonctionnalité unique pour la gestion de projet avec son logiciel.

« De plus en plus d’utilisateurs l’utilisent. Nous nous améliorons et nous développons sans cesse. Nous voulons nous développer pour accompagner les professionnels des énergies renouvelables. » indique Julien Dourlen.

Il a expliqué : « Nous voulons fournir des outils pour que le professionnel puisse conseiller chacun de ses clients sur ces questions. Il y a des consignes données aux petits clients : ce ne sera pas un outil valable, mais il permettra des contrôles. Cela laissera au gestionnaire la responsabilité de conseiller et de soutenir le propriétaire. Il pourra faire des recommandations et proposer des pistes d’amélioration, suivies d’actions concrètes. »

….et diversifie ses activités tout court

Quand on voit l’amélioration du marché immobilier, le besoin d’assurer son activité en tant qu’agence est réel. La différence est l’une des clés. Il est presque nécessaire d’assurer la stabilité. Julien pense particulièrement aux professionnels du marketing qui sont tous intéressés à se lancer dans la gestion de listes.

Il a expliqué : « La gestion de listes est le cœur de nos activités, il est plus facile pour un professionnel de la vente d’entrer dans la gestion de listes qu’auparavant. Le professionnel peut développer un ancrage fort dans son secteur. Cela semble inquiéter, mais il y a de vrais emplois sur les chiffres (notamment dans les déplacements des habitants) qui facilitent les choses. Nous sommes là pour lever la complexité grâce à ce numéro numérique. Et il y a des acquéreurs immobiliers qui comprennent très bien ce message. Cela leur apporte une grande valeur. »

« La diversité est devenue une nécessité pour sécuriser les ressources financières des populations. Un tel professionnel de l’immobilier jouit d’une véritable liberté commerciale. En tant qu’agence immobilière, la restauration est très excitante. Il est ainsi possible de construire une base d’activités solide et appropriée. ajouta Julien.

Il clarifie son offre et n’a pas peur de se renouveler

Il faut se réinventer, repenser son offre. Aujourd’hui, le client vous choisit parce que votre position est claire, parce que votre offre est importante pour lui, mais aussi parce que vous avez une position particulière et que vous êtes différent de la concurrence. Se remettre constamment en question et savoir raconter son histoire pour avoir un impact aujourd’hui est presque impossible.

En mettant à jour les médias sociaux comme le site Web, nous envoyons les bons messages.

Julien Dourlen revient sur cette problématique dans la refonte du site Lockimmo : « nous voulons faire une ligne commune entre notre image web, nos logiciels et nos différents outils. Nous souhaitons clarifier notre offre : nous pouvons commencer par un logiciel et l’améliorer. Nous souhaitons également montrer les différents espaces : la gestion locative, cœur de notre activité, mais aussi la location, les versements périodiques, les transactions, la maîtrise d’ouvrage, etc. »

« Cela nous a permis de repartir sur de nouvelles bases : changer le format d’image sur le site et le logiciel. On veut montrer que toute l’équipe s’agrandit. On a voulu mettre l’accent sur les avantages et les bénéfices. mais il faut encore les rendre, dit Julien.

C’est un travail de dos souvent négligé mais nécessaire qui devrait être fait régulièrement par des professionnels.

C’est un conseiller qui sait transformer les craintes en opportunités

Enfin, un bon propriétaire (et cela vaut pour tous les métiers de l’immobilier) vaut mieux que quiconque veut transformer un problème en opportunité. Dans ce contexte, le fondateur de LOCKimmo Julien Dourlen et la rédaction d’Immo2 réfléchissent à la même problématique : les enjeux liés au changement environnemental, notamment la Loi Climat.

Pour les professionnels de l’immobilier, l’évolution de l’environnement se traduit encore, à tort, par l’interdiction d’augmenter les loyers ou de louer les terrains concernés. En fait, ces nouvelles lois peuvent être comme une punition pour les propriétaires et les promoteurs immobiliers.

Cependant, ces freins doivent être vus comme une opportunité pour proposer de nouveaux services à forte valeur ajoutée : communication et renouvellement des sources de financement, communication avec les architectes, conseils en matière d’aménagement et de décoration, compétences complémentaires et conseils de la direction à l’ouvrage, etc.

Le métier de l’immobilier est l’un des métiers les plus adaptés, depuis de nombreuses années, aux mutations auxquelles notre planète est confrontée. Elle est appelée à durer, si la profession se pose les bonnes questions, continue à chercher des réponses, connaît son environnement et s’équipe pour continuellement, en permanence, répondre et anticiper les besoins de ses clients !