A quoi ressemble la rénovation de la maison de retraite médicalisée de Pont-Audemer ?

En novembre 2022, des travaux de rénovation débuteront à l’Ehpad des 4 Saisons, une maison de retraite à Pont-Audemer. Mais à quoi serviront-ils exactement ? Détails.

Par Yanna Rivallan

Publié le 21/22 septembre à 17:30

Des projets d’envergure pour le groupe hospitalier de la Risle. Les travaux de rénovation de la maison de retraite médicalisée des 4 Saisons et la construction d’un nouvel hôpital débuteront à Pont-Audemer (Eure) dans quelques mois. Annoncé en 2021 dans le cadre du Ségur de la Santé* par l’ancien ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, ce projet colossal est estimé à 28 M€ pour un hôpital et 7,5 M€ pour un Ehpad.

Chambres supplémentaires

Aujourd’hui, Nicolas Vilain, directeur du groupe hospitalier (qui comprend l’Hôpital Pont-Audemer, l’Ehpad des 4 Saisons et les Francches Terres à Beuzeville) donne plus de détails sur la rénovation de l’Ehpad pontaudemerien. La rénovation, qui devrait démarrer « novembre 2022, si tout va bien » et durer entre 2 et 3 ans.

Il n’est pas question de construire quelque chose de nouveau ici. « Nous allons juste rénover complètement les chambres et les parties communes », explique Nicolas Vilain. On parle de « rafraîchissement », de changement de sols, d’isolation, de toiture ou encore de rénovation de façade. Travaux nécessaires pour l’usine ouverte en 1999.

Mais encore de nouvelles choses peuvent être attendues. A la fin des travaux, toutes les chambres seront individuelles. A cet effet, l’aile destinée aux bureaux administratifs au premier étage de l’accueil de l’Ehpad sera aménagée. Treize nouvelles chambres seront construites pour les résidents.

Salons familles pour plus d’intimité

Salons familles pour plus d’intimité

En attendant la construction de nouveaux bureaux, dans le futur hôpital, les membres de l’administration logeront temporairement dans une dépendance qui sera construite « au carrefour » de l’Ehpad. Une fois l’hôpital terminé, le bâtiment attenant sera transformé en club pour personnes âgées à l’extérieur de la maison de retraite. Dans la même logique, quatre chambres d’hébergement provisoires seront ajoutées parmi les 13 nouvelles chambres. Ils permettront aux personnes malades ou dépendantes de rester au maximum 3 mois. « Ils peuvent être utilisés pour des séjours de répit, par exemple pour la respiration de l’aidant du patient. Ou encore saluer une personne âgée parce que le soignant de l’hôpital s’occupe de lui », raconte Nicolas Vilain.

À Lire  Maison pour sans-abri : les travaux commencent la semaine prochaine

Les parties communes des 4 Saisons seront également réaménagées. Dans la salle à manger du rez-de-chaussée, Nicolas Vilain prévoit des « chambres familiales ». Des espaces « cloisonnés ou ouverts » plus intimes où les résidents peuvent passer du temps avec leurs proches, à l’abri des regards indiscrets. A l’extérieur, un petit parc en bordure d’Ehpad sera bouclé afin que les habitants puissent se promener en toute tranquillité. Des tables ou des bancs seront ajoutés pour « permettre aux familles de s’isoler ». Un mouton nain sera adapté au Jardin Cantou, l’Unité Maladie d’Alzheimer. Il pourra accompagner les résidents tout au long de leur séjour en maison de retraite.

Enfin, le directeur du groupe hospitalier envisage de créer un Ehpad à domicile. Il s’agit de « maintien à domicile » pour une personne âgée dépendante qui pourrait bénéficier d’une prise en charge médicale post-Ehpad. Gérontologues, infirmiers et autres médecins de la saison quatre pourraient venir « ponctuellement ou régulièrement en complément de l’aide à domicile » pour « retarder l’admission en EHPAD », explique Nicolas Vilain. De quoi proposer une première approche en maison de retraite et faciliter une arrivée sans tracas en Ehpad quand le besoin s’en fait sentir.

* En mars 2020, après une large consultation des acteurs de la santé, le Premier ministre Jean Castex a annoncé un plan d’investissement de 19 milliards d’euros.