L’histoire de Photeos est étroitement liée à Thierry Béghin, l’entreprise de toiture d’Orchies fondée en 1994 par les parents de Juliette Béghin. « Régulièrement sollicités par leurs clients pour installer des panneaux photovoltaïques, ils ont proposé à Jeoffrey et moi de démarrer ce nouveau projet, en mode « incubation », afin d’avoir une offre globale. » Photeos est né il y a quelques mois autour de deux entrepreneurs, Juliette Beghin en tant que directrice commerciale et Jeoffrey Cuvelier en tant que directeur des opérations. « Photoeos et Thierry Béghin sont deux entreprises à part entière, mais elles se complètent », explique-t-elle.

Ecologique et économique

En concevant des centrales solaires pour les professionnels, Photeos accompagne les industriels, les acteurs économiques, institutionnels et les agriculteurs dans la transition photovoltaïque. Nos experts vous proposent des centrales photovoltaïques en toiture ou au sol, ainsi que des carports photovoltaïques, structures surmontées d’un panneau solaire qui permettent de garer les voitures à l’ombre sur le parking. Avec la qualité comme fil conducteur ! « Notre valeur ajoutée ? La fiabilité de nos installations dans le temps, dont la durée de vie est d’une trentaine d’années », explique Jeoffrey Cuvelier. « Nous travaillons avec des marques reconnues sur le marché pour la qualité de leurs produits… la ligne de mire est de 20 ans, mais après nous garantissons un rendement supérieur à 87. Et actuellement les installations sont installées par les équipes de Thierry Béghin , qui sont formés à ce métier, mais nous prévoyons de constituer rapidement votre propre équipe ».

À Lire  Trottinettes électriques : ces erreurs doivent être évitées pour économiser la batterie

Juliette Beghin ajoute : « La culture toiture est un atout pour notre développement et nos clients, un gage de respect de la structure, d’étanchéité… nous pouvons aussi proposer des synergies avec l’entreprise de mes parents avec à la clé des économies sur la pose et sur les économies d’énergie. qui suivra ».

Et son associé de poursuivre : « C’est un marché de la région à ses balbutiements, mais la consommation propre va se développer avec la flambée des prix de l’énergie. » La France a 10 ans de retard car jusqu’à présent, grâce au nucléaire, l’électricité n’était pas chère. Il faut changer de culture, les prix vont continuer à monter, et le photovoltaïque est la bonne solution proposée aux professionnels pour réduire leurs coûts ».

Un bâtiment de 400 m² en janvier

Certifiée Quali PV et titulaire d’une assurance décennale, la jeune entreprise envisage donc sereinement l’avenir. « Notre ambition est de devenir d’ici quelques années la référence du marché de l’énergie solaire pour les professionnels des Hauts-de-France », précise Juliette Beghin. « En janvier, nous aurons un nouveau bâtiment de 400 m² entièrement dédié à notre activité, afin d’avoir une structure de croissance rapide tout en gardant notre philosophie, nos exigences de qualité. Avec un autre axe de croissance : l’autoconsommation collective.