Pour la troisième année consécutive, l’association-ferme pédagogique Les crins de Django

, à l’origine spécialisée dans le sauvetage des animaux, et basée à Langeais, propose un recyclage original des sapins de Noël. Les arbres des habitants du village, qui y sont déposés, sont mangés par les chèvres et autres animaux. Pour les enfants poitevins de Pauline, c’est évidemment un vrai délice : « Les sapins ici, ils ont deux jours ! Ils étaient bien épais ! Et là, il n’y a presque plus rien ! », s’amuse le président de l’association.

Carrefour, Monsieur Bricolage : tout le monde se passe le mot

.

Heureusement, il y a des sapins de Noël frais pour satisfaire ces jeunes… « En voilà un tout nouveau ! » Glisse Pauline, qui en fait entrer un dans l’enceinte. Il suffit de sortir les chèvres de leur hutte, malgré la pluie : « Pourtant, elles ont de la paille », note Pauline.

Vermifuge naturel

L’avantage, c’est qu’à Langeais, tout le monde semble avoir partagé : « Déjà, on a le Carrefour Market qui nous l’apporte… Il y a aussi Mr. Bricolage qui nous l’apporte… les grands se mettent à décorer ! » »

Les particuliers peuvent aussi déposer leur sapin, notamment par l’intermédiaire de la municipalité, « qui nous les apporte directement, avec une benne : c’est sympa parce qu’on ne met que les vrais verts, pas ceux avec des décorations etc : tant mieux, parce que. peu brunes, ou de mauvaise qualité, les chèvres ne les mangent pas.

À Lire  Le sapin de Noël géant. 0 - Julia DonaldsonVictoria Sandoy