Le conseil municipal de Damgan s’est réuni le jeudi 24 novembre. Suite à la vente de 167 000 pour l’immeuble Corsaires de la commune, l’offre de construction de 10 maisons sur 1 000 m² proposée par la société EPRIM à Vannes a été agréée et approuvée par l’ensemble des élus. Une opération d’équipement sous vide ouverte au public et aux experts aura lieu le 9 décembre.

Les cabinets médicaux dans des bâtiments modulaires

Lors des travaux de l’ancienne école, repris par la commune pour la création du Centre Médical Pluridisciplinaire, médecins, infirmiers seront amenés à rejoindre les structures sanitaires placées dans la cour de l’ancienne école, qui abriteront deux cabinets de médecins, un infirmerie et une salle d’attente. « Les médecins disent que ces bureaux devraient avoir des ordinateurs, des bureaux et des chaises. Le médecin veut continuer à exercer à Damgan, il a besoin d’un collègue pour le rejoindre », explique le maire.

Ces bâtiments modulables seront proposés aux médecins et infirmiers intéressés moyennant un forfait mensuel de 15€/m² incluant les honoraires et une caution de 300. Le kinésithérapeute qui travaille à Damgan, devant quitter son domicile, le gérant lui propose de se rendre dans une chambre de 55 m² sur la Rotonde à partir du 28 novembre, moyennant un loyer mensuel de 550 €, pendant six mois pouvant être restitués, en attente de connexion à la salle médicale.

L’achat d’un panneau lumineux fait débat

Concernant l’achat de panneaux lumineux, la société Lumiplan de Saint-Herblain a proposé 23 900 € détaxés pendant six ans. Les élus des minorités s’interrogent sur l’utilité de ce panel. Jean-Marie Colombel suggère : « Je voterai contre », arguant, « on a un site internet, une page Face Book et des articles pour plusieurs journaux, je ne vois plus l’utilité de ce panel dans le futur, l’heure est à l’économie et. un vieil outil ». Marc Lamour a répondu : « Tout le monde n’a pas d’ordinateur et les gens qui passent peuvent être intéressés ». Les politiciens de l’opposition ont voté contre.

À Lire  Comment Châteauroux Métropole double-t-elle son budget d'investissement ?

Morgane Piton Chiffoleau, qui a pris sa place comme nouvelle directrice de l’ALSH (bénéficiaire d’un congé sans abri) au Pôle Enfance, a été annoncée aux élus.