8 conseils pour un cœur en bonne santé

De destinationsante.com Publié le 08.09.2022 à 14:50.

400 morts par jour ! C’est un triste bilan des maladies cardiovasculaires en France. Infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque… Ces maladies restent la première cause de décès en France (140 000 par an). Et nous sommes tous inquiets. Hommes et femmes, vieux et jeunes. Car oui, les jeunes aussi peuvent être touchés. Le problème est l’augmentation du mode de vie sédentaire et des aliments malsains. Par exemple, en 50 ans, les 9-16 ans ont perdu 25% de leur capacité physique. Alors qu’en 1971, l’enfant moyen courait 600 mètres en trois minutes, il en faut aujourd’hui quatre pour parcourir la même distance.

Heureusement, la mortalité n’est pas acceptable. Aux États-Unis, l’American Heart Association a depuis longtemps développé un outil de prévention visant à favoriser l’adoption d’un mode de vie sain pour prévenir les facteurs de risque cardiovasculaire. L’outil comportait initialement 7 items auxquels l’association vient d’en ajouter un huitième :

Bien manger. Une alimentation équilibrée aide à réduire le taux de cholestérol, à contrôler la glycémie ou à abaisser la tension artérielle. Cela nécessite une grande consommation de fruits, légumes, noix et légumineuses, grains entiers, produits laitiers faibles en gras. Mais aussi une faible consommation de sel, de viande rouge, d’aliments transformés et de boissons sucrées ; bien bouger et rompre avec une vie sédentaire. Le niveau optimal est de 150 minutes ou plus d’activité physique modérée par semaine ou 75 minutes d’activité vigoureuse pour les adultes. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande au moins 60 minutes d’activité physique modérée ou vigoureuse par jour, ou 420 minutes par semaine pour les jeunes de 6 à 17 ans. Petits conseils : Allez à l’école à pied ou à vélo avec vos enfants, pour leur inculquer de bonnes habitudes, sortez tôt du métro ou de la gare routière, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur ou l’escalator ; arrêter de fumer. Arrêter de fumer réduit immédiatement le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Le corps commence à récupérer dès que vous arrêtez de fumer. Et cela évite d’exposer vos proches à la fumée secondaire, qui est également nocive ; Surveillez votre indice de masse corporelle. Bien qu’il s’agisse d’un outil imparfait, il s’agit toujours « d’un indicateur raisonnable pour évaluer les catégories de poids pouvant entraîner des problèmes de santé », déclare l’American Heart Association. Vérifiez votre taux de cholestérol. Et cela, encore une fois, en adoptant une alimentation saine et équilibrée, en maintenant un poids « santé » et en pratiquant une activité physique ; Surveillez votre tension artérielle. L’hypertension artérielle est le facteur de risque le plus important d’accident vasculaire cérébral et l’un des principaux facteurs de risque de maladie cardiaque. Elle peut être causée par de nombreux facteurs. Certains sont hors de votre contrôle… mais d’autres, comme l’alimentation, l’activité physique et le tabagisme, peuvent être modifiés pour réduire les risques; Réduisez la consommation de sucre et contrôlez la glycémie à jeun.

À Lire  Biodynamie, médecines douces... Charles III, roi anti-scientifique et ami des charlatans

Voici 7 conseils auxquels l’American Heart Association vient d’ajouter un huitième : faites attention à vos nuits. Une bonne durée de sommeil est en effet associée à une meilleure santé cardiovasculaire. La durée idéale est de 7 à 9 heures par nuit pour les adultes. Les plages de sommeil quotidiennes idéales pour les enfants sont de 10 à 16 heures par 24 heures pour les enfants jusqu’à 5 ans ; 9-12 heures pour les enfants de 6 à 12 ans ; et de 8h à 10h pour les 13 à 18 ans.

Stress : un peu c’est bien, beaucoup c’est dommage