(Crédit photo : Adobe Stock – )

Alors que la fin de l’année approche avec des risques importants pesant sur la croissance économique mondiale, les investisseurs se demandent comment se positionner au mieux pour limiter les risques et maximiser leurs rendements. ActivTrades partage avec vous dans cet article 5 conseils de trading qui vous permettront d’adopter de bonnes habitudes en cette période de trading difficile.

1. Prendre en compte l’évolution de l’environnement macroéconomique et les perspectives de croissance

Dans tout processus d’investissement, il est essentiel de savoir quelle phase du cycle économique et du cycle boursier domine.

Le niveau général de l’activité économique évoluant par phases successives d’expansion et de ralentissement, on comprend aisément que tous les secteurs d’activité et toutes les classes d’actifs ne réagissent pas de la même manière lors de ces différentes phases.

Les valeurs défensives, comme Danone ou Carrefour, seront par exemple un choix plus pertinent en cas de ralentissement économique. Il s’agit généralement d’entreprises dont la croissance n’est pas liée aux cycles économiques et dont les produits ou services sont nécessaires à la vie quotidienne, comme l’alimentation, les boissons, l’électricité, la gestion des déchets ou la santé.

A l’inverse, les valeurs cycliques et les valeurs de croissance comme Apple, LVMH ou Tesla seront des options plus attractives en période de boom économique et de forte croissance des marchés.

Ainsi, la prise en compte de l’environnement macroéconomique et des perspectives générales de croissance peut vous permettre de prendre de meilleures décisions d’affaires et d’optimiser l’allocation de votre portefeuille en fonction du cycle économique.

2. Être préparé à faire face aux fortes baisses des marchés et à une volatilité des prix importante

Investir sur les marchés boursiers s’accompagne toujours de périodes de fortes baisses de prix et de pertes potentielles pour les traders et les investisseurs. Ce n’est en aucun cas une fatalité. Les pertes font en effet partie intégrante de toute activité commerciale et vous devez l’accepter.

Lorsque l’environnement macroéconomique se dégrade et que les perspectives de croissance sont moroses, les investisseurs sont beaucoup plus sensibles aux nouvelles économiques ou statistiques concernant par exemple la croissance, l’inflation, l’emploi ou encore les politiques monétaires.

Leurs émotions prennent souvent le dessus, ce qui se traduit souvent par des mouvements de prix impressionnants. Ainsi, vous devez apprendre à reconnaître ces moments de forte volatilité pour les éviter ou en profiter.

Assurez-vous également que vous contrôlez toujours votre niveau de risque et que vos gains sont toujours supérieurs à vos pertes. De plus, il est primordial d’apprendre à maîtriser ses émotions dans son trading pour éviter qu’elles ne prennent le dessus et n’aient un impact négatif sur vos résultats en bourse.

C’est pourquoi se préparer à de telles configurations (marché baissier et forte volatilité) vous permettra de mieux contrôler le risque qui pèse sur vos positions et d’être plus discipliné.

3. Apprendre à trader tous les mouvements de prix

Il n’est pas rare que les plans de trading ne conviennent généralement qu’à une seule condition de marché et à une seule configuration de trading.

Alors qu’une stratégie de trading peut fournir de très bons résultats sur des marchés à faible volatilité ou ceux qui évoluent dans un range, elle ne peut pas fournir des signaux aussi pertinents lorsque les prix augmentent ou baissent fortement.

À Lire  Massage Watsu : Une autre forme de relaxation.

C’est pourquoi il est préférable d’avoir une stratégie de trading qui permet de s’adapter à de nombreuses situations de marché. Mieux encore, il serait préférable d’avoir plusieurs stratégies de trading en fonction des configurations de marché qui peuvent survenir. Vous pouvez profiter de tous les mouvements de prix : tendance forte, volatilité croissante, prix en baisse, accélération à la hausse, trading latéral, etc.

Les investisseurs ont tendance à toujours profiter des hausses de prix. Cependant, il est important de savoir que certains produits financiers dérivés peuvent vous permettre de profiter de la baisse des prix.

Pour rappel, court-circuiter les marchés via un dérivé consiste à emprunter un actif financier à votre broker via votre plateforme de trading pour le revendre sur les marchés et l’acheter plus tard à moindre prix. Remettez donc l’actif à votre courtier en valeurs mobilières et conservez en cas de bonne anticipation la différence de valeur entre l’ouverture et la clôture de votre position en tant que bénéfice. Au lieu d’en subir le prix, vous pouvez en profiter. Mais en cas de mauvaise anticipation, vous subirez une perte.

4. Bien diversifier votre portefeuille boursier et optimiser votre allocation d’actifs

La diversification de portefeuille est un concept clé du marché boursier. Il vous permet d’appliquer une stratégie pour limiter votre risque en investissant dans des actifs qui ne sont pas corrélés positivement, c’est-à-dire qui n’évoluent pas nécessairement dans le même sens.

Ainsi, il est important d’investir dans une variété de secteurs d’activité lorsque vous investissez dans des actions afin de mieux répartir votre risque. Mais il est également important d’investir dans différentes classes d’actifs comme les obligations, les matières premières, les devises, les indices boursiers ou encore les crypto-monnaies.

Il est également intéressant de ne pas se focaliser uniquement sur la zone géographique que l’on connaît le mieux, comme la France ou l’Europe, mais d’investir dans d’autres parties du monde. Vous pouvez également investir dans des devises autres que l’euro.

Chaque partie du monde est en effet confrontée à des enjeux et des perspectives de croissance différents, ce qui permet de s’exposer à des pays ou des devises qui n’offrent pas le même rapport rendement/risque. De plus, les événements mondiaux n’impactent pas les pays de la même manière.

Vous devez également envisager différents produits financiers en fonction de votre stratégie et de votre style de trading (scalping, day trading, swing trading, position trading, arbitrage, hedging, etc.). Parmi les plus connus figurent les ETF, les options, les warrants, le turbo et les nombreux produits dérivés proposés par ActivTrades.

5. Analyser objectivement vos positions pour planifier les rééquilibrages nécessaires

Maintenant que vous savez qu’il est important de prendre en compte la situation macroéconomique dans son ensemble, de vous préparer aux périodes d’instabilité boursière, de savoir profiter de tous les mouvements de cours et de bien diversifier vos investissements, vous devez le faire . assurez-vous que tous ces critères sont pris en compte dans la composition actuelle de votre portefeuille.

Pour cela, vous devez prendre du recul et être objectif sur l’état de vos positions par rapport à votre profil, mais aussi par rapport à vos objectifs, et aussi à la situation générale analysée. Cela vous aidera à déterminer les meilleurs moyens de rééquilibrer vos placements.

Retrouvez également cet article