Placer des liens sur les requêtes liées au terme « fraîcheur » optimise sa visibilité dans les SERPs.

Nous avons mentionné précédemment comment Google détecte automatiquement les sujets qui ont particulièrement besoin de fraîcheur et comment il y relie le contenu. Cela peut être bon pour le référencement. Le terme « fraîcheur » peut en effet être l’un des signaux de classement de Google. En plus des nouveaux contenus, « des articles rafraichissants, s’ils sont suffisamment pertinents et pertinents, permettront à un article fraîchement crawlé par un robot de moteur de recherche d’acquérir une meilleure visibilité », développe Nicolas Audemar, consultant SEO en Espagne et Country Manager de SISTRIX en France.

Rappelons que la notion de fraîcheur fait essentiellement référence aux requêtes pour lesquelles Google considère ce critère comme pertinent. « Ce score Google pour chaque requête peut être développé avec un algorithme appelé QDF pour : la requête mérite fraîcheur », explique Aurélien Bardon, fondateur de l’agence de référencement Aseox. « C’est lui qui jugera si les utilisateurs recherchant un certain terme clé préfèrent rechercher des informations récentes ou historiques. Par exemple, lorsqu’un certain événement se produit à un certain endroit, comme une attaque, la page de résultats de Google sera complètement l’auteur bouleversé QDF . Une montagne d’articles d’actualité occupera alors la quasi-totalité de la page de résultats, alors qu’il y a quelques heures il n’y en avait pas. Google ne peut pas se permettre de laisser l’actualité à Twitter. »

Cependant, il s’agit de prendre des mesures mesurées pour profiter de cette notion de fraîcheur. Par exemple, dans ses consignes aux webmasters pour les actualités, Google indique que la mise à jour du contenu doit être suffisamment importante, comme l’ajout d’informations importantes, pour être prise en compte.

1. Placer plusieurs liens sur une requête

Pour Nicolas Audemar, utiliser les moteurs de recherche de Google gagne en fraîcheur, vous permettant de placer plus de résultats de votre site Web sur la même requête. « Par exemple, lorsque vous ouvrez une nouvelle franchise dans une ville, il est possible de placer le site Web sur le SERP avec plus d’intention de recherche et donc plus de résultats. Vous pouvez apparaître sur la carte, le profil d’entreprise Google, la page d’accueil et le résultat des actualités. »

Il peut également être utilisé pour les événements actuels, par exemple liés au nom d’une personne. « Une demande « Godard » pourrait vous permettre de figurer sur un fil d’actualité après sa mort. SERP récupère un article de votre site Web sur ce sujet. Et Google peut également afficher, tout autant, pour la même requête, une page de votre site au contenu evergreen. Vous avez donc au moins deux de vos contenus affichés »

À Lire  Les trois piliers d'une stratégie SEO efficace

2. Offrir un contenu actualisé

Suivre le rythme parfois effréné de l’actualité peut être une manière d’appliquer la notion de fraîcheur. Pour Aurélien Bardon, vérifier le site dans Google News / Discover, utiliser les microformats datePublished et dateModified et les sources XML, cibler les bons mots-clés du moment et un rythme de publication très durable et régulier le sera. critères pour profiter de l’incitation. « Le revers de la médaille est qu’un reportage en chasse rapidement un autre, ce qui conduit parfois les sites Web d’actualités à publier des dizaines d’articles sur le même sujet en une journée. »

3. Profiter du « recyclage » de contenus

Il peut également être mis à jour dans le temps après une revue éditoriale du site avant d’envisager la rédaction de nouveaux contenus. Il peut être intéressant de faire fructifier le capital existant de l’entreprise par diverses actions. L’une d’elles, réalisée par David Eichholtzer, directeur de l’agence WAM, consiste à mettre à jour le contenu « en retravaillant les titres, les méta descriptions, les structures hn, en reliant et en optimisant les mots-clés, en mettant à jour les informations sur le contenu, en retravaillant les parties obsolètes et en élargissant le texte au besoin.  » Fait intéressant, ce « recyclage » de contenus existants « outre les excellents résultats, il est tout à fait conforme à l’approche de « slow content » que les grands groupes adoptent dans le cadre de leurs politiques de responsabilité sociale d’entreprise », déclare David Eichholtzer.

4. Découvrir Discover

Notez que les actualités sur Google sont principalement affichées dans Search, Youtube ou Discovery. Une autre façon d’utiliser la « fraîcheur » du contenu est de passer par ce dernier canal. Pour David Eichholtzer, ce flux d’informations, accessible via mobile ou tablette depuis le navigateur Google Chrome, est « une machine à clics et à impressions, à partir du moment où l’on comprend son fonctionnement ». Pour en profiter, il faut « connecter les sujets d’actualité du moment avec votre sujet ». Côté rédaction, il y a quelques conseils à prendre en compte, comme la manière d’écrire un titre, un titre, la présence de haute qualité et une illustration éclatante… Lorsque ces ingrédients sont réunis, vous augmentez vos chances d’apparaître dans une liste d’articles proposés aux internautes en fonction de leurs centres d’intérêt. »

« Par exemple, avec le site FioulMarket.fr nous parvenons à avoir chaque mois plus de temps forts en reliant l’évolution du prix du fioul à l’actualité. Évidemment, le contexte actuel, avec le conflit opposant la Russie à l’Ukraine affectant les prix de l’énergie, augmente la consommation intérêt pour la question du prix du carburant, déclenchant une énorme exposition. Des millions d’impressions, des centaines de milliers de clics depuis le début de l’année. Pour David Eichholtzer, cependant, ce canal est plus un levier de notoriété que de ventes.