4 conseils pour mieux vivre ses règles pendant ses études

Par L’Etudiant Fab, publié le 15 septembre 2022

Qui dit règles douloureuses, dit maux de ventre, fatigue, maux de tête, nausées, maux de dos et toutes sortes de douleurs et d’inconforts. Les étudiantes souffrant de menstruations douloureuses connaissent des épisodes d’inconfort plus ou moins intenses plusieurs jours par mois.

Conjuguer vie étudiante et période de règles avec des règles douloureuses et/ou abondantes peut vite devenir compliqué et handicapant à tous les niveaux : se rendre en cours, marcher, rester concentré, faire du sport, etc. Voici quelques conseils pour rendre cette période plus gérable et un peu moins désagréable.

Des solutions pour pallier la précarité menstruelle

Des solutions pour pallier la précarité menstruelle

La pauvreté menstruelle est le manque de ressources financières pour obtenir régulièrement une protection menstruelle. Elle ne touche pas que les adultes (1,7 million de femmes sont concernées) et ce n’est pas non plus un mythe ! Elle touche plus d’un tiers des étudiants en France et cela ne va pas s’améliorer avec la crise actuelle.

Pour pallier cette vulnérabilité, il existe deux solutions. Vous pouvez profiter des cadeaux protection sanitaire proposés par les CROUS, les résidences universitaires, les restaurants universitaires et les SSU. Contactez votre CROUS pour connaître les modalités de ces cadeaux.

Vous pouvez également vous adresser à certaines associations qui organisent des collectes et des dons dans toute la France, comme Règles Elémentaires. La deuxième option est de changer vos habitudes en matière de protection menstruelle en investissant dans une protection qui dure dans le temps et qui est bien meilleure pour votre santé.

Par exemple, les culottes menstruelles qui sont de plus en plus utilisées. Il représente un certain coût à l’achat mais il s’amortira rapidement au fil des mois grâce à sa réutilisation. Il existe de nombreuses marques sur internet dont Réjeanne de fabrication française. Les culottes menstruelles de bonne qualité n’ont pas les produits chimiques ou les risques d’électrocution toxiques comme les tampons. Il en existe pour tous les courants (lourds, moyens et légers), dans toutes les formes et tailles. Vous pouvez même parfois les acheter en pack pour en avoir 2 ou 3 à un meilleur prix.

À Lire  Conseils santé à la rentrée - Guadeloupe la 1ère

Certaines marques comme Réjeanne proposent aussi des chemises d’époque pour l’été ! Si vous ne souhaitez pas acheter ce type de protection, il existe d’autres solutions comme la coupe menstruelle ou les serviettes hygiéniques lavables.

Les compléments alimentaires contre les douleurs menstruelles

Les compléments alimentaires contre les douleurs menstruelles

Pour toutes les étudiantes souffrant de règles douloureuses, il existe bien sûr des médicaments pour lutter contre les symptômes plus ou moins différents selon les personnes. Pour éviter ou réduire la consommation de médicaments, nous vous conseillons de vous tourner vers des aliments aux multiples bienfaits.

Il existe en effet des compléments alimentaires spéciaux qui proposent de contribuer au confort menstruel et à l’équilibre hormonal. Ces formules, composées de différents compléments nutritionnels tels que le magnésium, les extraits de plantes et les vitamines, ont été spécialement conçues pour apporter en une seule consommation les éléments essentiels pour améliorer le confort avant et pendant le cycle menstruel. Les compléments pour lutter contre l’inconfort des règles doivent donc agir à plusieurs niveaux : les douleurs physiques mais aussi les sautes d’humeur liées aux hormones !

De manière générale, la prise de vitamines, de plantes et de minéraux permet de booster l’organisme et d’agir directement sur les crampes utérines, mais l’apport doit être régulier. La douleur ne partira pas au bout de 30 minutes comme après avoir pris du dolipran !

Pratiquer des activités d’étirements et de gym douce

Pratiquer des activités d’étirements et de gym douce

Même si pendant vos règles vous avez peut-être envie de vous pelotonner sous les couvertures, faire le contraire et bouger votre corps permet d’agir rapidement sur la douleur. Il existe des étirements et des mouvements de gymnastique qui aideront à réduire les crampes. Quelques exemples d’étirements :

De nombreux autres mouvements existent sur internet. Rendez-vous par exemple sur Youtube ou Instagram !

Bien organiser votre travail pour prévoir des temps de repos

Bien organiser votre travail pour prévoir des temps de repos

La période menstruelle est souvent fatigante, plus que les autres semaines du mois. Il est important pour vous de bien organiser votre emploi du temps pour la semaine afin de limiter les déplacements, les trajets et soulager votre esprit.

Être une femme n’est pas toujours facile, c’est sûr. Il est important d’écouter son corps, de se reposer si besoin et de ne pas forcer pendant les périodes de règles douloureuses ! Le peut (un peu) attendre, votre santé, beaucoup moins !