Votre mode de vie et vos choix alimentaires peuvent affecter la façon dont votre corps digère ce que vous mangez. Voici comment faire en sorte que les choses se passent bien.

Votre système digestif décompose les aliments que vous mangez en nutriments dont votre corps a besoin. Si vous négligez votre santé digestive, votre corps peut avoir du mal à absorber ces nutriments essentiels. Les aliments que vous mangez et le style de vie que vous menez ont un impact direct sur la santé de votre système digestif. En prenant des mesures pour améliorer votre santé digestive, vous pouvez aider votre système digestif à fonctionner plus efficacement et améliorer votre santé et votre bien-être en général.

Vous ne savez pas par où commencer ? Essayez d’intégrer ces stratégies dans votre vie quotidienne pour que tout se passe bien :

1. Adoptez un régime riche en fibres.

Une alimentation riche en fibres (grains entiers, légumes, fruits et légumineuses) peut améliorer la santé digestive. Une alimentation riche en fibres aide à déplacer les aliments dans le tube digestif, réduisant ainsi le risque de constipation. Une alimentation riche en fibres peut également aider à prévenir ou à traiter diverses maladies gastro-intestinales, telles que la diverticulose, les hémorroïdes et le syndrome du côlon irritable (IBS). Il peut également vous aider à atteindre ou à maintenir un poids santé.

2. Consommez des fibres insolubles et solubles.

Il est important de manger les deux types de fibres car ils aident votre système digestif de différentes manières. Les fibres insolubles, également appelées fibres grossières, ne peuvent pas être digérées par l’organisme et contribuent donc à rendre vos selles volumineuses. Les fibres solubles attirent l’eau et peuvent aider à prévenir les selles molles. Le son de blé, les légumes et les grains entiers sont de bonnes sources de fibres insolubles; vous pouvez obtenir des fibres solubles à partir de son d’avoine, de noix, de graines et de légumineuses.

3. Limitez les aliments riches en graisses.

Dans l’ensemble, les aliments gras ralentissent le processus digestif, ce qui vous rend plus sujet à la constipation. Mais à quel point il est important d’avoir des graisses saines dans votre alimentation. Combinez les aliments gras avec des aliments riches en fibres pour faciliter le processus.

4. Choisissez des viandes maigres.

Les protéines sont un élément essentiel d’une alimentation saine, mais les morceaux de viande gras peuvent entraîner des troubles digestifs. Lorsque vous mangez de la viande, choisissez des coupes maigres comme la longe de porc et la volaille sans peau, et limitez la taille des portions en remplissant la majeure partie de votre assiette de grains entiers, de fruits et de légumes riches en matières grasses.

À Lire  Saint-Sylvestre-sur-Lot. Ateliers de yoga du rire proposés par l'Asep

5. Incorporez des probiotiques et des prébiotiques à votre alimentation.

Les probiotiques sont le même type de bactéries et de levures saines que l’on trouve naturellement dans le tube digestif. Ils aident à garder le corps en bonne santé en luttant contre les effets d’une mauvaise alimentation, des antibiotiques et du stress. De plus, les probiotiques peuvent améliorer l’absorption des nutriments, aider à décomposer le lactose, stimuler le système immunitaire et même aider à traiter le SCI. Essayez de consommer quotidiennement de bonnes sources de probiotiques, comme du yogourt faible en gras ou du kéfir.

En plus des probiotiques, les prébiotiques peuvent également aider à la digestion. Les prébiotiques servent de nourriture aux probiotiques et les aident à promouvoir des bactéries saines dans l’intestin. Les prébiotiques se trouvent dans une variété de fruits crus, de légumes et de grains entiers, y compris les bananes, l’avoine, les oignons et les légumineuses.

6. Si vous avez des problèmes digestifs, essayez le régime pauvre en FODMAP.

Les oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles (FODMAP), qui sont un type de glucide, peuvent être difficiles à digérer pour certaines personnes. Si vous savez que vous souffrez du syndrome du côlon irritable (IBS) ou si vous souffrez simplement de symptômes tels que des crampes abdominales, des gaz, des ballonnements et de la diarrhée, un régime pauvre en FODMAP peut vous soulager. Ce régime est à suivre pendant une courte période afin d’identifier les aliments déclencheurs à éviter pour faciliter la digestion. Travaillez avec un diététiste (RD ou RDN) spécialisé dans ce domaine pour vous assurer que votre alimentation est saine lorsque vous déterminez quels aliments doivent être définitivement éliminés de votre alimentation.

7. Mangez à l’heure.

Manger régulièrement des repas et des collations sains peut aider à maintenir votre système digestif en parfait état. Essayez de vous asseoir pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner et les collations à peu près à la même heure chaque jour.

8. Restez hydraté

Boire beaucoup d’eau est bon pour la santé digestive. Les fibres attirent l’eau dans le côlon, créant des selles plus molles et volumineuses pour un passage plus facile.

9. Évitez les mauvaises habitudes : le tabac, l’excès de caféine et l’alcool.

L’alcool, les cigarettes et un excès de café ou d’autres boissons contenant de la caféine peuvent perturber le système digestif et entraîner des problèmes tels que des ulcères d’estomac et des brûlures d’estomac.

10. Faites régulièrement de l’exercice.

L’exercice régulier aide à déplacer les aliments dans votre système digestif, ce qui réduit la constipation. L’exercice peut également vous aider à maintenir un poids santé, ce qui est bon pour la santé digestive. Assurez-vous d’inclure des exercices réguliers dans votre horaire hebdomadaire.

11. Gérez votre stress.

Trop de stress ou d’anxiété peut surcharger votre système digestif. Trouvez les activités de réduction du stress que vous aimez et faites-les régulièrement.

* Presse Santé s’efforce de transmettre les connaissances en santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS les informations fournies ne sont destinées à se substituer à l’avis d’un professionnel de la santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour gratuitement nos dernières publications directement dans votre boîte mail