Depuis 2014, les avocats ont accès au spectre publicitaire complet de la plupart des autres cabinets. S’ils y sont autorisés, ils montrent rarement leurs services dans un abribus ou à la télévision : ils se retrouvent très vite dans les publicités presse de Saul Goodman…

D’autre part, les avocats ont jeté Google Ads. C’est vrai. Les paiements CPC (coût par clic), un accès facile pour les entreprises indépendantes et locales et la discrétion de la campagne en font un excellent allié.

Cependant, certaines questions se posent. L’avocat souhaite-t-il simplement conquérir des clients ou développer une clientèle ? Google Ads est-il toujours l’eldorado qu’on nous avait promis ? Les avocats sont-ils toujours intéressés par les références rémunérées ? Ne devraient-ils pas plutôt préférer une référence naturelle et organique basée sur une ligne éditoriale solide, plus proche des habitudes de leurs ancêtres experts ?

SEA

SEA signifie simplement Search Engine Advertising : Annonces dans les moteurs de recherche. Populaire auprès des commerces locaux, Google Adwords vous permet de déployer facilement une campagne efficace, et de nombreuses agences vous proposent leurs services à petit prix.

Pourquoi le SEA est-il intéressant pour l’avocat ?

Cette activité marketing vous offre plusieurs avantages de ciblage et de visibilité. Vous présentez vos services juridiques aux personnes qui les recherchent et ciblez l’intérêt du client potentiel pour votre dossier juridique en fonction de votre localisation.

Quelles sont les limites du SEA pour l’avocat ?

Les avocats dans les liens Google Ads sont des clones : les liens sponsorisés dans la même ville représentent la même profession, des sites Web et des services similaires, tous développés par des agences de marketing en ligne qui tuent.

La concurrence est rude. Les publicités vous apporteront des clients pendant un certain temps, mais les CPC augmentent de jour en jour. A Montpellier, par exemple, on constate que le prix de certaines matières juridiques a quasiment doublé en deux ans. Chaque fichier résultant devient de moins en moins rentable.

SEO ou référencement naturel

Un avocat est un avocat : il fait autorité sur son marché et a le monopole du contentieux. C’est un expert. Si en 2014 seule importait l’acquisition de trafic, aujourd’hui la différenciation s’impose. Vous êtes un expert et vous devez montrer vos connaissances.

Vos clients potentiels se posent une question, recherchent une solution à un problème et découvrent votre site Web. Le référencement est la modernisation de l’ancienne acquisition de clients avocat. Participation à des conférences, enseignement, participation à des revues juridiques : tout ce travail éditorial et pédagogique est désormais à la disposition de chaque avocat et directement depuis son site internet.

Quels sont les avantages du SEO pour l’avocat ?

Le SEO c’est comme se constituer une clientèle, il se voit sur le long terme et donne plus de souplesse dans le ciblage que Google Ads.

Vous pouvez gagner des clients avec des mots-clés commerciaux, dits de courte traine, comme « Cabinet d’avocats Lyon ». Cette stratégie est idéale pour créer une « plieuse automatique ».

À Lire  Odoo crée la surprise en baissant le prix de son logiciel : "Nous voulons aider les plus petites entreprises...

De plus, vous avez la possibilité d’aller plus loin et de travailler sur une stratégie de mots-clés « longue traîne » pour votre site web. Avec une telle stratégie, vous ciblez des mots-clés tels que : « quelle procédure utiliser pour dissimuler une succession ? « . Dans ce cas, contrairement à Google Ads, vous recherchez des sujets et des clients spécifiques.

Une stratégie de référencement forte utilise les deux types de stratégies : courte traîne et longue traîne. Vous associerez l’acquisition de nombreux dossiers différents et créerez une future base de clientèle professionnelle et spécialisée prête à se tourner vers vous pour des besoins spécifiques. J’ai aussi écrit un article à ce sujet.

Quelles sont les limites du SEO pour l’avocat ?

La mise en œuvre du référencement peut également être difficile. Il faut du temps pour arriver aux premiers résultats, au moins 3-4 mois et seulement si vous avez mis en place toutes les bonnes actions : contenu optimisé, liens, connexion technique, stratégie de mots-clés. C’est beaucoup plus exigeant que Google Ads.

Même si la montée des CPC en SEA fausse de plus en plus cet argument, le SEO est généralement plus cher à lancer. D’autre part, chaque jour qui passe augmente la rentabilité de la position obtenue dans les résultats de recherche Google. Le SEO est l’un des canaux marketing les plus rentables.

Je conseille aux avocats de comprendre le fonctionnement de la saisine qui fait partie intégrante de la nouvelle pratique de la profession : la consultation juridique commence désormais gratuitement sur Internet.

Pouvez-vous allier les deux ?

Les deux actions ont leurs forces et leurs faiblesses. Bien que je sois heureux de recommander KSH à tous mes clients, en particulier dans le secteur de la promotion immobilière, je recommande aux avocats de combiner les deux.

Google Ads permet de tester des mots clés, de mesurer leurs bénéfices sur quelques jours voire quelques semaines. En fonction de vos commentaires, vous pouvez décider de commencer par une stratégie de référencement plus longue.

En combinant les deux, vous prenez plus de place dans la SERP et augmentez vos chances de convertir vos prospects en clients. Vous alliez la rapidité d’exécution de Google Ads à la fois à la rentabilité et à la vague de trafic inhérente à l’effet boule de neige SEO.

Le meilleur des deux mondes

Aucune des deux solutions n’est parfaite. Chacun a ses propres avantages et inconvénients. Mais je vois trop d’entreprises indépendantes ignorer le référencement. Situation paradoxale, si l’on sait qu’elle représente la démonstration du savoir-faire de l’avocat à son apogée : l’expertise juridique est associée à la grande diffusion. Le cercle est plein.

La prochaine fois que vous envisagez d’élargir votre clientèle, de rejoindre un réseau professionnel, d’organiser un autre déjeuner ou de lancer une campagne Google Ads, prenez un moment et travaillez sur un article.

A propos de l’auteur

Guilhem Delachapelle (consultant SEO) : Je suis un consultant référent naturel pour les avocats. J’accompagne des entreprises nationales avec de multiples partenaires et même des entreprises individuelles indépendantes.