Voyager à l'étranger : quelles formalités médicales lors du retour en France ?

Faut-il passer un test pour justifier d’un motif impérieux, quels sont les critères valables pour se faire vacciner pour rentrer en France ? Echo Tourist fait le point.

Faut-il passer un test pour justifier d’un motif impérieux, quels sont les critères valables pour se faire vacciner pour rentrer en France ? Echo Tourist fait le point.

Les sacs emballés, les passeports et les billets d’avion sont prêts, tout est prêt pour le départ. Mais il faut aussi, dans certains cas, anticiper autant le Covid-19 que le retour d’un voyage à l’étranger. Le fait que le vaccin soit administré par un voyageur peut modifier le statut et les limites de santé. En effet, si vous devez toujours respecter les conditions d’entrée fixées par votre destination de vacances lors d’un aller-retour, il est tout aussi important que vous remplissiez les conditions fixées par la France pour entrer sur votre territoire.

Depuis juin 2021, la France classe les pays du monde par état de santé. Une classification qui définit quatre catégories : vert, orange, rouge et rouge, dont chacune détermine des conditions de santé différentes.

La bonne nouvelle, c’est que le rouge et le rouge ont disparu de la carte il y a quelques mois. Il faut donc garder à l’esprit que pour rentrer en France, seuls les pays classés en vert et orange.

Certificat vaccinal : attention à la dose de rappel

Certificat vaccinal : attention à la dose de rappel

Pour les pays classés en vert (listés ici), dans lesquels la plupart des pays sont désormais classés, les voyageurs non vaccinés devront présenter un résultat négatif ou bien antigénique d’un test PCR de moins de 72 heures pour rentrer en France. Un test de moins de 48 heures, ou une attestation de reprise.

Les passagers insérés, en revanche, doivent présenter une preuve de vaccination complète. Mais attention à la dose de rappel pour que la validité du certificat soit maintenue. Ce point est encore plus important si le voyageur se rend dans un pays qui a supprimé toutes les restrictions et n’exige pas de certificat de vaccination en cours de route, comme la Grèce, l’Italie ou la Croatie. Lors de son retour en France, le voyageur devra présenter un justificatif de son carnet de vaccination. Faites également attention aux cas particuliers, que le passager ait embauché le Covid, à quelle heure ou à quel âge, par exemple.

Pour les pays classés orange (listés ici), les voyageurs non constitués en société devront justifier de la nécessité du voyage par un motif impérieux. Cela inclut les Français rentrant en France. Les passagers non insérés doivent également soumettre un résultat de test PCR ou antigénique négatif ou un certificat de récupération. Ils peuvent être projetés à l’arrivée en France.

Les passagers insérés doivent uniquement présenter une preuve de vaccination.

Toujours vérifier auprès de la compagnie

Toujours vérifier auprès de la compagnie

Quel que soit le statut vaccinal, tous les voyageurs se rendant dans un pays figurant sur la liste orange doivent également recevoir une attestation certifiant qu’ils ne présentent aucun symptôme d’infection au Covid-19 et « ne savent pas qu’ils ont été en contact pendant quatorze ans ». dans les jours précédant le voyage.

Veuillez noter qu’il peut également y avoir des conditions particulières et des conditions pour voyager à l’étranger. Il est donc préférable de consulter la préfecture compétente.

Certaines compagnies aériennes imposent des conditions supplémentaires aux mesures en vigueur pour entrer sur le territoire français. Il est conseillé de se renseigner directement auprès de votre compagnie aérienne, souligne son aéroport parisien adjacent.

À lire aussi : Voyages : Mise à jour de la carte des pays verts, orange et rouges

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.