VOYAGE : Monastère de Fontevraud, son histoire incroyable !

L’église de l’Assomption (à gauche) abrite, entre autres, la statue récurrente d’Aliénor d’Aquitaine (en bas), reine de France, puis d’Angleterre.

Attraction, ils dominent la Loire et les plaines verdoyantes entourant la vallée de Fontevraud. Cette magnifique cité héritée du Moyen Age regorge de trésors, baignée d’un silence onirique. Sa conception époustouflante, sa beauté, mais aussi son gigantisme – l’Abbaye de Fontevraud s’étend sur un domaine de plus de 13 hectares – en font l’un des fleurons de notre patrimoine, qu’il faut prendre le temps de visiter.

A l’origine, c’était une commune convenable de quatre maisons (il en reste deux), fondée en 1101 par Robert d’Arbrissel, pauvre philanthrope et prédicateur acclamé, qui décida d’organiser une vie de pauvreté, de repentir et de travail. le tout mené par… une femme ! Abbesse plutôt, dite Pétronille. Après tout, ils sont aussi 36 à décrocher la tête de la communauté, qui accueillera – notamment – aussi bien des femmes que des hommes !

Un influent centre spirituel

Un influent centre spirituel

Au fil du temps, Abbey devient une figure puissante et influente des Plantagenêts et de sa relation privilégiée avec Aliénor d’Aquitaine. Le portrait récurrent de la reine de France, puis d’Angleterre, trône également au cœur de l’abbaye, avec elle, son mari Henri II Plantagenêt, et son fils, Richard Cœur de Lion. Dès le XVIe siècle, la communauté est dirigée par des abbesses de la famille royale des Bourbons. Et grâce à ce soutien, elles firent de Fontevraud un centre spirituel avec un pensionnat pour femmes qui accueillait les filles de sang royal, dont celles de Louis XV.

La Révolution française a mis fin à huit cents ans de vie décente. Les biens de l’Église ont été confisqués et les religieuses ont été expulsées. A partir de 1804, le favori patriarcal devient, Napoléon 1er, l’une des prisons les plus redoutées du pays, rôle qu’il tiendra jusqu’en… 1963 !

Une geôle de sinistre mémoire

Une geôle de sinistre mémoire

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les nazis ont utilisé le lieu pour arrêter de nombreux résistants, dont certains ont été abattus sur place. « De toutes les centrales électriques de France, Fontevraud est la plus difficile », écrivait l’auteur Jean Genet en 1946. La maison d’arrêt crée ainsi un véritable mouvement économique avec la production de boutons, de gants, de chaises, de filets ou de couvertures militaires. Lors de sa fermeture, le lieu était un immense bâtiment à récupérer (en partie par les derniers prisonniers du quartier !) avant d’être reconverti en une merveilleuse destination touristique.

Arrêté en 1840 au titre des monuments historiques, la famille royale fut l’un des premiers édifices à bénéficier de cette distinction. Chaque année, environ 200 000 passionnés de folklore et d’histoire la visitent, ce qui en fait l’un des lieux les plus visités de la province des Pays de la Loire.

Carnet pratique

Carnet pratique

Ab Location de l’Abbaye est au coeur du Val de Loire, à 15 minutes de Saumur, 1 heure d’Angers, 1 heure 55 minutes de Nantes et 3 heures 30 minutes de Paris. Ouverture estivale : 10h à 20h

Ashada Y dormir Dans le prestige de l’abbaye historique, l’hôtel design 4 étoiles invite à la contemplation et à la détente. Autres façons de visiter tard le soir, quand on se sent seul au monde, se promener dans un silence absolu.

Pour y déjeuner ou dîner à partir de janvier, le restaurant de l’abbaye s’est vu décerner la 3ème toque par le guide gastronomique Gault et Millau. Le chef haut-savoyard Thibaut Ruggeri chef se base exclusivement sur les fruits et légumes trouvés dans le potager naturel de 5 000 m2 à proximité, le miel extrait du site…

Abbaye du Bey + Musée d’art contemporain : 15 € par personne, gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 25 ans Visite guidée : + 8 €. Visite nocturne extraordinaire : + 6,50 €. ¦ www.fontevraud.fr

PARTICIPER À L’ACHAT DU BOURDON

Abbey veut faire sonner une nouvelle cloche pour son église abbatiale, qui sera composée de six cuivres.

Chaque année, la cloche sera créée par le fondateur de Cornille Havard et sa décoration confiée aux arts plastiques. Après le lancement d’Eleanor en 2019 et de Richard en 2021, Abbey a besoin de notre soutien financier pour lancer le centre : le gros drone. D’un diamètre de près de 2 mètres et d’un poids de 4 770 kilogrammes, cette cloche sera lancée à Pâques 2025. Organisons-nous pour rendre cette graine possible !

Qui est propriétaire de l’abbaye de Fontevraud ?

Qui est propriétaire de l'abbaye de Fontevraud ?

C’est désormais le Centre Culturel de l’Ouest (financé à 90% par l’Etat) et ce n’est plus l’Etat qui gère l’ensemble du bâtiment, bien qu’il en soit toujours propriétaire.

Qui a construit l’abbaye de Fontevraud ? L’abbaye de Fontevraud a été fondée en 1101 par le rabbin et écrivain Robert d’Arbrissel.

Qui est enterré à l’Abbaye de Fontevraud ?

Ce bel édifice, haut de plus de 90 mètres, est aussi la nécropole des Plantagenêt. Ainsi les images récurrentes d’Henri II Plantagenêt et de sa femme Aliénor d’Aquitaine, leur fils Richard CÅur ur lion et leur belle-mère Isabelle d’Angoulême figurent toujours au centre de la nef.

Qui sont les 4 gisants de Fontevraud ?

Éléonore d’Aquitaine, Richard CÅ“eur de lion et les priorités de Saint-Bibien d’Argenson – chartes à l’abbaye de Fontevraud.

Pourquoi abbaye royale ?

Depuis 1975, l’Abbaye Royale s’inscrit dans son temps en tant que centre culturel. Il accueille des artistes vivant dans la maison, organise des performances, des concerts et des conférences, à découvrir lors de la scène poétique où l’avenir abaissera les murs de l’histoire.

Quel est le plus grand ancêtre de la France ? L’abbaye de Pontigny, près d’Auxerre, a été fondée par 1114 petits moines cisterciens de l’abbaye de Cîteaux. Située dans l’actuelle Bourgogne de l’Yonne, Pontigny a rapidement prospéré.

Quel roi effectue un pèlerinage à Celles-sur-belle ?

Une légende raconte que le premier pèlerinage à Notre-Dame-de-Celles fut effectué par le roi Clovis en 507, après sa victoire à la bataille de Vouillé contre les Wisigoths. Notre-Dame-de-Celles était l’enceinte de l’abbaye de Lesterps, construite vers 1137 par l’évêque de Poitiers.

Qui est le père de Richard Cœur de Lion ?

Né à Oxford, Richard Cœur de Lion est sans aucun doute le plus jeune monarque anglais. Il est en fait d’origine française : sa mère est Aliénor d’Aquitaine, son père, Henri II Plantagenêt, était duc d’Anjou et du Maine, duc de Normandie et d’Aquitaine.

Pourquoi Richard Cœur de Lion a-t-il été arrêté ? Le 20 décembre 1192, Richard Cœur de Lion est fait prisonnier par l’empereur Léopold. Le roi, qui était revenu de la troisième croisade sur les côtes d’Italie, tenta de gagner secrètement la Grande-Bretagne, traversant en territoire ennemi, accompagné de seulement deux hommes.

Où y A-t-il des moines en France ?

Abbaye Notre-Dame-des-Anges dans le Finistère – Bretagne Fondée au début du XVIe siècle par la communauté franciscaine, l’abbaye Notre-Dame-des-Anges fait face à l’Aber-Wrac’h, la côte du Finistère. Il donne donc une vue magnifique sur les soufis qui y vivent.

Y a-t-il encore des soufis ? Selon la loi de saint Benoît, qui définit la vie de l’ordre cistercien depuis sa création en 1098, près de 3 500 trappistes (1 760 moines et 1 590 religieuses) à travers 45 pays doivent effectuer un travail quotidien pour subvenir à leurs besoins. société.

Où vivent les moines ?

Une église est une fondation religieuse qui rassemble des soufis et des religieuses (ou nonnes) qui vivent en société, avec ou sans le monde, sous une autorité légale spéciale, pour prier et travailler.

Est-ce qu’un moine à un salaire ?

Dans la vie monastique, cela signifie que les soufis et les soufis doivent avoir un compte personnel des salaires versés par la société ecclésiastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.