Voyage en Ukraine : les coulisses de la photo "pour l'histoire" de Macron, Scholz et Draghi dans le train

Imprimé

Vendredi 17 juin 2022 et 17h31

Un portrait d’Emmanuel Macron entouré d’officiels italiens et allemands dans un train à destination d’une ville ukrainienne chargée d’Ukraine. Son auteur, Ludovic Marin, de l’AFP, mentionne derrière la sculpture qui a été prise dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un voyage en train de douze heures

Un voyage en train de douze heures

C’est une image qui restera dans les mémoires du voyage d’Emmanuel Macron en Ukraine : Le président français lors d’une conférence ferroviaire, en compagnie de deux premiers ministres, l’Allemand Olaf Scholz et l’Italien Mario Draghi. Il est presque une heure du matin lorsque le photographe, photographe de l’AFP Ludovic Marin, prend la photo. Ils sont dans un train quelque part en Ukraine, en route pour Kyiv, pour rencontrer le président Volodymyr Zelensky.

« Chine, on va prendre un avion de Paris à la Pologne, puis prendre les vans qui vont nous emmener dans un endroit inconnu devant nous, dans la campagne polonaise », raconte-t-il à un photographe de France Inter. Il suit Emmanuel Macron depuis cinq ans en représentant l’Agence France Presse. Le voyage en train du président français doit rester secret jusqu’au dernier moment. Le voyage en Ukraine avait été annulé la veille, mais l’itinéraire était encore inconnu.

Un air d’Orient express

Un air d'Orient express

Le trajet en train entre la frontière polonaise et Kyiv devrait prendre environ 12 heures. Les chars se levèrent le soir. Le train avance lentement. « Après avoir franchi la frontière polonaise, l’attaché de presse de l’Elysée nous informe que le président rencontrera trois itinéraires dans le train avec ses deux compagnons », a précisé Ludovic Marin. Le journaliste poursuit : « Et il souhaite que le photographe de l’AFP puisse photographier cette conférence inédite, qui marque le début du voyage du président Macron en Ukraine. »

Lorsqu’il monte dans la voiture, les délégués allemands font encore vérifier leurs passeports. Trois ou quatre photographes. Ludovic Marin de l’AFP, et les photographes des trois dirigeants. Emmanuel Macron et l’Italie Mario Draghi mènent la charge. Ils parlent au nom du président allemand.

Olaf Scholz arrive quelques minutes plus tard « vêtu d’un polo, très confortable », précise Ludovic Marin, vêtu d’un jean. Le président français porte une chemise blanche, tandis que le président du Conseil italien Mario Draghi porte un pull. « Il y a un tas de costumes différents pour les fonctionnaires et le gouvernement qui sont drôles », sourit le photographe.

Un lieu « inédit » pour une telle rencontre

Un lieu "inédit" pour une telle rencontre

Sur cette photo, il y a une ambiance Orient-Express. « Le cadrage est inhabituel pour une photo de ce genre », reconnaît Ludovic Marin. Il décrit cet arrangement comme « impossible ». Table en bois robuste, tapoms rayés et colorés, chaises en bois recouvertes de cire brillante. Au fond, au-dessus de l’écran plat, l’horloge indique 00h53.

Trois joueurs sourient. Scholz et Draghi se font face. Emmanuel Macron montre sous le chariot. Ludovic Marin explique : « Il montre à ses deux invités une petite pancarte derrière nous photographes. Il leur montre la Vierge et l’Enfant en leur disant que la religion catholique dans la région qu’ils vont porter ».

La poignée de main entre Zelensky et Macron

La poignée de main entre Zelensky et Macron

« La photographie insolite, en ce moment, en pleine nuit, dans un wagon de train, devient un lieu insolite pour prendre en photo cette scène politiquement », a déclaré Ludovic Marin. Fenêtres fermées, rideaux aussi, il est impossible de connaître l’emplacement exact de cette image. « On est dans un pays ouvert, au milieu. L’important, c’est que les trois dirigeants qui ont le plus de poids, traverseront le pays au combat avec les risques évalués à l’école. »

Les premières images arrivent à la photothèque de l’AFP jeudi matin, et seront bientôt diffusées sur les sites d’information du monde entier. Image de « l’histoire ». « Je ne me dis pas que la photo a un sens dans le passé. Je me dis que je fais quelque chose d’inhabituel, d’extraordinaire, voire d’insolite », raconte, calmement, une photographe. « Le sens de l’histoire, nous nous mesurerons plus tard, à la lecture de l’histoire qui s’écrira, suite à ce parcours et aux décisions qui sortiront de cette rencontre et des décisions qui seront prises entre les dirigeants de l’État. .

« Je continue à écrire un récit historique », explique Ludovic Marin. « Il y a des petits et des gros problèmes. » L’histoire commune est de cinq ans et c’est l’histoire de l’Ukraine en Europe, oui, non, peut-être demain, dans 10 ans, dans 20 ans. un événement majeur pour l’Ukraine en Europe, mais l’histoire future nous le dira. « Une autre photo avec une marque très forte sera prise quelques heures plus tard, cette fois mukyiv : poignée de main entre Emmanuel Macron et le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Trouvez-vous cet article intéressant?

Qui possède Le Point ?

Qui possède Le Point ?

Faites-le savoir et partagez-le.

C’est l’un des cinq magazines hebdomadaires d’information nationale en France. Depuis 1997, il appartient à la famille Pinault qui détient 100% du groupe Sebdo-Le Point à travers sa société Artémis.

Où trouver des journaux gratuit Paris ?

.
Notre choixVIVRE LE MATIN
http://www.directmatin.netILE DE FRANCE
http://www.iledefrance.fr/le-journal/KOI
http://www.koi29aparis.frLA TERRASSE

http://www.journal-laterrasse.fr

Où trouver des 20 minutes ?

Où trouver cette presse gratuite ? Lancée en 2016, la plateforme numérique lirelactu.fr propose un accès gratuit aux médias pour les collégiens, lycéens et leurs enseignants.

  • Où obtenir 20 Minutes ?
  • Distribution* et démonstration : entre 7h et 8h30, dans les gares SNCF/RER.

Quelle est la tendance politique du journal 20 minutes ?

Remise en main propre* : entre 8h et 9h30, sur les grandes portes.

La neutralité de l’information est l’une des principales caractéristiques d’un journal qui dit la vérité sur le fait de ne pas être un participant ou une opinion de journal. Les créateurs du staff de 20 Minute élaborent un plan pour vérifier les faits et lutter contre les fausses informations, notamment via la rubrique « Fake Off ».

Quels sont les journaux d’extrême droite ?

Quel est le climat politique du journal Le Monde ? Sa description est parfois présentée comme centre-gauche, une affirmation qui contredit le journal lui-même, qui se revendique non partisan.

  • CONTRE
  • Mon aide est partoutâ € Ž â € “29 P.
  • La Gerbe Ouvrièreâ € Ž â € “12 P.
  • La Libre Parole Workerâ € Ž â € “51 P.M.
  • Minute ‎ Travailleur –37 P.
  • Employé actuelâ € Ž â € 30 30 P.

Qui sont les lecteurs de 20 Minutes ?

Ouvrier Rivarolâ € Ž â € “58 P.

Comment contacter le journal Le Point ?

Leader parmi les Actifs Urbains, son objectif historique, 20 Minutes également N°1. depuis 2006, le premier site de presse en France. Son audience représente 5,2 millions de lecteurs quotidiens.

Contacter Le Point par téléphone et email Vous pouvez joindre le service d’appel par téléphone au 01 44 10 10 00. Le service est joignable du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h.

Comment se désabonner du journal Le Point ?

Qui sont les reporters du Point ? La première équipe du Point est composée d’Olivier Chevrillon (PDG & auteur), des journalistes : Claude Imbert, Jacques Duquesne, Pierre Billard, Georges Suffert, Henri Trinchet, Robert Franc, du responsable publicité et marketing Philippe Ramond, et du gérant. Michel Braciali.

Qui est le directeur du journal Le Point ?

Il vous suffit de tenir le service d’abonnement indiquant que vous souhaitez renouveler votre contrat d’abonnement. Vous pouvez le contacter par e-mail à abo@lepoint.fr, par téléphone au 01 44 10 10 00 ou par courrier au Point – Service abonnements, CS 50002, 59718 Lille Cedex 9.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.