Voyage de préparation des nominées Miss France pour la Guadeloupe - Guadeloupe la 1ère

La Guadeloupe a été choisie par la société Miss France pour préparer les candidates au titre Miss France 2023. L’annonce a été faite ce mardi 24 mai.

Après l’île de La Réunion, l’an dernier, un autre territoire d’outre-mer accueillera les candidates au titre de Miss France 2023. La Guadeloupe a été choisie pour cette étape importante du parcours des représentantes des régions de France.

L’annonce a été faite ce mardi 24 mai sur le compte Instagram de l’organisation.

L’archipel n’a pas été choisi au hasard. Déjà en 2020, la préparation des candidats devait avoir lieu en Guadeloupe. C’était l’année de la Guadeloupéenne Clémence Botino, couronnée le 14 décembre 2019. La crise sanitaire liée au Covid-19 a contraint la société Miss France à changer ses plans. Ce voyage tant attendu des participants s’est donc déroulé en région parisienne, à Versailles.

Les îles françaises sont souvent visitées dans les mois et les semaines précédant les élections. En 2019, sous le règne du tahitien Vaimalama Chaves, l’archipel polynésien a accueilli ce voyage préparatoire.

En avril dernier, Diane Leyre, Miss France 2022, est partie pour « l’île amie », Saint-Martin, pour son parcours d’intégration, accompagnée d’Amandine Petit, Miss France 2021, Clémence Botino, Miss France 2020, Vaimalama Chaves, Miss France 2019, Cindy Fabre, Miss France 2005, et Sylvie Tellier, qui dirige le concours depuis 12 ans.

Pour l’instant, la date d’arrivée en Guadeloupe des participants n’a pas encore été communiquée. Toute l’organisation Miss France résidera à Sainte-Anne pendant toute la durée du voyage.

Ce beau monde s’envolera ensuite pour la ville de Châteauroux, qui accueillera la cérémonie, le 17 décembre.

Dès 2020, année du règne de Clémence Botino, les préparatifs des candidates à l’élection de Miss France devaient se dérouler en Guadeloupe. Cependant, la crise sanitaire avait contraint l’entreprise à organiser ce voyage traditionnel au plus près de Versailles. L’an dernier, pour l’élection de Miss France 2022, La Réunion avait été choisie pour accueillir les miss régionales candidates au titre.

Fin 2019, alors que la couronne était portée par la Tahitienne Vaimalama Chaves, la tournée préparatoire avait lieu en Polynésie, tout comme fin 2016 pour Miss France 2017. L’année suivante c’était à nouveau à La Réunion qu’avait eu lieu la tournée . Pour précision, le parcours d’intégration de Diane Leyre, Miss France 2022, s’est déroulé sur l’île de Saint-Martin, il y a quelques semaines.

En attendant, la première candidate à Miss France 2023 sera annoncée le 24 juin, à l’occasion de la soirée d’élection de Miss Tahiti 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.