Voyage Covid : USA, Portugal, Italie, Espagne, formalités

L’épidémie de Covid n’est pas terminée, mais il est possible de voyager et de partir à l’étranger. Où partir en vacances cet été ? Quelles sont les conditions pour partir au Portugal, en Italie, en Autriche, en Espagne, en Tunisie, en Grèce, à la Réunion, en Martinique, en Guadeloupe, en Angleterre, aux USA ? Un laissez-passer sanitaire frontalier est-il requis?

[Mise à jour le 27 juillet 2022 à 11h07] Les vacances d’été et les perspectives de voyages, en France ou à l’étranger, sont ici. Il est possible de voyager dans la plupart des pays européens sans présenter de test négatif avec un certificat de vaccination prouvant que la dernière vaccination date de moins de 9 mois ou un test PCR ou antigénique positif de plus de 11 jours et de moins de 6 mois. En dehors de la zone européenne, les pays exigent deux doses de vaccin (sans date de péremption) et n’acceptent pas les tests positifs. Le 26 juillet, l’Assemblée nationale a rejeté la proposition du gouvernement de rétablir le laissez-passer sanitaire aux frontières. Néanmoins, elle a voté pour la possibilité de rétablir le contrôle du test RT-PCR lors de l’entrée sur le territoire français. Par ailleurs, un test négatif pourra être exigé pour les voyageurs étrangers entrant en France en cas d’apparition d’un nouveau variant jugé dangereux. Alors où peut-on aller malgré la crise sanitaire ? Quelles conditions selon le pays ? En Europe ? Et comment rentrer en France après ? De quelle couleur est votre pays de destination sur la dernière mise à jour cartographique ? Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Malte, Guadeloupe, Martinique, Grèce… Voici toutes les règles en vigueur.

Faut-il un pass sanitaire aux frontières pour entrer et sortir de France ?

Faut-il un pass sanitaire aux frontières pour entrer et sortir de France ?

Pour voyager librement et en toute sécurité cet été au sein de l’Union européenne, le pass sanitaire (appelé pass sanitaire frontalier) est européen. Il permet de sécuriser l’entrée dans l’aire métropolitaine, facilite la mise en place des mesures de contrôle sanitaire aux frontières, ainsi qu’agit contre la falsification des preuves documentées. Il est effectif à partir du 1er juillet 2021. Le QR code présent sur le passeport santé français est lisible partout en Europe, directement dans l’application TousAntiCovid ou sous forme papier, en français et en anglais. Il est valable dans tous les pays de l’Union Européenne sans exception, ainsi qu’au Liechtenstein, en Suisse, en Islande, en Norvège, à Monaco et en Andorre et pour les territoires d’outre-mer. Alors que le « EU Digital Covid Certificate » fournit une reconnaissance standardisée de l’état de santé, chaque pays reste responsable de ses propres règles d’entrée, qui ne sont pas standardisées au niveau de l’Union européenne. Cela signifie que vous devez vous informer à l’avance des règles qui entrent en vigueur dans votre pays de destination. Consultez la liste des pays qui peuvent délivrer et valider des preuves certifiées au format du certificat numérique anti-covid de l’UE.

► Dans la nuit du 20 au 21 juillet 2022, le Sénat a adopté en première lecture le projet de loi sur la santé, avec un article sur l’utilisation d’un laissez-passer sanitaire frontalier pour entrer en France, que l’Assemblée a rejeté comme national. Cependant, sous certaines conditions. Le nouvel article propose deux voies : la possibilité pour le gouvernement d’imposer la présentation d’un test négatif à l’embarquement pour les passagers en provenance d’un pays étranger où circule la nouvelle variante du Covid, mais aussi pour les déplacements vers les collectivités d’outre-mer « en cas de risque ». de saturation » de leur système de santé (hôpitaux, etc.). Si le Sénat et les députés ne parviennent pas à un accord, l’Assemblée a le dernier mot.

► Le 26 juillet, l’Assemblée nationale a rejeté la proposition du gouvernement de rendre le laissez-passer sanitaire frontalier. Néanmoins, elle a voté pour la possibilité de rétablir le contrôle du test RT-PCR lors de l’entrée sur le territoire français. Par ailleurs, un test négatif pourra être exigé pour les voyageurs étrangers entrant en France en cas d’apparition d’un nouveau variant jugé dangereux.

Dans quels cas faut-il un test pour voyager ?

Dans quels cas faut-il un test pour voyager ?

Depuis le 12 février 2022, les règles frontalières suivantes s’appliquent aux voyages internationaux :

C’est quoi un schéma vaccinal complet ?

C'est quoi un schéma vaccinal complet ?

Certains vaccins ne sont pas approuvés par la Commission européenne ni reconnus par l’Agence nationale de sécurité du médicament. Cependant, ils sont autorisés par l’Organisation mondiale de la santé. Pour eux et sous réserve que toutes les doses requises aient été reçues, le délai est de 7 jours après l’administration de la dose complémentaire de vaccin à ARN messager faisant l’objet d’un tel agrément ou reconnaissance. Un rappel peut être nécessaire pour compléter le schéma. A partir du 1er février 2022, pour que leur calendrier vaccinal reste reconnu comme accompli, les personnes âgées de 18 ans ou plus qui souhaitent entrer sur le territoire national doivent recevoir une dose du vaccin complémentaire à ARN messager au plus tard 9 mois après l’injection de le dernier vaccin. dose requise.

Positif au Covid pendant son voyage : que faire ?

Positif au Covid pendant son voyage : que faire ?

Aucun test n’est requis pour se rendre en France métropolitaine depuis un pays figurant sur la liste « orange » des voyageurs vaccinés. Pour rappel, à partir du 4 décembre, tous les plus de 12 ans arrivant en France devront présenter un test PCR ou antigénique négatif dans les 24 ou 48 heures selon le pays d’origine, qu’ils aient été vaccinés ou non. Seule exception, ceux qui ont un calendrier de vaccination complet n’ont pas besoin de subir de test lorsqu’ils viennent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de Suisse. En dehors de ces exceptions, il est impossible de rentrer en France et de monter à bord de votre avion si vous êtes testé positif, même sans symptômes. Chaque pays applique ses propres règles de dépistage et d’isolement en cas d’infection au Covid-19. Dans certains pays, l’isolement doit être respecté par toutes les personnes séropositives.

Quelles sont les conditions de voyage pour la France ?

Quelles sont les conditions de voyage pour la France ?

Selon le site de France Diplomatie, chaque entrée en France et chaque sortie de notre territoire est sous surveillance.

Il n’y a aucune restriction depuis le sol français. En revanche, il faut vérifier les règles sanitaires liées à l’entrée sur le territoire d’un autre pays auprès de France Diplomatie.

POUR LES PERSONNES NON VACCINÉES (sauf les moins de 12 ans, ne pas toucher)

Transport aérien depuis et vers les DOM-TOM :

De plus, les personnes en provenance ou à destination des territoires d’outre-mer qui n’ont pas le statut vaccinal complet n’ont plus à justifier leur déplacement par un motif impérieux.

Quelles sont les conditions de voyage en Europe ?

Pour les voyages au sein de l’Union européenne, il n’est pas nécessaire de justifier le motif du voyage, mais les obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer. Le laissez-passer sanitaire est reconnu pour les déplacements dans l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.

Quelles conditions de voyage en Autriche ?

Depuis le 16 mai 2022, l’Autriche n’exige plus de carte de santé pour entrer sur le territoire fédéral, sauf pour les voyageurs en provenance de zones ou de pays à haut risque épidémiologique (actuellement aucun pays ne figure sur cette liste) pour lesquels une carte de santé 3-G est également obligatoire. l’enregistrement et la quarantaine restent en ordre, selon le site France Diplomatie. La preuve 3-G (geimpft, genesen, getestet) correspond à une preuve de vaccination (avec calendrier vaccinal complet), de guérison ou de test négatif (test PCR ou test antigène). Le test après 5 jours est libérateur. Les dispositions sont valables jusqu’au 30 septembre 2022.

A partir du 1er juin 2022, l’obligation du port du masque FFP2 s’applique dans les domaines suivants :

Dans tous les autres lieux le port du masque FFP2 n’est plus obligatoire. Assurez-vous de suivre les instructions des autorités locales et il est recommandé de consulter le site Web du ministère des Affaires sociales, le site Web de l’OMS ainsi que le site Web de l’Agence autrichienne pour la santé et la sécurité alimentaire A.G.E.S.

Quelles conditions de voyage au Royaume-Uni ?

Les dernières restrictions sanitaires sur les voyages au Royaume-Uni ont été levées. A partir du 18 mars 2022, il n’est plus nécessaire de justifier du calendrier complet des vaccinations ni de présenter un résultat de test négatif, ni de remplir le « formulaire de localisation des passagers ». Les voyageurs européens doivent avoir un passeport valide pour entrer au Royaume-Uni. Seuls les résidents bénéficiant de l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, qui remplissent les conditions du statut de (pré)établissement, pourront continuer à utiliser la carte d’identité jusqu’en 2025.

Quelles sont les conditions de voyage en Espagne ?

En raison de la circulation du virus COVID-19 et de ses variantes toujours actives, chaque entrée en France et chaque sortie de notre territoire est sous surveillance. Par conséquent, il convient de s’informer attentivement et nécessairement sur la réglementation en vigueur, en se référant notamment à l’avertissement COVID-19 sur les conseils aux voyageurs, afin de vérifier, d’une part, si le voyage vers ou depuis le pays de destination est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, de se conformer aux mesures sanitaires qui s’appliquent lors de l’entrée sur le territoire français. Toutes les restrictions de voyage vers l’Espagne par voie terrestre, aérienne ou maritime sont levées pour les voyageurs en provenance de l’Union européenne ou des pays Schengen. Cependant, il est conseillé de se renseigner sur l’évolution de la situation sanitaire sur le site du ministère de la Santé.

L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui incluent :

Quelles sont les conditions de voyage en Italie ?

Depuis le 1er juin 2022, un laissez-passer sanitaire n’est plus nécessaire pour entrer sur le territoire italien. Les autorités italiennes n’exigent donc plus de preuve de vaccination, de guérison ou de test. Depuis le 1er mai 2022, le formulaire de localisation des passagers (PLF) n’est plus requis pour entrer sur le territoire italien. A noter : le port du masque FFP2 reste obligatoire dans les transports (train, bus, métro…), y compris aériens. De plus, le port d’un masque FFP2 est également obligatoire en Italie dans les théâtres, salles de concert, cinémas, salles de spectacle et de musique, événements sportifs et compétitions se déroulant à l’intérieur. Le port du masque est toujours recommandé dans tous les autres espaces fermés ouverts au public. Le port du masque est également obligatoire pour les travailleurs, les visiteurs des établissements de santé et des établissements pour personnes âgées.

Dans les cas où le port du masque est obligatoire, les personnes suivantes sont exemptées :

Un contact ou un voyageur avec un cas positif en Italie est soumis aux règles sanitaires italiennes et doit observer une quarantaine stricte, dont la durée varie selon les cas et les variantes (voir le site internet du ministère italien de la Santé) Elle ne peut être qu’interrompue avec l’autorisation des autorités locales. Il est donc conseillé de souscrire une assurance pour votre voyage et de vérifier votre couverture Covid.

Quelles sont les conditions de voyage au Portugal ?

À partir du 5 juillet 2022, vous n’avez plus besoin d’une preuve de vaccination contre le COVID-19 ou d’un test négatif pour le COVID-19 pour entrer au Portugal. Vous devez porter un masque facial dans les transports en commun et dans les établissements de santé, selon le site Smartraveller.gouv.

Quelles sont les conditions de voyage à Malte ?

Le régime de quarantaine est toujours en vigueur. Les autorités maltaises peuvent mettre en quarantaine les voyageurs qui ne remplissent pas les conditions d’entrée. Il peut être avantageux de souscrire une assurance de modification de voyage. À partir du 9 mai 2022, chaque voyageur venant à Malte doit avoir :

Les enfants de moins de 6 ans sont exemptés des mesures mentionnées. Afin de vérifier si son statut vaccinal est valable pour Malte, il est recommandé d’effectuer une manipulation PASS+ sur l’application Tousanticovid qui permet désormais l’agrégation de 2 QR codes (dose vaccin + infection covid) ; téléchargez l’application « CovPassMalta » et scannez le code QR généré par Pass+. Si le QR est vert, cela signifie que le pass est valable pour les autorités maltaises. Si le voyageur ne remplit pas les conditions décrites ci-dessus, à son arrivée, les autorités maltaises peuvent imposer une quarantaine de 10 jours dans un hôtel choisi par les autorités maltaises aux frais du voyageur (100 euros par nuit, repas non compris).

Quelles sont les conditions de voyage en Guadeloupe ?

Conformément aux consignes publiées par le préfet de la région Guadeloupe, les conditions de déplacement suivantes s’appliquent :

> De la France hexagonale (ou pays vert ex : Belgique, Canada, États-Unis…) vers la Guadeloupe : 

Les passagers de plus de 12 ans, qui ne disposent pas d’un calendrier de vaccination complet ou d’un certificat de guérison, doivent présenter le résultat d’un test RT-PCR (test biologique pour détecter le génome du virus SARS-CoV-2 sur un prélèvement nasopharyngé ) effectué moins de 72 heures avant le vol sans conclusion sur une contamination au virus Covid-19 ou résultat négatif d’un test antigénique spécifique (test qui permet de détecter la protéine N du virus SARS-CoV-2) effectué moins moins de 48 heures avant le vol.

Les passagers ayant un calendrier de vaccinations complet, les passagers de douze ans et plus peuvent voyager librement : ils n’ont pas besoin de présenter de test (RT-PCR ou antigène).

> De la Guadeloupe vers la France hexagonale (ou pays vert ex : Belgique, Canada, États-Unis…) :

Les passagers de plus de 12 ans, qui ne disposent pas d’un calendrier de vaccination complet ou d’un certificat de guérison, doivent présenter le résultat d’un test RT-PCR (test biologique pour détecter le génome du virus SARS-CoV-2 sur un prélèvement nasopharyngé ) effectué moins de 72 heures avant le vol sans conclusion sur une contamination au virus Covid-19 ou résultat négatif d’un test antigénique spécifique (test qui permet de détecter la protéine N du virus SARS-CoV-2) effectué moins moins de 48 heures avant le vol.

Les passagers ayant un calendrier de vaccinations complet, les passagers de douze ans et plus peuvent voyager librement : ils n’ont pas besoin de présenter de test (RT-PCR ou antigène).

> Passagers en provenance de la Martinique :

Les passagers âgés de 12 ans et plus qui ne disposent pas d’un plan de vaccination complet doivent présenter le résultat d’un test RT-PCR (test biologique de détection du génome du virus SARS-CoV-2 sur un prélèvement nasopharyngé) réalisé dans un délai inférieur à 72 heures. avant le vol sans conclure à une contamination au covid-19 ou à un résultat négatif d’un test antigénique spécifique (test permettant la détection de la protéine N du virus SARS-CoV-2) réalisé moins de 48 heures avant le vol , ou un certificat de guérison valide (un test RT-PCR positif de plus de 11 jours et de moins de 6 mois)

Les mineurs non vaccinés peuvent circuler librement accompagnés d’un adulte muni d’un calendrier complet de vaccinations et n’ont pas à présenter de certificat de vaccination.

Quelles sont les conditions de voyage en Martinique ?

► Pour les passagers en provenance ou à destination de l’hexagone

Toute personne âgée de douze ans ou plus souhaitant voyager entre la Martinique et la France métropolitaine doit avoir :

– Soit un résultat négatif d’un test de dépistage virologique biologique (test PCR) inférieur à 72 heures ou antigénique permettant la détection de la protéine N du SRAS-CoV-2 effectué moins de 48 heures avant l’embarquement.

– Soit un justificatif de vaccination.

– Attestation de guérison après infection au covid-19 (résultat positif au test PCR ou test antigène réalisé il y a plus de onze jours – durée de validité : six mois)

Quelles sont les conditions de voyage au Maroc ?

L’état d’urgence est en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020 et a été prolongé chaque mois depuis cette date. Les liaisons aériennes et maritimes ont été rétablies. L’entrée sur le territoire du Maroc est soumise à l’obligation de présenter un carnet de vaccination en cours de validité (le carnet européen de vaccination est reconnu au Maroc) ou un résultat de test PCR négatif moins de 72 heures avant l’embarquement, ainsi que les données de santé des passagers qui doivent être collectées avant le voyage. (il est également distribué dans les avions et les ferries). Les enfants de moins de 12 ans peuvent entrer au Maroc sans carnet de vaccination ni test PCR.

La présentation du carnet de vaccination est obligatoire pour les déplacements entre préfectures et provinces, et pour l’accès aux administrations publiques et privées, hôtels, restaurants, cafés, commerces, salles de sport et hammams du Royaume. De plus, le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume. Chacun est tenu de se conformer aux mesures impératives de l’état d’urgence sous peine des sanctions pénales prévues par la loi pénale. Nous vous invitons à respecter les consignes des autorités marocaines.

Quelles sont les conditions de voyage en Tunisie ?

Il est fortement conseillé aux voyageurs de plus de 18 ans se rendant en Tunisie de compléter leur calendrier de vaccination Covid-19 avant le départ.

– Les passagers vaccinés de plus de 18 ans doivent :

– Les voyageurs âgés de plus de 18 ans non vaccinés ou dont le calendrier vaccinal est incomplet, y compris ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose du vaccin (pour les vaccins à deux doses) entrant en Tunisie doivent :

– Les passagers de moins de 18 ans sont exemptés des tests ou vaccinations obligatoires.

Mesures en vigueur en Tunisie : un carnet de vaccination est obligatoire pour accéder aux lieux publics pour toute personne de plus de 18 ans. Le laissez-passer européen est reconnu par les autorités tunisiennes.

Quelles sont les conditions de voyage en Grèce ?

Depuis le 1er mai 2022, la Grèce a suspendu ses restrictions à l’entrée sur son territoire depuis l’étranger, quel que soit le pays d’origine. Pour l’embarquement ou le passage de la frontière, aucun document sanitaire (certificat de vaccination ou d’immunisation), aucun test de dépistage n’est exigé (les mesures sont valables jusqu’au 31 août 2022). Les conditions d’accès direct aux îles grecques depuis l’étranger sont identiques aux conditions d’entrée sur le continent.

Quelles sont les conditions de voyage aux USA ?

Selon France Diplomatie, à compter du 8 novembre 2021, les passagers âgés de 18 ans et plus se rendant aux États-Unis par avion doivent présenter une preuve d’une vaccination complète contre le Covid-19 pour être autorisés à embarquer, sauf s’ils sont citoyens américains, résidents permanents légaux. ou des immigrants et quelques autres exceptions très limitées. Cette exigence de vaccination affecte également le transit par les États-Unis. De plus, tous les voyageurs doivent remplir un certificat de statut vaccinal avant le voyage.

Quelle est la carte des pays par couleur ?

– Je suis vacciné : seul un justificatif de vaccination complète est demandé, ainsi que les documents habituellement demandés (exemple : passeport, visa).

– Je n’ai pas été vacciné : en plus des documents habituellement demandés (exemple : passeport, visa), un résultat négatif d’un test PCR de moins de 72h ou d’un test antigène de moins de 48h ou une attestation de guérison* est exigé.

– Je suis vacciné : seul un justificatif de vaccination complète est demandé, accompagné des documents usuels exigés (exemple : passeport, visa) ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant que je ne présente aucun symptôme d’infection au Covid-19 et que je suis pas connu pour avoir eu un cas de contact dans les quatorze jours précédant mon voyage.

• Je dois justifier de la nécessité de mon déplacement, selon un motif impérieux.

• Un résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures est requis, accompagné des documents habituellement exigés (exemple : passeport, visa) ainsi qu’une déclaration sur l’honneur confirmant qu’ils ne présenter des symptômes d’infection au Covid-19, que je n’ai pas connaissance d’avoir été en contact dans les quatorze jours précédant mon voyage et que je m’engage à accepter le contrôle à mon arrivée.

•-Peut être inspecté à l’arrivée. Si ce dépistage est positif, je devrai m’isoler, conformément aux recommandations de l’assurance maladie

Sources : France Diplomatie / Ministère de l’Intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.