Voici 7 conseils pour adopter le régime japonais

Le monde a un taux d’obésité de 5%, parmi les plus bas au monde ! Les traditions culinaires japonaises ont du bon, comme l’explique Dominique Loreau, auteur de « L’art de manger peu » (J’ai lu), qui vit à Kyoto.

L’importance de la présentation

L'importance de la présentation

Au Japon, la nourriture est sacrée, et donc respectée. Ainsi, avant chaque repas, les Japonais joignaient les mains et disaient : « Je reçois de la nourriture pour vivre. De même, la nourriture est fournie gentiment : « Ils sont organisés sur une petite colline, qui n’est même pas plate ; par exemple, on va élever un morceau de poisson avec un morceau de navet », explique Dominique Loreau. Il n’y a pas besoin de cours de méditation pour manger méditativement au quotidien. Offrir un bon repas ne fait qu’ajouter de la valeur et encourager les gens à manger lentement, en appréciant chaque bouchée. L’utilisation de bâtonnets est utile en cela, car ils sont moins efficaces que la noisette…

Quels bénéfices ?

Manger de la restauration rapide entraîne une meilleure digestion et une nutrition accrue. Cela aussi et surtout permet de bien ressentir le signe de la ville, qui met environ 20 minutes à être examiné par le cerveau : vous mangez selon votre faim et vous n’êtes plus par gourmandise.

De petites quantités, une grande variété !

De petites quantités, une grande variété !

« Individuellement ou en famille, les Japonais mangent de petits plateaux, qui empêchent toute tentative de se réapprovisionner. La patience, un bol personnel (une soupe, un riz) pour chaque membre de la famille, possède un savoir-faire adapté à l’âge de la vie : « C’est un petit enfant, grandi à partir de 20 ans, et aussi plus petit que les grands-parents.

Repas quotidiens et quotidiens? Un bol de riz, un bol de soupe aux yeux (soja fermenté), un petit ramequin yetsukemono (un légume fermenté au sel), un des légumes au vinaigre cru et un petit bol d’un grand bol mélangé avec des légumes racines et des légumineuses, des haricots , poisson ou tofu. Tous sont soigneusement assaisonnés d’herbes parfumées et de condiments.

Quels bénéfices ?

Cette variété d’aliments fait la part belle aux cultures – au Japon, il est recommandé de manger environ 350 g de légumes par jour (contre environ 250 g en France) – et contribue ainsi à une alimentation saine. A noter également l’utilisation quotidienne de légumes racines (navet, gobo, radis japonais, etc.), particulièrement riches en vitamines et minéraux, et de produits fermentés (miso, légumes marinés, etc.), indispensables à une bonne santé intestinale.

La frugalité, oui, mais…

Pauvres pendant longtemps, les Japonais ont appris à manger une assiette de riz et quelques petits poissons. Mais cette « compulsion » à gagner de l’argent, devenue une tradition, n’a rien à voir avec les restrictions occidentales sur la perte de poids. Vouloir en savoir davantage? Écoutez Pas de salades !, le podcast nutrition de Version Femina, qui contredit l’idée reçue selon laquelle, pour perdre du poids, il suffit de manger moins.

Moins de viande, plus de protéines végétales

Moins de viande, plus de protéines végétales

« La soupe miso, la sauce soja, le tofu (nature, frit, sauté) font partie des aliments du quotidien. Les Japonais mangent beaucoup de soja, qui est l’une de leurs principales sources de protéines. Les apports sont complétés par du poisson, des haricots frais ou des champignons. La viande, quant à elle, est un « aliment délicieux » que nous apprécions de temps en temps, en référence aux soupes et aux bouillons, par exemple. »

Quels bénéfices ?

La clé est la diversité des protéines végétales (soja, champignons, riz, etc.) qui, en plus, apportent des fibres, des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et des antioxydants. De plus, en choisissant du poisson et du poisson à la place de la viande, les Japonais réduisent leurs graisses saturées et réduisent les maladies cardiaques.

Du bouillon à toutes les sauces

Du bouillon à toutes les sauces

« Je pense que le secret de la bonne santé et de la minceur des Japonais, c’est le dash, une sorte de jus « léger » qui sert de préparation à de nombreuses préparations. Et on utilise de l’eau pour faire de la soupe miso, pour cuire des légumes ou du riz. »

Quels bénéfices ?

Hypocalorique, le tiret enrichit les préparations culinaires en protéines, vitamines et minéraux produits par les algues et les champignons.

Une collation, très peu sucrée

Si les femmes japonaises n’ont pas l’habitude de grignoter, elles peuvent parfois prendre une collation entre amies dans la journée. Y a-t-il un menu ? « Le thé vert est moins sucré, généralement dérivé de haricots rouges ou de gelée d’agar-agar (algue) aromatisée aux fruits. Au salon de thé, on peut aussi déguster une part de tarte aux pommes, mais dans tous les cas, les gâteaux se présentent en petit format, que l’on peut manger en trois portions. »

Cherchez aussi : Ce cheesecake japonais en trois parties fait un tabac sur Internet

Quels bénéfices ?

Est-ce que ça vaut le coup de se rappeler ? Le grignotage favorise le poids et fatigue le système digestif, ce qui est toujours nécessaire. D’autre part, de délicieuses collations ajoutent de la saveur et préviennent la fatigue avant l’heure du dîner. Quant au thé vert, il regorge d’antioxydants qui protègent l’organisme du vieillissement.

À chacun son bento

La boîte est divisée pour emporter votre nourriture avec vous : c’est l’essence même de l’ento, une vieille tradition japonaise, prônée par les écoliers et leurs parents lorsqu’ils déjeunent au travail. Il existe une large gamme de tailles, qui permettent de manger à partir d’une alimentation équilibrée, adaptée aux besoins et aux envies de chacun. Une personne souffrant de cholestérol verra sa benzine réduite en matières grasses, tandis que quelqu’un qui se soucie de sa ligne fera moins d’énergie et limitera sa part de riz.

L’alpinisme est une activité qui sollicite presque tous les muscles du corps et permet de brûler plus de 300 calories en 30 minutes !

Comment devenir mince naturellement ?

comment avoir un instinct mince

  • Mangez quand vous avez faim.
  • Profitez de la nourriture pour vous arrêter au bon moment.
  • Mangez des protéines maigres et des fruits et légumes.
  • Réduisez les graisses saturées, les sucres et les aliments transformés.
  • Boisson calorique Usanwa.
  • Ajustez les composants.

Pourquoi les femmes asiatiques n’ont pas de cellulite ?

D’autre part, il a été constaté que les femmes asiatiques développent moins de cellulite que les femmes d’origine caucasienne. Une autre hypothèse est que leur utilisation de phytoestrogènes de soja réduirait leur production d’oestrogènes (surrénaliens et ovariens).

Les asiatiques ont-ils des barbes ? Les Chinois n’ont pas de barbe. Traditionnellement, la barbe chinoise est une expression difficile et génétique, les hommes asiatiques ont de faibles niveaux de DHT (testostérone) sur le visage. Mais ce n’est pas un problème : il est possible de voir des Chinois barbus.

Pourquoi certains n’ont pas de barbe ?

D’autres causes peuvent expliquer l’absence de barbe, comme l’aropécie, une maladie qui se traduit par la chute des cheveux, l’hypothyroïdie, l’anémie, ou encore le tabagisme et l’alcool qui entraînent le vieillissement cutané. Une peau et une nutrition saines sont essentielles pour la croissance d’une barbe saine.

Pourquoi les asiatiques ont des franges ?

Ils mettent en œuvre tous les processus créatifs possibles et inimaginables pour élargir leurs yeux. Par exemple, le port d’une frange doit être choisi pour mettre en valeur vos yeux mais aussi l’utilisation de petits « patchs » jetés destinés à créer la forme d’une « paupière occidentale ! » »

Comment perdre 3 kg en une journée ?

Pour brûler les graisses, il est important de pratiquer le jeu d’endurance pendant 30 minutes. Bien sûr, ces derniers ont une chance de travailler le système cardiovasculaire. Pour perdre trois kilos en 1 jour, il est important de le faire au moins deux fois par jour.

Comment perdre 1 kg par jour ? Comme cela ne semble pas possible, il est possible de perdre 1 kg ou plus en une journée. Ceci est réalisé en éliminant le poids de l’eau, de la saleté et autres dans les 24 heures. Cela peut conduire à un raffinement. Par conséquent, cela n’est pas recommandé pendant de longues périodes.

Est-il possible de prendre 2 kg en un jour ?

En une journée, vous pouvez gagner (plus) une livre ou un demi-kilogramme. « Il est presque impossible de perdre du poids en une journée », déclare l’experte en santé Samantha Cassetty.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.