Tourisme : la France pourrait dépasser les niveaux pré-Covid dès 2023

La crise sanitaire est-elle bientôt derrière nous ? Selon World Travel & amp; Le Conseil du Tourisme (WTTC), l’industrie française du voyage, fait preuve d’une forte résilience.

La crise sanitaire est-elle bientôt derrière nous ? Selon World Travel & amp; Le Conseil du Tourisme (WTTC), l’industrie française du voyage, fait preuve d’une forte résilience.

Le secteur du tourisme français va booster la reprise économique nationale et pourrait même dépasser les niveaux d’avant la pandémie l’année prochaine, avec une croissance de 2,2% par rapport à 2019 selon World Travel & amp; Conseil du tourisme (WTTC).

Selon les prévisions du dernier rapport d’impact économique du WTTC, sa contribution au PIB pourrait atteindre plus de 216 milliards d’euros l’an prochain.

L’emploi dans le secteur pourrait également dépasser les niveaux de 2019, créant 90 000 emplois supplémentaires, soit près de 2,8 millions d’ici la fin de l’année prochaine. Reste à savoir comment les nouveaux postes seront pourvus face à d’importantes difficultés de recrutement…

Une contribution croissante au PIB

Une contribution croissante au PIB

Selon l’organisme international, le PIB du secteur des voyages et du tourisme devrait croître en moyenne de 2,8 % par an au cours de la prochaine décennie, pour atteindre près de 264 milliards d’euros (9 % de l’économie). C’est plus du double du taux de croissance de 1,3 % de l’économie totale du pays.

Les prévisions montrent également que le secteur des voyages et du tourisme en France devrait créer plus de 385 000 emplois au cours de la prochaine décennie, soit une moyenne de 38 000 nouveaux emplois par an, atteignant plus de trois millions d’employés ici en 2032.

« La France est la destination la plus recherchée au monde, l’épine dorsale de l’industrie européenne du voyage et du tourisme », a déclaré Julia Simpson, PDG du WTTC. La pandémie a durement frappé l’économie française lorsque les voyages internationaux ont été paralysés. Pendant la pandémie, le président Macron et son gouvernement ont reconnu l’importance de notre secteur et ont exprimé leur plein engagement en faveur de la reprise. »

Avant la pandémie, la contribution totale du tourisme de la France au PIB atteignait 8,4 % (211,9 milliards d’euros) en 2019, tombant à seulement 5 % (114,9 milliards d’euros) en 2020, soit une perte vertigineuse de 45,8 %.

Le secteur a également soutenu près de 2,7 millions d’emplois, avant un arrêt presque complet des voyages internationaux entraînant une perte de 255 000 (9,5%).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.