Une série d’interventions lors de la Master Class de GBTA France

A l’occasion de la Master Class de GBTA France, organisé mardi 5 juillet 2022, à Paris (Chateauform Georges V), les partenaires de l’association ont eu cinq minutes pour expliquer ce que pouvait apporter, maintenant et dans le futur, les innovations pour améliorer sensiblement le parcours du voyageur d’affaires.

Les partenaires de GBTA France, comme Clarisse Sounillac, directrice commerciale d’Amex GBT, ont eu cinq minutes pour donner leur vision du voyage d’affaires de demain.

Lors de la session plénière innovation technologique organisée dans le cadre de la Master Class GBTA France, Ziad Minkara, PDG de CDS Groupe, a présenté la toute nouvelle fonctionnalité « Switch for green ». &#xD ;

&#xD ;

Grâce à cet outil, la recherche de chambre est priorisée pour les hôtels écolabellisés, les hôtels accessibles aux personnes à mobilité réduite, politique sanitaire covid : « Nous respectons la politique de prix de nos clients et sommes les plus écolos. » offre hôtelière. &#xD ;

&#xD ;

Il souligne : « L’usager ne choisit pas un établissement qui propose des chambres PMR, mais accède directement à une chambre sur mesure. » &#xD ;

La note de frais, un sujet qui fâche

La note de frais, un sujet qui fâche

&#xD ;

Charlotte Morot, directrice commerciale HRS, explique : « Les voyageurs sont de plus en plus sensibles aux communications des hôtels sur leur site et aux avis sur Tripadvisor, ainsi que sur les réseaux sociaux. Nous devons rendre l’expérience voyageur instagrammable ». &#xD ;

&#xD ;

Le passager « a également besoin dans sa demande de voyage quel travail, travail en commun, salle de réunion réserver ». Enfin, pour éviter les tensions : « Nous avons besoin d’un moyen de paiement centralisé, non seulement pour l’hôtel, mais aussi pour toutes les dépenses sur place, comme le parking ou les restaurants. »

La note de frais est en effet un sujet qui crée des tensions. &#xD ;

&#xD ;

Le président de Jenji, Pierre Queinnec, explique : « A quoi ai-je droit cet après-midi ? C’est de plus en plus difficile à savoir car les entreprises ont complexifié les règles en ajoutant des « sous-cas ». Toute la chaîne souffre. »

Hologramme et casque virtuel

Hologramme et casque virtuel

&#xD ;

À l’avenir, le voyageur fait une erreur, « est sous-compensé » et peut « escroquer » par frustration. C’est pourquoi nous nous dirigeons vers « des applications de plus en plus riches et intelligentes pour le voyageur ». Gros focus dans les années à venir : « Le ticket dématérialisé ».

&#xD ;

La directrice commerciale d’Amex GBT, Clarisse Sounillac, a mis en avant les services lancés par TMC, comme le « chat », qui seront étendus à d’autres opérateurs, comme Teams ou Zoom. &#xD ;

&#xD ;

American Express GBT s’est également associé à WhatsApp. « On se retrouve avec un taux d’adoption relativement faible, seulement autour de 10%, alors que WhatsApp est l’outil de communication le plus utilisé dans la vie personnelle. » &#xD ;

&#xD ;

Le principal obstacle : « c’est la sécurité, on essaie de faire comprendre aux clients que cet obstacle n’en est pas vraiment un ». &#xD ;

Le travel manager : un influenceur et de moins en moins « un faiseur d’économie »

Le travel manager : un influenceur et de moins en moins "un faiseur d’économie"

&#xD ;

Et demain? « Parvenir à une plus grande personnalisation nécessite, entre autres, la mise en place d’analyses prédictives. » TMC développe également un assistant virtuel pour accompagner le voyageur dans toutes ses demandes, quitte à s’adresser à une agence de voyages pour des questions complexes.

Pendant les pauses, les membres de GBTA France ont eu le temps de rencontrer leurs partenaires.

Selon Stéphanie Zelaoui, directrice des ventes chez SAP Concure, « l’expérience passager de demain sera vraiment plus verte » et caractérisée par « l’hyper-personnalisation ».

&#xD ;

L’entreprise a donc développé un outil qui permet aux employés d’accéder à des vidéoconférences plutôt que de faire une excursion d’une journée.

&#xD ;

Il doit également permettre de combiner des trajets « Paris-Marseille-Toulouse et rentrer directement à la maison » ou de combiner « des trajets multiples de deux ou trois jours » avec une automatisation de la compensation carbone. &#xD ;

Quelles sont les raisons qui poussent une entreprise à innover ?

&#xD ;

Stéphanie Zetlaoui imagine aussi des hologrammes qui aident les voyageurs dans les aéroports, par exemple. Et quoi de plus efficace qu’un casque virtuel pour se familiariser avec la destination avant de partir ? &#xD ;

Qu’est-ce qui favorise l’innovation ?

&#xD ;

  • Louis-Xavier Dumoulin, directeur principal de la clientèle corporative de CWT, précise : « Les voyages d’affaires ne sont pas des voyages d’agrément. Pour le bien-être des « road warriors » qui passent du temps sur les vols long-courriers, plusieurs applications sont développées, comme celle qui gère le décalage horaire pour contrôler le sommeil et l’énergie d’un voyageur. À la fin du voyage, « il peut même se détendre ou anticiper des séances de yoga ». &#xD ;
  • &#xD ;
  • Il ajoute : « Grâce au métaverse, le voyageur pourra bientôt se projeter dans l’hôtel, visiter la chambre et affiner son choix. Nous y arriverons très bientôt. &#xD ;
  • &#xD ;
  • Ensuite, grâce à la biométrie et à la reconnaissance vocale, nous scannons votre visage, identifions votre profil, et enfin nous pouvons vous proposer et réserver un voyage qui corresponde parfaitement à vos attentes professionnelles et personnelles.

Pourquoi être innovant ?

&#xD ;

Quel type d’innovation permet à l’entreprise innovante ?

Ensuite, grâce à la biométrie et à la reconnaissance vocale, nous scannons votre visage, identifions votre profil, et enfin nous pouvons vous proposer et réserver un voyage répondant à vos attentes professionnelles et personnelles.

Matthieu Champion, directeur commercial Europe d’Egencia, met ces innovations en perspective avec un monde du travail en mutation marqué par les démissions.

Quels sont les 3 types d’innovation ?

&#xD ;

Quels sont les deux grands types d’innovation et les expliquer ?

« Le voyage est un vecteur de culture d’entreprise. Les salariés attendent plus d’équilibre entre « professionnel » et « personnel ». Les nouvelles formes de mobilité doivent donc s’adapter à cette tendance. &#xD ;

Quels sont les 5 types d’innovation ?

&#xD ;

  • Les voyageurs « exigent de la flexibilité ». Vous avez besoin d’outils simples « mobile first, instant… ». Pour TMC, « il s’agit de redonner de la valeur au conseil pour aider les entreprises à repenser leur politique voyages ». &#xD ;
  • &#xD ;
  • Pour Kevin Puech, Key Account Manager chez Tripactions, « le monde » a en effet « complètement changé en quelques mois ». « Nous faisons tout depuis notre téléphone, la frontière entre le travail et la vie privée est très faible. Il ajoute : « Covid a réaménagé la carte des priorités, les voyageurs ont besoin d’être rassurés. »
  • &#xD ;
  • Mais « cela reste complexe avec de nombreux acteurs et fournisseurs, et donc des points de contact ». Il estime que « le monde du voyage d’affaires de demain passera par une plateforme unique pour réduire les points de friction ». &#xD ;

Quelles sont les nouvelles technologies informatique ?

&#xD ;

La conclusion de l’animateur de la session Julien Chambert (CBT Conseil) : « Je suis bluffé par cette industrie qui est très innovante, mais il y a quand même de grosses dichotomies entre les besoins exprimés dans les appels à projets et l’utilisation des outils. xD ;

  • &#xD ;
  • Toutes ces innovations n’auront de valeur que si les acheteurs, voyagistes et fournisseurs prennent le temps de réfléchir à leurs besoins réels et s’ils sont habilités à conduire le changement. Le voyagiste devient plus un pilote voire un influenceur et de moins en moins un « épargnant ».
  • &#xD ;
  • Toutes ces innovations n’auront de valeur que si les acheteurs, voyagistes et fournisseurs prennent le temps de réfléchir à leurs besoins réels et s’ils sont habilités à conduire le changement. Le voyagiste devient plus un pilote voire un influenceur et de moins en moins un « épargnant ».

Quelle sont les nouvelles technologies ?

Tous les commentaires grossiers, offensants ou diffamatoires seront immédiatement supprimés par le modérateur.

Comment sera la technologie dans le futur ?

Signaler un abus

L’objectif est d’abord d’augmenter la productivité en profitant de la baisse des coûts de production, par exemple en recrutant de nouveaux talents ou en recherchant d’autres partenariats. Grâce à la mutualisation des compétences, des solutions innovantes émergent et de nouveaux procédés peuvent être explorés.

Comment sera le monde en 2050 technologie ?

Comment une entreprise peut-elle innover ? Il peut s’agir d’un plan d’amélioration d’un produit ou d’un service, d’une nouvelle façon de faire des affaires ou d’un nouveau modèle d’affaires. Une innovation peut affecter n’importe quel aspect de votre entreprise et peut avoir déjà été mise en œuvre dans une autre entreprise.

Quels sont les technologie du futur ?

5 conseils pour favoriser l’innovation dans votre organisation

Quelle est la technologie qui va changer le monde de demain ?

Développer une stratégie d’innovation. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.