"O la belle vie" en Val d'Azun : un voyage au coeur des éléments

C’est dans le Val d’Azun que l’on retrouve Sophie Jovillard dans « Ô la belle vie ». L’occasion de profiter des dernières chutes de neige et de découvrir « l’Eden des Pyrénées », cette nature à l’état brut, qui nous réserve de belles surprises lors de notre périple, au cœur des éléments.

Sophie retrouve Hadrien Brasseur, guide et photographe animalier. Face à eux, le Pic du Midi d’Arrens, sommet emblématique du Val d’Azun « c’est un moment magique, quand la neige vient de tomber. Tout est cosy… ». Hadrien nous emmène dans « son temple » comme il l’appelle : sa sapinière ou forêt de sapins, habitat naturel de nombreuses espèces animales en hiver, comme les renards, les chamois, les mésanges et les passereaux… un vivier d’inspiration pour notre artiste.

Avec Sophie, Hadrien foule la neige pour nous emmener dans l’un de ses endroits préférés : le lac d’Estaing. Là, avec sa caméra, il traque un oiseau bien particulier : le cincle plongeur, aussi appelé merle d’eau. Ce petit oiseau brun trapu, à la gorge et à la poitrine blanches, est le seul de son espèce à pouvoir plonger pour arpenter les profondeurs des eaux glacées. Ses ailes deviennent alors des nageoires, tandis que son anatomie lui permet de marcher sous l’eau, même à contre-courant. Un exploit! Près des rivières, des cascades ou des lacs d’altitude, on peut le voir frôler l’eau de ses ailes déployées avant de se poser sur un rocher. Ensuite, voyez-le plonger pour se nourrir et remonter pour reprendre son souffle, avant de se baigner à nouveau. Notre photographe peut rester à l’affût pendant des heures pour pouvoir saisir l’instant et nous offrir le cliché exceptionnel ! « Pour moi, c’est un moment où j’oublie tout. C’est un moment hors du temps », confie le photographe à Sophie.

Un peu plus bas à Lau-Balagnas, en suivant le cours de l’eau, Sophie se rend dans une pisciculture pour rencontrer un autre amateur de poissons. Il s’agit cette fois d’un ancien rugbyman de haut niveau, Frank Pomarez, revenu vivre dans sa vallée natale pour diriger l’entreprise familiale « La truite des Pyrénées ». Notre jeune éleveur est un homme engagé. Il se revendique paysan, sentinelle des fleuves et héritier d’une tradition vieille de 70 ans. Il faut dire que pour s’épanouir, nos précieux poissons ont besoin d’eaux fraîches, bien oxygénées et peu polluées.

A partir de l’élevage des œufs, il faut trois ans pour obtenir une bonne truite. Aujourd’hui, à l’heure où l’on aurait tendance à vouloir vivre plus près de la nature et consommer autrement, les grands chefs commencent à troquer le saumon nordique pour la belle truite locale.

Salés, poivrés, agrémentés de thym et de romarin du jardin, de beaux filets roses s’apprêtent à passer par le fumoir avant d’être dégustés « La truite, plus elle vieillit, plus elle marque de couleur (…) C’est de la crevette », Franck a dit à Sophie.

le flamant rose est rose car il mange des crevettes.

Franck Pomarez, éleveur, éleveur de truites

Un peu plus loin à Arras-en-Lavedan, nous rejoignons un autre amoureux des animaux et de la montagne. Jean-Jacques Abdallah est né ici dans les Hautes-Pyrénées. Après avoir fréquenté l’école des beaux-arts de Tarbes, il devient sculpteur animalier « Je suis aussi berger à temps partiel » explique-t-il à Sophie en nous montrant le troupeau de moutons de son fils.

Si l’artiste travaille le marbre et le granit, son matériau de prédilection est la pierre d’Arudy, véritable trésor pyrénéen exploité depuis l’Antiquité. Ours du Val d’Azun, aigles de Cauterets, bouquetins, l’artiste sait aussi s’aventurer hors du bestiaire pour travailler sur des œuvres contemporaines. Un moment où il peut travailler plus « à l’instinct », comme il l’explique à Sophie.

Aujourd’hui, l’artiste travaille sur une œuvre commandée par un entrepreneur : un berger pesant plus de 4 tonnes, mesurant près de deux mètres de haut…

Cette troupe est avant tout une histoire d’amis. Originaires du Val d’Azun, ils ont tous un point commun : l’art de savoir jouer avec le feu. Certains étaient percussionnistes dans des associations, ou musiciens, d’autres danseurs ou pyromanes. Jusqu’au jour où ils décident d’unir leurs compétences pour former une troupe. Une idée géniale qui a donné naissance, en 2007, à la société Akouma (petit démon en japonais). Aujourd’hui, le feu est à la base de leurs spectacles « C’est un beau décor, neige et feu » nous dit l’un d’eux.

La compagnie se produit partout en France et en Europe même si elle reste basée dans ce coin des Pyrénées. Aujourd’hui, la troupe prépare un spectacle à Soulom près d’Arras-en-Lavedan. A la tombée de la nuit, l’heure des répétitions approche et nos amis acrobates comptent mettre le feu.

« Ô la belle vie » : « Val d’Azun : au coeur des éléments » à voir le dimanche 8 mai 2022, à 12h55. Spectacle présenté par Sophie Jovillard. Réalisé par Laurent Desvaux. Une coproduction France 3 Occitanie / Grand Angle Productions.

A retrouver sur notre site de replay Francetv.fr

Réception par ADSL d’Orange, SFR, Free, Bouygues Télécom, Numéricable et Darty

Votre installation vous permet de recevoir les 24 antennes régionales de France 3, simultanément, selon votre choix.

Voici les canaux, qui diffèrent selon votre opérateur :

Orange SD : 317 et 314 SFR HD : 444 et 447 Free HD : 315 et 318 Bouygues Télécom Bbox : 483 et 486 Numéricable LaBox : 444 et 447 Darty Box : 305 et 310

En ce qui concerne. Karim Rissouli présente cette rencontre où les idées sont les vedettes, les idées qui éclairent l’actualité et la complexité du monde. C ce soir donne la parole à des chercheurs et intellectuels de tous horizons.

Où vit Tiga ?

Où vit Tiga ?

Passionnée de musique, elle a présenté pendant trois ans sa propre émission sur W9 : Hit Talent, avant d’être recrutée par l’agence de mannequins Wilhelmina et de partir vivre à New York.

Quelles sont les origines de Tiga ?

Qui est le compagnon de Tiga en 2021 ?

Il observe l’actualité mode, musicale et sportive, et l’analyse dans les moindres détails… Alain Bernard et son associé Tiga, fondateur de l’association Coup de Pouce des Anges, chargent la tonne de dons à la base aérienne 123D. ‘Orléans.

Où est passé Tiga ?

Elle incarne également le personnage de Jenna dans les deux derniers épisodes de la saison 5 de Section Recherche sur TF1. Après avoir vécu temporairement à New York pour suivre des cours de documentaire, elle arrive sur la chaîne France Ô où elle se voit confier le magazine Ô Féminin.

Où est passée Tiga ?

Où est passée Tiga ?

Télévision : Tiga tourne Une belle échappée dans les Landes. Car au fond, « ce n’est qu’un pays d’enfance », Tiga a choisi de mettre en avant les Landes, où l’animatrice a passé son adolescence.

Qui est Ismaël Khelifa ? Auteur, réalisateur, journaliste, écrivain et même guide dans les régions polaires… Ismaël Khelifa est un touche-à-tout ! Après une formation en journalisme, puis en cinéma, il se lance dans l’écriture avec sa première pièce de théâtre, L’Enfant et l’horizon, en 2007, qu’il interprète et met en scène.

Quel est le vrai nom de Tiga ?

Tiga, de son vrai nom Sophie Alladoum Tiga Ducasse, est une animatrice et mannequin française née le 1er mars 1983 à Cotonou au Bénin.

Quels sont les invités de C’est à vous ce soir ?

Quels sont les invités de C'est à vous ce soir ?

S11 : Invités : Hervé Gattegno, Bruno Jeudy, Michel Duclos et Jean-Pierre Perrin Je vous appelle. Programme présenté par Anne-Élisabeth Lemoine avec Patrick Cohen, Pierre Lescure, Marion Ruggieri et Maxime Switek. Au menu de ce soir, retrouvez : – L’arrestation de Piotr Pavlenski dans un de Paris Match.

Pourquoi Patrick Cohen est-il absent de son toi ? C à Vous : Patrick Cohen de retour dans l’émission après un accident de scooter. VIDÉO – La chroniqueuse d’Anne-Elisabeth Lemoine est absente du talk-show de France 5 depuis le début de la semaine.

Quels sont les journalistes de C’est à vous ?

Chroniqueurs

  • Patrick Cohen.
  • Pierre Lescure.
  • Marion Ruggieri (vendredi)
  • Émilie Tran Nguyen.
  • Matthieu Béliard.
  • Mohammed Bouhafsi.
  • Bertrand Chameroy.

Qui a présenté C dans l’air aujourd’hui ?

En ce qui concerne. Caroline Roux, du lundi au jeudi, et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité.

Comment envoyer un SMS à C dans l’air ?

Posez votre question par SMS au 41 555 (du lundi au samedi de 15h30 à 19h00 | 0,05 €/SMS), sur Twitter avec le hashtag #cdanslair, ou via le formulaire ci-dessous. Des invités répondront à vos questions pendant le spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.