Êtes-vous souvent distrait dans la prière ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. L’un des grands maîtres de prière de l’histoire du christianisme, saint Dominique de Guzman a trouvé la solution pour s’immerger dans la contemplation de Dieu.

Êtes-vous souvent distrait dans la prière ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. L'un des grands maîtres de prière de l'histoire du christianisme, saint Dominique de Guzman a trouvé la solution pour s'immerger dans la contemplation de Dieu.

Pour le fondateur de l’Ordre des Prêcheurs (les Dominicains), célébré par l’Église le 8 août, la prière n’était pas un exercice mental : c’était un dialogue avec Dieu auquel toute sa personne, corps et âme, participait. Ceux qui l’ont connu ont partagé sa forte impression de le voir prier. A tel point qu’un auteur inconnu, peut-être dominicain, écrivit un petit livre à la fin du XIIIe siècle, véritable manuel, pour décrire « Les manières de prier de saint Dominique ». Le manuscrit, orné de magnifiques illustrations en couleurs, est conservé à la Bibliothèque vaticane (Codex Rossianus, 3). C’est encore un vrai guide pour tout le monde aujourd’hui. Il contient les neuf formes de prière pratiquées par Saint-Domingue :

1L’Inclinaison

Dans son premier geste de prière, Saint-Domingue s’incline devant l’image du Christ ou devant l’autel, comme si le Christ, représenté en lui, était là réellement et personnellement, et pas seulement symboliquement.

Notre conseil : Faites une profonde révérence devant un crucifix, une croix ou votre coin prière en faisant le signe de croix.

2LA PROSTERNATION

Dans son deuxième mode de prière, Dominique se prosterna complètement sur le sol, appuyé sur son visage. Alors il ressentit de la compassion dans son cœur en répétant à haute voix les paroles de l’Évangile : « Mon Dieu, montrez-vous favorable au pécheur que je suis ! (Luc 18:13)

Notre conseil : inclinez-vous le visage contre terre devant le crucifix en disant : « Seigneur, aie pitié ; Christ, aie pitié. » Restez ainsi, en silence, pour un moment de contemplation.

3LA DISCIPLINE

Après s’être prosterné, Saint-Domingue se leva de terre et fit pénitence en disant : « Qui peut discerner leurs erreurs ? Purifie-moi de ceux qui m’échappent. » (Ps 18, 36).

Notre conseil : dirigez votre poitrine au niveau du cœur. Ensuite, avec votre poing droit, touchez votre cœur et récitez tout le « Je me confesse à Dieu ».

4LA GÉNUFLEXION

Alors, les yeux fixés sur le crucifix, Saint-Domingue le contempla avec une grande attention. Il a plié ses genoux encore et encore et jusqu’à cent fois.

Notre conseil : Mettez-vous à genoux quelques secondes et gardez un moment les yeux fixés sur l’image du Christ. Répétez plusieurs fois.

5 L’ÉLÉVATION

Dominique se tenait debout devant l’autel, de tout son corps droit sur ses pieds, sans s’appuyer ni s’appuyer sur rien, et parfois les mains étendues devant sa poitrine, comme si elle était un livre ouvert. Il se tenait ainsi avec toute la révérence et la dévotion possibles, comme s’il lisait devant Dieu.

Notre conseil : Joindre les mains, la tête légèrement inclinée, reconnaissant la présence de Dieu, puis ouvrir les bras pour recevoir l’Esprit de Dieu. Enfin, tendez vos mains, paumes vers le haut, pour recevoir Ses dons. Chaque mouvement doit durer quelques secondes.

6EN CROIX

Les mains et les bras ouverts et étendus, en forme de croix, Dominique se leva pour demander merci.

Notre conseil : Tendez les bras en croix, les mains ouvertes, demandez au Seigneur ce que vous voulez pour vous et pour les autres.

7LES MAINS ÉLÉVÉES

Domingo était souvent trouvé en train de prier, avec un mouvement corporel qui le faisait ressembler à une flèche tirée d’un arc tendu, droit vers le haut, les mains levées au-dessus de la tête, liées ou légèrement ouvertes comme pour recevoir quelque chose du ciel.

Notre conseil : Levez les bras vers le crucifix ou le Ciel, comme pour le toucher ou levez-vous pour implorer de l’aide.

8LE BAISER

Lorsqu’il lisait la Parole de Dieu, Saint-Domingue vénérait le livre, s’inclinait devant lui et l’embrassait parfois, surtout lorsqu’il s’agissait des paroles que le Christ avait prononcées de sa propre bouche.

Notre conseil : Lisez un passage de la Bible ou du livre des Evangiles, touchez-le avec votre front avant de lire un passage et embrassez-le après l’avoir lu.

9EN MARCHE

Saint-Domingue pratiquait ce mode de prière lorsqu’il se déplaçait d’un endroit à un autre, surtout s’il était seul quelque part. Il aimait particulièrement ses méditations « en marchant ».

Notre conseil : Marchez jusqu’à une image sainte située ailleurs dans la maison ou dans le jardin. Vénérez ensuite l’image en la touchant avec les mains ou le front, ou en la baisant, puis faites le signe de la croix. Enfin, lorsque vous marchez dans la rue, prenez l’habitude de prier quelques instants, en contemplant Dieu sur les visages et dans les choses que vous trouvez. Comme Saint-Domingue, vous découvrirez le pouvoir de la méditation « en mouvement ».

[EN IMAGES] Les neuf manières de prier selon saint Dominique

Pourquoi le trèfle est-il devenu le symbole de la Saint-Patrick et de la chance ? – Cela m’intéresse.

Quel est le symbole de Luc ?

Quel est le symbole de Luc ?

Symbole. Luc est symbolisé par le taureau, animal sacrificiel, car son évangile est le seul qui parle de la naissance de Jésus et évoque le fait qu’il est né dans une étable.

Comment Luc présente-t-il Jésus ? Comme chez Marc et Matthieu, la voix du Père résonne en Luc pour désigner Jésus comme son Fils : dans le baptême et la transfiguration (Lv, m, 22 ; ix, 35). Dans ces deux passages, la déclaration de Luc présente des traits significatifs.

Pourquoi prier Saint-luc ?

Luc est le saint patron des médecins, des artistes, des relieurs, des orfèvres, des notaires et des bouchers. Elle est invoquée contre l’impuissance et la stérilité.

Quel est le symbole associé à l’évangile de Luc ?

Le prêtre sacrifie dans le Temple et le taureau, ou veau, est l’animal emblématique du sacrifice. Il est devenu le symbole de l’Evangile selon Luc.

Quel est le symbole des 4 Evangelistes ?

Les quatre évangélistes sont représentés sous la forme allégorique du tétramorphe : l’homme ailé ou ange pour Matthieu, le lion pour Marc, le taureau pour Luc et l’aigle pour Jean.

Pourquoi prier Saint-jean ?

Pourquoi prier Saint-jean ?

Saint Jean, étant l’apôtre de l’amour, l’apôtre du Sacré-Cœur, est nécessairement le patron et le modèle des Prêtres du Sacré-Cœur. Il était le disciple privilégié de Notre-Seigneur, le disciple privilégié du Sacré-Cœur. Dès qu’il entendit le Sequer me, il rejoignit Notre-Seigneur.

Pourquoi invoquer saint Jean ? Nous parlons de la maladie de San Juan pour les personnes souffrant d’abcès, de tumeurs et de varices. Mais on peut aussi invoquer la Sainte pour les jeunes mères qui attendent leur libération. Le rituel est très codifié : les patients réaliseront une « Nouvena » ou un « Triduum » en l’honneur de saint Jean.

Quels sont les attributs de saint-jean ?

Saint Jean-Baptiste est représenté en ermite, vêtu de peaux de bêtes. Ses attributs sont la croix, et l’agneau, à cause de la phrase qu’il a prononcée en voyant Jésus : « Voici l’Agneau de Dieu ». siècle.

Pourquoi prier saint ?

PRIÈRE AUX SAINTS POUR RÉDUIRE L’INFLUENCE DU MAL Elle est à l’origine de la gratitude envers ceux qui, par leur fidélité au Christ, ont apporté la consolation de sa mémoire vivante aux membres des communautés.

Comment savoir quel saint me protège ?

Saintmaux guérisCommun
Saint EloyRhumatismeBaptême
San LorenzoBrûluresBeaucoudray
San LorenzoHerpèsBeaucoudray
Saint EloyadéniteBeaumont-La Haye

Qui est le patron de la maison ? Le charpentier de Nazareth travaillait en effet pour satisfaire les besoins de Marie et de Jésus qu’il initiait au travail des hommes. Il est également considéré comme le saint patron des agents immobiliers. En effet, il est connu depuis le Moyen Âge pour aider à la vente d’une maison.

Comment choisir un saint patron ?

Cherchez un saint patron qui a les mêmes intérêts que vous.

  • Si vous aimez les animaux, vous devrez peut-être choisir le nom de Saint-François-d’Assise, connu comme un grand passionné d’animaux.
  • Si vous aimez les actes désintéressés, choisissez le nom Maximilien en l’honneur de Saint Maximilien Kolbe.

Quels sont les saints Guerisseurs ?

La plupart de nos églises sont sous la protection d’un saint patron guérisseur, comme Saint Paul connu pour soigner les bosses et contusions physiques, Saint Médard contre les invasions d’insectes et les maux d’estomac, Saint Pierre contre les douleurs liées aux cors et durillons, Saint Martin contre les maux. ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.