Musc après 40 ans : testostérone, fragilité, peut-on se muscler après 40 ans ?

Faire de la musculation, un truc de jeune ? Eh bien, la science dit oui, et se muscler après 40 ans est plus compliqué. Après 50 ans c’est même insignifiant !

Vous n’êtes pas vieux à quarante ans. Mais il faut admettre que les jours de jeunesse sont derrière nous et qu’une nouvelle période commence ici, dans laquelle le corps change énormément. Et se muscler rapidement n’est pas au menu !

Se muscler après 40 ans

Se muscler après 40 ans

C’est un fait qui se mesure plusieurs fois. Après 40 ans, la production de testostérone est réduite et, chaque jour qui passe, la capacité de votre corps à la produire est encore plus réduite. Et la testostérone, bien sûr, est la molécule musculaire : elle aide à construire et à maintenir les muscles dans tout le corps.

Et bien que la production ne chute pas soudainement le jour de votre 40e anniversaire, des études montrent que la différence est très notable. En effet, le corps d’un homme réduisait sa production de testostérone (et surtout sa testostérone de qualité) de près de 15 % entre la fin de la trentaine et le début de la quarantaine. Et après ça, rien ne se passe tout seul !

Tout simplement et sans entrer dans les calculs, le métabolisme ralentit avec l’âge. 40 ans ça reste « jeune » et donc on peut encore se muscler, mais beaucoup moins qu’à 20 ans. Plus l’âge augmente, plus les articulations sont vulnérables, les tendons se raidissent, l’arthrose et les maladies surviennent… Bref, toutes les mauvaises décisions d’hygiène de vie ont des conséquences et si l’on y ajoute le vieillissement naturel, ce n’est plus la période optimale.

Rien n’est perdu : se muscler après 40 ans nécessite un programme adapté

Rien n'est perdu : se muscler après 40 ans nécessite un programme adapté

Après ce constat alarmant qui semble dire que toute musculation ne sert à rien après 39 ans et 364 jours, c’est l’heure d’une petite correction. Après 40 ans, et aussi après 50 ans, la musculation ne peut qu’être bonne. A condition de prendre les précautions à la lettre :

Donc en fait c’est le même programme général que pour tout le monde. Cependant, après 40 ans, il faut redoubler de vigilance pour compenser la baisse hormonale du métabolisme. Une blessure survient plus rapidement et prend plus de temps à guérir, l’objectif est donc de travailler uniquement avec intelligence et discernement. Nous ne travaillons pas tellement avec les muscles, mais avec tout l’organisme.

Programme de musculation> 40 ans : force et prise de masse

Programme de musculation> 40 ans : force et prise de masse

Une séance typique à 20 ans ne ressemble pas à une séance à 40 ans. Prenons l’exemple d’Arnold Schwarzenegger, qui se rendait à la salle de sport deux fois par jour avec une intensité folle. Bien qu’il ait maintenant plus de 70 ans, il aime décrire ses habitudes de fitness et elles ont beaucoup changé :

Dans une optique de prise de masse musculaire, tout semble reposer sur des séances courtes de musculation basées sur des mouvements poly-articulaires. Ce sont les squats, le développé couché, le soulevé de terre, le rowing… De quoi entraîner plusieurs groupes musculaires en même temps. Trouvez ensuite une ou deux variantes de l’exercice utilisé précédemment et appliquez-les avec intensité avant de passer à la correction (étirement, compensation, etc.).

Mais la clé du succès après 40 ans repose aussi sur deux autres éléments très importants : l’alimentation et la supplémentation. Regardez Jeff Bezos : Quand il a eu 45 ans, le gars était clairement au gymnase. Sauf qu’il n’y a pas que ça : le dopage est évident, avec de la testostérone ou d’autres substances comme le Turinabol, des stéroïdes ou divers anabolisants. Sans elle, aucun corps ne peut changer de cette manière après 40 ans.

Programme>40 ans de sèche ou perte de poids

Programme>40 ans de sèche ou perte de poids

Quel que soit votre entraînement, vous devez prendre des mesures pour éviter les blessures. C’est la règle la plus importante, surtout avec la perte de poids, car le surpoids et la vieillesse fragiliseront vos tendons, vos articulations et vos os.

Après vos 40 ans, la perte de poids est plus efficace avec un mélange de cardio intensif et de musculation ! Pour brûler beaucoup de calories et prévenir les blessures, les mouvements cardio sont plus que recommandés :

Évitez toutes les formes d’exercices intenses car ils ne feront qu’endommager votre corps, surtout s’il n’est pas préparé à faire face. De plus, c’est aussi une question de nutrition et de calories. Assurez-vous de ne pas dépasser vos macros quotidiennes tout en brûlant des calories en faisant de l’exercice. Ici aussi vos morphologies joueront un grand rôle et il faudra tenir compte des hormones, principalement le cortisol (stress) et l’insuline pour la digestion. Mais pour prendre en compte toutes ces différentes données… sachez qu’il n’y a pas de fatalité et qu’il faudra de la patience !

Des exercices cardio intenses comme la course à pied, le vélo, le rameur ou le vélo elliptique vous aideront en fait à brûler plus de calories. Mais ils vont prendre beaucoup d’énergie à votre corps et peuvent l’amener à stocker de la graisse en prévision des prochaines séances.

Quel sport pour perdre du poids à 40 ans ?

Quel sport pour perdre du poids à 40 ans ?

Quels sports font maigrir à 40 ans ?

  • Quels sports font maigrir à 40 ans ?
  • La course longue distance.
  • Yoga.
  • Nager.
  • Le vélo aquatique.
  • Tennis.
  • Aviron.
  • Le tir a l’arc.

Quels sports à 40 ans ? Entre 20 et 40 ans, la lune de miel Tous les sports sont possibles. Les sports collectifs tels que le football, le basket, le volley sont souvent les sports que nous pratiquions déjà étant enfant. Mais de la boxe à l’athlétisme, en passant par le tennis, le cyclisme, la natation, tout est possible.

Quel est le sport le plus efficace pour perdre du poids ?

Non. 1 : L’aviron ou rameur : le sport idéal pour perdre du gras. Non. 2 : Le ski de fond : un des sports qui brûle le plus de calories ! Non. 3 : Le vélo elliptique : un des sports phares pour maigrir. Non. 4 : La natation : un sport complet sans impact sur les articulations.

Pourquoi on grossit à 40 ans ?

Après 40 ans, nos hormones font ce qu’elles veulent et jouent aux montagnes russes. Tout d’abord, trop d’œstrogène est produit ; résultat, on grossit les fesses et les cuisses. En moyenne on prend 3 kg en cette période charnière.

Comment retrouver la forme à 45 ans ?

Les sports conseillés sont les sports d’endurance où l’on entraîne son système cardiaque avec des séances de 45 minutes en moyenne, 2 à 3 fois par semaine. Les sports d’endurance comprennent la course, la marche ou la natation. De plus, il est important de bien s’hydrater pendant les séances.

Est-il possible de se muscler à 45 ans ? Après 40 ans, il est encore possible de construire de la masse musculaire et de maintenir sa masse musculaire. Les règles de base pour gagner de la masse musculaire sont les mêmes à tout âge.

Comment se muscler après 45 ans femme ?

Le top : combiner cardio training (marche rapide, natation, vélo, course à pied, vélo elliptique ou rameur…) deux à trois fois pendant 30 à 45 minutes par semaine et renforcement musculaire (abdos, cuisses, fessiers, ou gym pilates et exercices de style yoga ciblés), 15 minutes deux à trois fois par semaine.

Comment raffermir son corps à 45 ans ?

Le footing qu’on fait occasionnellement le week-end ou même deux fois par semaine, le cours de Zumba ou le short run (en discutant avec les copines) sur le tapis roulant de la salle de sport,…

Quel sport choisir à 45 ans ?

Après 45 ans, nous nous regardons. Si vous débutez ou souhaitez faire du sport, mieux vaut opter pour des sports comme la natation, la voile, le vélo, l’aviron…

Quand courir musculation ?

Assurez-vous de garder ces deux types d’entraînement à au moins 6 heures d’intervalle. Idéalement, ne les réalisez pas le même jour. En revanche, rien ne vous empêche de courir en hypertrophie avant ou après une séance de musculation, à condition de maintenir une intensité de course modérée.

Quand faire du cardio et de la musculation ? Quand faites-vous l’entraînement cardio? Vous pouvez faire du cardio quand vous le souhaitez, mais comme pour tous les sports, la fin d’après-midi est le meilleur moment, surtout hormonal.

Comment alterner footing et musculation ?

Pendant votre entraînement de force, concentrez-vous sur les muscles qui sont moins sollicités pendant votre course. De cette façon, vous entraînez tous les muscles de votre corps et vous évitez de surcharger vos jambes. Courez lentement pendant 10 minutes.

Est-il bon de courir après la musculation ?

Courir après une séance de musculation brûle plus de graisse. Courir avant votre séance peut être un bon échauffement, mais cela peut aussi être épuisant. Il vaut mieux se concentrer sur la course à pied en fin de séance.

Quel programme musculation 3 fois par semaine ?

Le programme d’entraînement fractionné 3 séances que je propose Jour 1 : Pectoraux/Triceps. Jour 2 : Dos/Biceps. Jour 3 : Jambes/épaules. Jour 4 : Repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.