Martigues : mobilisation contre la fermeture d'une classe à Canto-Perdrix - Martigues - Education - Maritima.Info

Une mère en colère, soutenue par plusieurs parents, a annoncé cette demande en ligne. Cindy Sanchez proteste contre la fermeture d’une classe, à la rentrée prochaine, à l’école primaire de sa fille, à Canto-Perdrix. En mars, tous les organismes (primaire, collège et supérieur) de France, ainsi que les fédérations de parents d’élèves et les organismes éducatifs, ont appris le montant des DHG (heures partagées dans le monde), à ​​fournir par l’Éducation nationale pour l’année 2022/ 2023. La DHG est une enveloppe du nombre d’heures d’enseignement ajustée, d’année en année, selon divers comparatifs et orientations (dont le classement des organismes par l’Éducation nationale). Pour de nombreux organismes, comme Canto-Perdrix ou le collège Gérard Philipe, à Martigues, cet avantage s’amenuise : « On est dans un quartier où il y a beaucoup de bâtiments, après des travaux de rénovation, seront rendus à l’inscription. Dans quelques jours, notre école a reçu 10 nouvelles demandes d’inscription, et elle vient de commencer, il y aura plus de classes, il faut savoir que la classe en a déjà fermé une en 2020. Nous avons rencontré la candidate en éducation, Annie Kinas qui comprend et soutient. situation. Nous avons également essayé de rencontrer le visiteur de l’école mais en vain. Alors, nous sommes allés. par un autre chemin !

Une autre possibilité est de déposer une candidature : https://www.mesopinions.com/petition/enfants/fermeture-classe-ecole-canto-perdrix-martigues/177735/soutenir#main-block

« La fermeture d’une classe entraînera un surpeuplement, jusqu’à 28 élèves, une réduction du temps individuel, une réduction du temps accordé aux élèves en situation difficile et un mauvais rendement scolaire déjà. Tous touchés depuis deux ans en raison d’un problème de santé. Pour assurer et protéger le bien – étant de tous les enfants dans un environnement éducatif apaisé et satisfaisant, nous demandons à l’Inspection Nationale de l’Education d’étudier notre candidature et de maintenir les classes existantes. » Concluant Cindy Sanchez qui a appelé au rassemblement le jeudi 19 mai à 16h20.

Un service représentatif de la FCPE, la Fédération des conseils de parents, sera présent à cet événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.