La méditation à l'école inquiète les associations et les syndicats

Publié le

mercredi 26 janvier 2022 à 7:14

La méditation de pleine conscience promet aux enseignants et aux parents « d’augmenter l’attention des élèves et de les aider à ressentir une stabilité intérieure ». Alors que le Conseil scientifique de l’Education nationale entame une réflexion sur le sujet, plusieurs associations et syndicats montent au conseil.

Plusieurs dizaines de milliers d’élèves déjà concernés

Plusieurs dizaines de milliers d'élèves déjà concernés

Ce sont les moments où il y a la paix dans la classe. Chaque élève, à la demande du professeur, écoute sa respiration, son corps ou le paysage intérieur. En parlant ainsi, il est difficile de s’inquiéter, bien au contraire. D’autant que les tenants de la méditation de pleine conscience dans les écoles vantent ses atouts : attention, calme et confiance en soi. Cela se traduirait même par un climat apaisé pour certains, une réduction de la violence et du harcèlement, et même une réduction des inégalités sociales.

Selon l’Association for Meditation in Education (AME), 23 000 étudiants ont bénéficié de programmes d’intégration de la pleine conscience depuis 2015. Et le député LREM d’Ille-et-Vilaine, Gaël Le Bohec, veut aujourd’hui généraliser. « Vous pouvez voir qu’il y a déjà un très grand nombre d’enseignants qui pratiquent cette méditation dans leur classe ou utilisent ces outils. Parfois, ils sont un peu « sollicités » par leur inspecteur ou leur hiérarchie. Le but est de les rassurer avec un cadre précis et défini », précise France Inter.

La Ligue des droits de l’Homme inquiète

La Ligue des droits de l'Homme inquiète

Cela permettrait aussi, poursuit l’élu, d’encourager ceux qui hésitent à se lancer dans cette aventure. Pour faire avancer la mise en place de ce cadre, Gaël Le Bohec a remis début janvier un rapport au ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avec l’intention d’expérimenter à plus grande échelle la méditation de pleine conscience en classe. Le Conseil scientifique de l’Education nationale « travaille actuellement à une analyse approfondie des données internationales sur ce sujet », précise le ministère.

Mais cette pratique soulève des questions. Quinze associations et syndicats ont écrit au ministère pour s’inquiéter d’éventuelles dérives. Parmi les signataires, la Ligue des droits de l’homme, la Ligue de l’éducation, la fédération des parents d’élèves FCPE ou encore l’Unsa Education, dont Stéphanie De Vanssay est membre.

Ceux qui sont particulièrement concernés par les questions de méditation ou de spiritualité dans les établissements doivent être très vigilants, « d’abord, car on en dit peu, mais il y a des contre-indications à cette pratique de la pleine conscience. Surtout pour les personnes déprimées. les étudiants souffrant de dépression ne devraient pas s’aggraver à cause de cette méditation à l’école. Et puis la méditation vient du bouddhisme, il peut y avoir des dérives spirituelles ou religieuses. Enfin, quand j’entends que ça peut réduire les inégalités scolaires, je trouve qu’on n’est pas loin de la magie des promesses faites en médecine alternative où l’on prend un simple morceau qui résoudra tous les problèmes. »

Même si la pandémie a fragilisé de nombreux jeunes, il faut rester vigilant, poursuit Stéphanie de Vanssay. Vigilance également recommandée par la Mission contre les sectes (Miviludes) sur un point : qui animera cet atelier ? Avec quelle formation et avec quels contrôles ?

Trouvez-vous cet article intéressant?

Quelle est la différence entre la méditation et la relaxation ?

Quelle est la différence entre la méditation et la relaxation ?

Faites-le savoir et partagez-le.

En relaxation, le but est de se détendre, alors qu’en méditation, il n’y a pas de but. En fait, la relaxation se produit finalement grâce à la pratique de la méditation, mais là n’est pas la question.

Quelle est la meilleure méthode de méditation ?

Qui pratique la méditation ? La méditation (Za) Zen est une pratique zen spirituelle japonaise née de la fusion du bouddhisme et du taoïsme. Zazen est hautement ritualisé et guidé par un maître. Elle se pratique au quotidien et dans une retraite appelée « sesshin », qui signifie littéralement « rassembler son esprit ».

Quelle est la différence entre la sophrologie et la méditation ?

La plus simple est la méditation respiratoire : faites le bilan plusieurs fois par jour en prenant 5 respirations profondes d’affilée. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Pour utiliser la respiration comme moyen de se détendre, consultez d’autres exercices de respiration pour aider à surmonter le stress.

Comment faire de la méditation ?

Dans la méditation de pleine conscience, l’intention s’arrête au simple fait d’observer ce qu’il y a à recevoir sans juger les émotions, les sensations et les pensées qui surgissent. Tandis que la sophrologie continue son chemin, se conçoit, tente de changer notre perception.

Pourquoi méditer tous les jours ?

Pourquoi méditer tous les jours ?

Placez vos mains sur vos genoux ou vos cuisses sans tension. Vous pouvez respirer librement maintenant. Allez-y progressivement. Commencez par 5 minutes de méditation, puis augmentez progressivement jusqu’à 10 minutes lorsque vous vous sentez à l’aise.

Prendre du recul sur sa vie, mieux dormir, améliorer la mémoire, l’attention et la concentration, maintenir la santé cardiovasculaire, stimuler le système immunitaire, réduire le stress, l’anxiété et le risque de dépression, mieux gérer ses émotions, améliorer les capacités cognitives et la créativité… liste …

Quels sont les bienfaits de la méditation ?

Pourquoi les gens méditent-ils ? Pourquoi méditer ? La méditation favorise la clarté d’esprit. De nombreuses études scientifiques montrent qu’il réduit les effets de l’anxiété et du stress. Méditer, c’est observer et regarder honnêtement ce qui est là pour nous, ici et maintenant.

Pourquoi méditer le soir ?

Selon les recherches, la méditation protège le cœur, favorise le sommeil, renforce le système immunitaire, soulage l’anxiété et réduit le risque de dépression. La musique aide à soulager la douleur et l’anxiété après le traitement, elle élève l’esprit et stimule l’esprit et la mémoire.

Pourquoi la méditation réduit le stress ?

Pourquoi la méditation réduit le stress ?

A l’inverse, la méditation du soir aide à calmer l’esprit et à s’endormir. C’est un moyen simple et efficace d’évacuer les soucis de la journée et de passer une nuit plus calme.

En particulier, il améliore la sécrétion de cortisol, une hormone du stress, facilite notre adaptation au stress et abaisse son niveau perçu. Les personnes qui pratiquent la méditation remarqueraient une amélioration de leur capacité à gérer la douleur.

Pourquoi la méditation peut être dangereuse ?

Quel est l’effet de la méditation sur le stress ? Oui, la méditation pleine conscience aide à réduire les symptômes du stress. Il améliore, entre autres La sécrétion de cortisol, également appelée « hormone du stress », diminue le niveau de stress perçu et facilite l’utilisation de stratégies d’adaptation.

Quels sont les effets de la méditation ?

Les textes bouddhistes décrivent de nombreux effets secondaires, en particulier chez ceux qui pratiquent intensivement la méditation. Cela inclut les états euphoriques, les visions, la douleur physique intense, la paranoïa, la colère et la peur.

Comment la méditation agit sur le cerveau ?

La méditation est une pratique relaxante qui peut vous aider à gérer le stress et l’anxiété. Favorise l’attention et la mémoire. Les personnes qui pratiquent la méditation semblent être plus résistantes à la douleur. On dit aussi que la méditation favorise la santé cardiovasculaire et l’immunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.