Inspiration de groupe : « Il faut travailler sur l'objet et sur le visage » Lionel Rabiet

L’interview de Lionel Rabiet, Président des Entreprises du Voyage Ile-de-France

L'interview de Lionel Rabiet, Président des Entreprises du Voyage Ile-de-France

Les Entreprises du Voyage Ile-de-France (EDV) ont officiellement lancé les inscriptions pour leur prochaine convention qui aura lieu à Québec, Saint-Alexis des Monts et Montréal au Canada du 15 au 19 octobre 2022. Au programme de cette convention : l’attractivité du secteur du voyage ! Nous avons fait le point avec Lionel Rabiet, Président des EDV Ile-de-France (Voyages d’exception).

Lionel Rabiet (EDV Ile de France) : il y a trois thèmes centraux : l’innovation, l’égalité hommes-femmes et l’impact des voyages sur le réchauffement climatique. Ces trois thèmes s’opposent à l’attractivité de notre métier et nous devons y répondre et changer cette perception. -DR

TourMaG – Attractivité sera le thème central de la prochaine convention des Entreprises du Voyage d’Ile-de-France. C’est un sujet brûlant pour la profession.

& # xD;

Lionel Rabiet : En effet. L’attraction est un enjeu central au cœur de l’avenir de notre secteur. Sans attirer de nouveaux talents, notre métier risque de décliner. & # XD ;

& # xD;

Cependant, je voudrais distinguer deux sujets, d’une part, qui est un attrait à court terme lié aux problématiques de recrutement et pas seulement au secteur du tourisme, et d’autre part, un attrait à plus long terme. & # xD;

& # xD;

Il ne devrait pas y avoir de confusion entre les tensions cycliques existantes et les problèmes plus profonds. & # xD;

& # xD;

Après deux ans de fermetures virtuelles en raison de la pandémie de covid-19, certains employés ont quitté l’industrie du tourisme. Ils se sont tournés vers d’autres zones et ont constaté que l’herbe était peut-être un peu plus verte… #;

& # xD;

A cela s’ajoute un taux de chômage qui n’a jamais été aussi bas depuis 15 ans. Le pouvoir est donc passé des entreprises aux travailleurs et aux demandeurs d’emploi. Cette tendance est un vrai problème pour le secteur, certaines agences sont obligées d’aménager leurs horaires d’ouverture par manque d’employés, mais je crois que c’est lié à un phénomène conjoncturel. & # xD;

& # xD;

D’autres sujets plus profonds doivent également être abordés.

TourMaG – Quels sont ces sujets exactement ?

& # xD;

Lionel Rabiet :

& # xD;

En termes d’innovation, notre secteur est perçu comme « stable » et peu propice à l’innovation. Quand on parle de secteurs d’avenir, où il faut investir, le voyage est rarement évoqué. & # xD;

& # xD;

Pourtant, de nombreuses nouvelles start-up sont dans le domaine du tourisme et du voyage, et sont clairement présentes dans le Welcome City Lab. Laurent Queige, directeur du service des loisirs de Paris & amp; Co. sera également présent à la conférence. & # xD;

& # xD;

On renvoie aussi une image anachronique de l’égalité hommes/femmes. 80% des opérateurs de voyages et séjours sont des femmes, or quand on monte dans la hiérarchie, la proportion s’inverse. & # xD;

& # xD;

Les talents féminins de demain ont peu de modèles auxquels s’identifier. Il y a quelques femmes leaders mais elles sont encore rares. Cette image, qui peut même sembler rétro, joue sur l’attirance. C’est un sujet que nous devons aborder. Christine Giraud, Présidente de la Société des Femmes du Tourisme sera présente pour en parler.

TourMaG – Enfin, vous souhaitez aborder le sujet de l’impact des voyages sur le climat. C’est devenu incontournable !

& # xD;

Lionel Rabiet :

& # xD;

De plus en plus de jeunes abandonnent un secteur jugé anti-écologique. Le risque est grand que les jeunes diplômés ne veuillent pas travailler dans le tourisme et les voyages. & # xD;

& # xD;

Des personnalités telles que Jean-Marc Jancovici, Président de The Shift Project animeront des conférences dans les grandes écoles. & # xD;

Les inscriptions sont ouvertes

Les inscriptions sont ouvertes

& # xD;

En fin de compte, les étudiants ne choisiront pas de voyager parce qu’ils sont convaincus que le tourisme est mauvais. Nous devons agir sur le fond et sur la forme pour protéger nos valeurs. & # xD;

& # xD;

Il faut être proactif dans la transformation écologique et montrer que voyager c’est aussi quelque chose de positif en termes d’économie, de découverte, de rencontres, de bien-être, de vacances pour tous… & quot;

& # xD;

Nous ne devons pas être expulsés ! Sur ce front environnemental, Action for Responsible Tourism partagera sa vision et ses actions.

TourMaG – Vous n’avez pas choisi d’ajouter un composant AD. Souvent, quand on parle de l’attractivité d’un secteur on parle de salaires, d’intéressement… & quotxD;

& # xD;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.