Guides de voyage médiévaux

A l’heure du tourisme de masse, qui l’été prochain montrera à nouveau son printemps et dévoilera ses couleurs, à l’heure des grandes migrations saisonnières, il semblait suggestif de s’interroger sur l’origine même loin de ce phénomène, c’est-à-dire Moyen-Âge. Partant d’un constat concret, simple et impressionnant : il y avait déjà à cette époque les ancêtres de ces guides touristiques que l’on voit aujourd’hui innombrables et polychromes aux mains de visiteurs étrangers à qui charters et calèches.

Cette émission a été diffusée pour la première fois le samedi 23 juin 2001.

Pour en parler

Pour en parler

Jacques Berlioz, directeur de recherche au CNRS, explore, en remontant aux XIIIe, XIVe et XVe siècles, la manière dont a pu naître le pur plaisir du voyage. Il ne s’agit pas de déplacements multiples imposés par le commerce, la guerre ou la religion. Mais il est bon de penser à ce qu’un autre regard sur le pays pourrait apparaître, comme les deux colombes de la fable de La Fontaine. Avec le goût de l’aventure, à la découverte de lieux extraordinaires ou merveilleux et de fables au retour, bien avant la cérémonie des glissades modernes.

Qui étaient les ancêtres de nos touristes modernes ? Princes, moines, poètes ? Quels défis se sont-ils lancés ? Et nous ferons gravir le Canigoa par le roi Pierre III d’Aragon, et Pétrarque le poète gravir le Mont Ventoux. Quelle discipline, quelle curiosité gouvernaient leurs peines ? Comment voyaient-ils les différents peuples et leurs coutumes étrangères ? Quelle différence ont-ils goûté? Ou quel rejet, quel fantasme érotique ou politique les animaient ? Quels souvenirs ont-ils ramenés de leurs aventures ? Ce sont les nombreuses questions de la saison.

ARCHIVES DIFFUSÉES

ARCHIVES DIFFUSÉES

BIBLIOGRAPHIE

BIBLIOGRAPHIE

Quels sont les métiers liés au tourisme ?

Quels sont les métiers liés au tourisme ?

10 métiers pour travailler dans le tourisme

  • Guide touristique. …
  • Réceptionniste d’hôtel. …
  • Animateur de vacances. …
  • Gestionnaire de rendement. …
  • Conseiller en voyages. …
  • Hôtesse de l’air / Steward. …
  • Guide de conférence. …
  • Responsable des spas.

Quel est le métier le mieux rémunéré dans le tourisme ? Le gérant d’une agence de voyages peut prétendre à un salaire annuel de 60 000 €. C’est un métier très complet qui demande une solide formation. Le chef d’agence doit commercialiser et distribuer des produits, et en même temps être un manager, un manager et un expert en marketing.

Quelles études pour travailler dans le tourisme ?

La formation bac 2 BTS tourisme est le diplôme phare du secteur : il permet d’accéder à un grand nombre de métiers, comme ceux de conseiller en voyages dans une agence de tourisme, conseiller en séjour dans un office de tourisme, agent d’escale dans une compagnie aérienne, réceptionniste dans l’hôtellerie…

C’est quoi le travail de tourisme ?

Concevoir et vendre un parcours, guider les visiteurs dans un musée, gérer une station touristique et y organiser des événements, promouvoir une ville ou une région… Les métiers du tourisme offrent des missions variées.

Comment faire un bon guide touristique ?

Comment faire un bon guide touristique ?

Au risque de vous surprendre, devenir guide touristique ne nécessite pas de formation particulière. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécial pour exercer cette profession. Attention cependant : il faut tout de même avoir au moins un diplôme en histoire, géographie, art ou même une langue étrangère.

Comment rédiger un guide de voyage ? L’une des compétences clés d’un écrivain de voyage est la capacité de se mettre à la place du voyageur. Un guide devrait également présenter des choses que d’autres livres de voyage n’ont pas déjà. Il ne sert à rien d’écrire un carnet de voyage qui soit exactement le même que celui de tout le monde.

Comment faire un bon guidage ?

Un bon guide doit savoir observer son groupe et ainsi s’adapter à chacun. Un vieil homme qui marche plus lentement, un enfant qui pleure, un touriste qui passe son temps à prendre des photos. Prévoyez des pauses techniques. Un bon guide doit connaître sa visite et estimer le temps de trajet.

Quel est le salaire d’un guide touristique ?

Dans ce cas, il peut gagner entre 1 600 € et 2 200 €, selon le type de travail. Il est souvent payé à la séance ou à la journée. Dans ce cas, la convention collective prévoit un forfait/jour de 43 € à 69 €. Certains avantages en nature (repas) ou pourboires peuvent s’appliquer dans cette profession.

Comment trouver un guide francophone ?

Sur Sediug vous trouverez toute une liste de guides locaux francophones dans plus de 60 pays à travers le monde à contacter directement et librement, ainsi que des carnets de voyage de mes plus belles escapades à travers le monde.

Pourquoi prendre un guide ? Il promeut un tourisme abordable. Agit comme un hôte entre le visiteur et la ville/région, montrant ses valeurs et véhiculant les traditions et coutumes de la ville/région, interagissant avec la population locale (dans sa langue). Il fait la promotion de destinations moins connues de la région.

Comment devenir guide touristique indépendant ?

Il n’y a pas de formation spécifique pour devenir guide touristique, cependant un diplôme en tourisme est un bon point de départ. Il existe notamment des IUT et des BTS tourisme qui vous assureront une formation de qualité.

Quel est le travail d’un guide touristique ?

Un guide touristique travaille pour une agence ou un organisateur de voyages. Son travail est souvent saisonnier. Cela demande une attention exceptionnelle à l’offre d’accompagnement des agences de voyages. La plupart des guides sont payés à la prestation, c’est-à-dire au voyage.

Quel est le rôle d’un guide touristique ? Il suit les visiteurs tout au long du cercle. Assurez-vous qu’il n’y a pas de retardataires. Plan de déplacement pour les personnes handicapées. Expliquer l’histoire des lieux et des bâtiments.

Pourquoi devenir guide touristique ?

Si vous aimez l’aventure et la découverte, pourquoi ne pas devenir guide touristique ? Ce professionnel organise des visites guidées : musées, monuments, villes… Lors de ces sorties culturelles, il encadre des groupes de touristes ou des individuels. Par conséquent, vous devez être à l’aise pour interagir avec les participants.

Quelles sont les qualités d’un guide touristique ?

Un bon guide touristique doit donc être : accessible, sympathique, chaleureux, dynamique, organisé et surtout passionné car il doit tout connaître des lieux qui l’entourent. Vous devez être capable de susciter l’intérêt et la curiosité de vos interlocuteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.