France-Sénégal, le croisement des générations

Rapport Ils voyagent dans le sens inverse du voyage que leurs parents avaient fait. De plus en plus de Français d’origine sénégalaise partent tenter leur chance dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qu’ils n’ont rencontré qu’enfants pendant les vacances.

Pendant sept mois, le caquetage infernal de ses « sujets » résonne à ses oreilles comme la plus belle des mélodies. Claquettes, maillot de l’Atlético de Madrid sur le dos, Alassane Dia marche la tête haute dans son nouveau royaume de Déni Guedj, entouré de ses deux mille poules pondeuses. Ce coin rural du Sénégal, situé non loin du Lac Rose, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Dakar, est votre terre promise. « Ici, j’ai trouvé ma vie », a-t-il déclaré. Cependant, il n’y a pas grand-chose autour de lui à part du sable, quelques buissons, l’océan au loin et son… modeste poulailler. Le 24 décembre 2021, le jeune homme de 29 ans à la dent en argent et au sourire contagieux a lancé son entreprise et vend depuis des œufs à la pelle. « Je ne peux pas répondre à la demande », dit-il.

Il y a plus de deux ans, juste avant que la pandémie de Covid-19 ne paralyse la planète, Alassane Dia a choisi de retirer le bitume de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, pour s’installer au pays de sus pères. En France, où il est arrivé de Matam (est du Sénégal) à l’âge de 9 ans, il a l’impression d’étouffer, de virevolter comme un derviche sans horizon dans son quartier et de « se suicider entre-temps ». « Pourquoi devons-nous souffrir au travail ? Ne vaut-il pas mieux être plus libre ? », s’interroge-t-il.

« Les gens ne comprennent pas pourquoi je suis venu ici. Ils disent : « Il est parti de France pour investir dans les poulets, il est fou. » » Alassane Dia

Le jeune homme rêve d’un autre quotidien, plus simple, sans béton, « où l’on profite de la vie », insiste-t-il. Mais que faire d’un immeuble CAP en poche ? Il commence à chercher sur les réseaux sociaux et YouTube des secteurs où la diaspora peut investir au Sénégal et tombe sur « l’aviculture ». « J’ai entendu dire que cela fonctionnait », se souvient-il. Comme Alassane Dia n’avait pas assez d’argent, il a convaincu un de ses amis de se lancer dans la poule avec lui et s’est envolé, avant le premier confinement en mars 2020, pour Dakar avec 30 000 euros.

Avec cette somme, il trouve un terrain de 600 mètres carrés aux portes de la capitale, construit son poulailler et engage deux jeunes gardiens. Du coup, son existence prend une autre dimension : Alassane Dia devient directeur commercial. « J’ai pris un risque, je ne connaissais rien à ce secteur, je n’avais aucune expérience », souligne-t-il, avant de s’adresser en souriant à l’un de ses employés. Les gens ne comprennent pas pourquoi je suis venu ici. Ils disent : « Il a quitté la France pour investir dans les poulets, il est fou. » »

Il vous reste 88,9% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire The World sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

Accès illimité à tous les contenus du monde.

Soutenir le journalisme d’investigation et l’écriture indépendante.

Consultez le journal numérique et ses suppléments, tous les jours avant 13h00.

Est-il dangereux de partir au Sénégal en ce moment ?

Est-il dangereux de partir au Sénégal en ce moment ?

Évitez tout voyage Vous ne devez pas vous rendre dans ce pays, territoire ou région. Votre sécurité personnelle est fortement compromise. Si vous y êtes déjà, vous devriez envisager de partir si vous pouvez le faire en toute sécurité.

Quels sont les risques au Sénégal ? Principaux risques sanitaires au Sénégal Soyez à l’affût de plusieurs maladies persistantes au Sénégal : Méningite à méningocoques : A partir de mars, la maladie apparaît principalement dans les régions de l’Est du pays ; Tuberculose. Rage : attention aux animaux errants.

Est-ce dangereux d’aller à Dakar ?

Attention aux accidents de la circulation ; c’est un risque majeur pour tous les pays. Certaines règles doivent être respectées lors de déplacements en voiture pour cause de délinquance sur la voie publique, notamment à Dakar : Conduire portes et fenêtres fermées. Ne conduisez pas sur les routes la nuit.

Quels sont les vaccins obligatoires pour aller au Sénégal ?

Systématiquement :

  • Vaccins inclus dans le calendrier vaccinal à mettre à jour.
  • Hépatite A. 1 injection 15 jours avant le départ, rappel 1 à 3 (5) ans après. …
  • Fièvre jaune. 1 injection à réaliser au moins 10 jours avant le départ. …
  • Hépatite B. …
  • Méningite à méningocoques. …
  • Rage. …
  • Typhoïde.

Quel est le vrai nom de Soundiata Keita ?

Quel est le vrai nom de Soundiata Keita ?

Soundiata Keïta (parfois orthographié Soundjata Keita, Sogolon Diata Keita) appelée aussi, selon la tradition orale, Mari Diata Konaté (et couronnée du nom de Mari Diata I), née le 20 août 1190 à Dakadjalan dans le royaume mandingue et décédée en 1255, dans l’Empire du Mali, est un souverain mandingue de l’Afrique de l’Est.

Comment s’appelle le griot de Soundiata ? « Ses premiers pas ont été des pas de géant », raconte le griot Mamadou Kouyaté, dans Soundiata ou l’épopée mandingue, ouvrage de référence de l’historien Djibril Tamsir Niane, paru en 1960 (éditions Présence Africaine).

Comment s’appelait la femme de Soundjata ?

Cependant, lorsque, quelques années plus tard, deux chasseurs du pays de Do lui présentèrent une femme laide et bossue, Sogolon Kondé, se souvenant de la prédiction, l’épousa. Sa seconde épouse a donné naissance à un fils nommé Soundiata Keïta.

Qui a été le successeur de Soundjata ?

Mansa Oulé (l’empereur rouge, à cause de son teint clair) était un Mansa du Mali, fils et successeur de Soundiata Keïta de 1255 à 1270.

Pourquoi le Sénégal est un beau pays que les touristes doivent visiter ?

Pourquoi le Sénégal est un beau pays que les touristes doivent visiter ?

Le pays regorge de belles plages, dont certaines ont été préservées du tourisme de masse, comme en Casamance, idéales pour mêler visites culturelles et détente, surtout si vous voyagez au Sénégal avec des enfants. Bref, une destination que je recommande à 100% si c’est la première fois que vous voyagez en Afrique.

Qu’est-ce qui attire le tourisme au Sénégal ? Le Sénégal attire avant tout pour la pratique du tourisme balnéaire : les deux principales villes du pays, Dakar, capitale et centre économique, ou Saint-Louis, et son architecture coloniale, sont toutes deux situées sur la côte atlantique, séparées d’un immense littoral de plages de sable .

Pourquoi le Sénégal est un pays touristique ?

Tourisme essentiellement côtier : du développement étatique au développement spontané 8Le Sénégal compte 718 km de plages de sable fin, qui s’étendent de Saint-Louis à la Casamance. Elle se positionne comme la première destination côtière d’Afrique francophone.

Quels sont les types de tourisme au Sénégal ?

  • 2.1 Plages et sports nautiques.
  • 2.2 Tourisme d’affaires.
  • 2.3 Découverte du patrimoine.
  • 2.4 Tourisme de mémoire.
  • 2.5 Tourisme religieux.
  • 2.6 Tourisme sexuel.
  • 2.7 Nature : de la chasse à l’écotourisme.

Quel titre portait le roi ?

Quel titre portait le roi ?

Le souverain portait le titre de teigne (tègne, teeñ ou tin). Avant la dynastie Fall (à partir de 1549), le Baol était gouverné par la dynastie Diouf, membres de l’ethnie sérère. Ils appartenaient à la même famille que la dynastie Cayor au pouvoir.

Quel titre porte le Roi du Sine et du Saloum ? Les rois du Saloum portaient le titre de Maad Saloum. C’est le titre approprié pour les rois sérères du Saloum. Le titre vient du mot sérère Maad ou Mad (« roi » en sérère). Le nom de Bour Saloum est parfois utilisé pour désigner les rois sérères du Saloum.

Quel titre portait le roi en Égypte ?

Le terme pharaon (de l’égyptien ancien : per-aâ « grande maison ») est utilisé pour désigner les rois et les reines de l’Égypte ancienne.

Qui est le Roi des rois ?

C’est la fin de l’empire néo-babylonien de Nebucadnetsar. Intitulé « Roi des rois » ou « Grand Roi », pour signifier qu’il accepte l’existence d’autres souverains à ses côtés, Cyrus se montre dans ses triomphes habile et humain à la fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.